Las Cases


Las Cases

Emmanuel de Las Cases

Statue d'Emmanuel, comte de Las Cases à Lavaur

Emmanuel-Augustin-Dieudonné-Joseph, comte de Las Cases (né le 21 juin 1766 près de Revel dans le Tarn, décédé le 15 mai 1842 à Passy-sur-Seine) était un historien français. Le nom de famille Las Cases se prononce /laskaz/.

Sommaire

Biographie

Il est né au château de Las Cases près de Revel (Haute-Garonne) dans le Languedoc. Il a été éduqué à l'école militaire de Vendôme, puis à celle de Paris; il entre dans la marine et prend part à plusieurs combats dans les années 1781-1782.

La Révolution française de 1789 cause son émigration, et il passe plusieurs années en Allemagne et en Angleterre, participant au désastre de l'expédition de Quiberon (1795). Il est l'un des rares survivants et retourne à Londres, où il vit dans la pauvreté.

Il retourne en France pendant le Consulat avec d'autres royalistes qui rallient Napoléon Ier, et qui feront plus tard allégeance à l'Empereur. Ainsi en 1810, il reçoit le titre de chambellan et de comte d'Empire (il était auparavant marquis par hérédité). Après l'abdication de l'empereur (11 avril 1814), il se retire en Angleterre, mais retourne servir Napoléon durant les Cent-Jours.

Après la bataille de Waterloo, resté fidèle à Napoléon Bonaparte vaincu, il l'accompagna des côtes de Vendée jusqu'à l'île de Sainte-Hélène et partagea son exil.

La reddition de l'Empereur ouvre pour Las Cases la partie la plus notable de sa carrière. Il suit avec quelques autres privilégiés l'empereur à Rochefort; et c'est Las Cases qui le premier et assez fortement incita l'empereur à se rendre à la nation britannique. Las Cases fit le premier une proposition au Capitaine Maitland du Bellerophon et reçut une réponse positive.

Las Cases accompagne Napoléon à Sainte-Hélène et joue de façon informelle mais très assidûment un rôle de secrétaire particulier, prenant différentes notes de leurs conversations, qu'il va remettre ensuite en ordre dans son Mémorial de Sainte-Hélène. Il est devenu célèbre par cet ouvrage, écrit au château de Sohan, consacré à l'Empereur dont il fut le seul confident durant l'exil.

Ce Mémorial (document de plus 2000 pages) reste le vecteur de la légende de Napoléon Bonaparte, et le témoignage le plus complet et abouti sur la fin et la déchéance de l'Empereur.

« Le Mémorial présente le meilleur recueil, non seulement des pensées réelles de Napoléon Bonaparte, mais encore des opinions qu'il voulait faire passer pour telles », a dit Walter Scott


Son entrée en France n'a pas été au début autorisée par le gouvernement de Louis XVIII. Il a résidé à Bruxelles ; mais il obtient la permission de venir à Paris après la mort de Napoleon, où il prend sa résidence et édite le Mémorial. Il en gagne bientôt une énorme richesse et meurt en 1842 à Passy. Il est enterré au cimetière de Passy.


Emmanuel de Las Cases est l'auteur d'un monumental atlas historique en grand in-folio (55 x 34 cm), publié à plusieurs reprises entre 1804 et 1845 environ (Lalanne, Renier et al., Biographie portative universelle, Paris