Andrei Sakharov

Andreï Sakharov

Andrei Sakharov, 1943

Andreï Dmitrievitch Sakharov (en russe : Андрей Дмитриевич Сахаров), né à Moscou le 21 mai 1921 et mort à Moscou le 14 décembre 1989, est un physicien nucléaire russe, militant pour les droits de l'Homme, les libertés civiles et la réforme de l'Union soviétique. Il a obtenu le Prix Nobel de la paix en 1975.

Sommaire

Biographie

Né à Moscou le 21 mai 1921, il est élevé dans une famille où la physique a déjà pris sa place avec son père Dmitri Ivanovitch Sakharov, auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation.

En 1938, il entre à la faculté de physique de l'université de Moscou, où il obtient son diplôme avec mention dès 1942.

À l'été 1943, il est envoyé au travail comme charpentier à Kovrov. Il y découvre la dure vie des travailleurs et paysans soviétiques en milieu rural.

En septembre 1943, il est envoyé dans une grande usine de munitions du bassin de la Volga, où il travaille comme ingénieur jusqu'en 1945.

Il commence alors son doctorat de physique à l'institut de Lebedev, département de physique. Son professeur était le physicien Igor Tamm, prix Nobel de physique en 1958.

Il termine sa thèse en 1948 et est intégré à un groupe de recherche dont la tâche est de développer les armes nucléaires sous la direction de Tamm. Dès 1950, ils sont les initiateurs du travail soviétique sur la réaction thermonucléaire commandée (la réaction thermonucléaire des isotopes d'hydrogène pour la production d'énergie électrique ou pour la production du carburant pour les réacteurs nucléaires). En 1953, ils inventent la bombe à hydrogène soviétique. Jusqu'en 1962, leurs travaux seront utilisés pour la conception et la réalisation des futures armes nucléaires soviétiques.

Il développe également les idées de base et teste le premier générateur magnéto-cumulatif à explosif.

Andreï Sakharov s'inquiète des conséquences de ses travaux sur le futur de l'humanité et tente de faire prendre conscience du danger de la course aux armements nucléaires. Il obtient un succès partiel à travers la signature du Traité de non-prolifération nucléaire en 1968.

En 1966, il critique publiquement les mesures prises par Leonid Brejnev contre les dissidents. En 1967, il publie les 3 conditions de Sakharov qui permettent de rendre compte de la baryogénèse. En 1968, il écrit Réflexions sur le progrès, la coexistence et la liberté intellectuelle, texte imprimé et diffusé clandestinement (samizdat).

À partir des années 1970, Sakharov s'oriente vers la recherche théorique en physique des particules élémentaires, traitant majoritairement le problème de la violation de la symétrie CP, et en cosmologie avec la première théorie des univers jumeaux à flèche du temps opposée (symétrie T).

C'est également à cette époque qu'il crée un « comité pour la défense des droits de l'homme et la défense des victimes politiques », avec Valery Chalidzé et Andreï Tverdokhlebov, et plus tard avec Igor Chafarevitch et Podyapolski. Il épouse alors, en 1972, l'activiste pour la défense des droits de l'homme, Elena Bonner. Ses efforts lui valent le prix Nobel de la paix en 1975. Les autorités lui ayant interdit de quitter le pays pour aller chercher son prix, c’est son épouse qui lut son discours de cérémonie du prix Nobel, où il évoque l'intelligence extraterrestre.

Il publie en 1975 Mon pays et le monde, qui est traduit à l’étranger, où il dénonce la répression en URSS, et une société qui « ignore la justice sociale ». Il décrit la « bureaucratie du Parti » comme une « couche sociale » disposant de nombreux privilèges. Sakharov définit « la société soviétique actuelle comme une "société de capitalisme d'État" », ajoutant que « mille autres que moi partagent ce point de vue, à l’étranger comme en URSS – chez nous, bien sûr, le plus souvent en catimini »[1].

Suite à des critiques dirigées contre les autorités de son pays à la fin de 1979, ses privilèges et ses fonctions lui sont retirés. Il est assigné à résidence à Gorki et est étroitement surveillé par le KGB de 1980 à 1986.

Réhabilité, il est élu en 1988 au présidium de l'Académie des sciences. En mars 1989, il est élu à la nouvelle Chambre de l'Union soviétique, le Congrès des députés du peuple.

Il décède à Moscou le 14 décembre 1989.

Portrait d'Andréi Sakharov

Divers

Voir aussi

Liens internes

Références

  1. Andreï Sakharov, Mon pays et le monde, Seuil, 1975.

Liens externes

  • Portail de la physique Portail de la physique
  • Portail de la cosmologie Portail de la cosmologie
  • Portail de l’URSS Portail de l’URSS
  • Portail de la Russie Portail de la Russie
Ce document provient de « Andre%C3%AF Sakharov ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andrei Sakharov de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andréi Sakharov — Andreï Sakharov Andrei Sakharov, 1943 Andreï Dmitrievitch Sakharov (en russe : Андрей Дмитриевич Сахаров), né à Moscou le 21 mai 1921 et mort à Moscou le 14 décembre 1989, est un physicien nucléaire …   Wikipédia en Français

  • Andréï Sakharov — Andreï Sakharov Andrei Sakharov, 1943 Andreï Dmitrievitch Sakharov (en russe : Андрей Дмитриевич Сахаров), né à Moscou le 21 mai 1921 et mort à Moscou le 14 décembre 1989, est un physicien nucléaire …   Wikipédia en Français

  • Andrei Sakharov — Infobox Scientist name = Andrei Sakharov Андрей Сахаров box width = 300px image width = 160px caption = Andrei Sakharov, 1943 birth date = birth date|1921|5|21 birth place = Moscow, USSR death date = death date and age|1989|12|14|1921|5|21 death… …   Wikipedia

  • Andreï Sakharov — « Sakharov » redirige ici. Pour les autres significations, voir Sakharov (homonymie). Andreï Sakharov Андрей Сахаров Naissance …   Wikipédia en Français

  • Andrei Sakharov — Andrei Sacharow (2. v. rechts) mit Ehefrau Jelena Bonner (links), 1986 Andrei Dmitrijewitsch Sacharow (russisch Андрeй Дмитриевич Сахаров, wiss. Transliteration Andréj Dmítrievič Sácharov; * 21. Mai 1921 in Moskau; † …   Deutsch Wikipedia

  • Andrei Sakharov — noun Soviet physicist and dissident; helped develop the first Russian hydrogen bomb; advocated nuclear disarmament and campaigned for human rights (1921 1989) • Syn: ↑Sakharov, ↑Andrei Dimitrievich Sakharov • Instance Hypernyms: ↑nuclear… …   Useful english dictionary

  • Andrei Sakharov Prize (APS) — The Andrei Sakharov Prize is a prize that is to be awarded every second year by the American Physical Society since 2006. The recipients are chosen for outstanding leadership and/or achievements of scientists in upholding human rights . The prize …   Wikipedia

  • Andrei Sakharov Prize For Writer's Civic Courage — The Andrei Sakharov Prize For Writer s Civic Courage is an annual literary prize established in the Soviet Union by the writers association Writers in Support of Perestroika in October 1990 [http://www.chukfamily.ru/Lidia/Biblio/Rasskazova.htm… …   Wikipedia

  • Andreï Dmitrievitch Sakharov — Andreï Sakharov Andrei Sakharov, 1943 Andreï Dmitrievitch Sakharov (en russe : Андрей Дмитриевич Сахаров), né à Moscou le 21 mai 1921 et mort à Moscou le 14 décembre 1989, est un physicien nucléaire …   Wikipédia en Français

  • SAKHAROV (A. D.) — Andreï Dimitrievitch SAKHAROV 1921 1989 Mondialement connu pour ses prises de position courageuses sur la défense des droits de l’homme et des libertés fondamentales, Andreï Dimitrievitch Sakharov a reçu le prix Nobel de la paix en 1975. Ses… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”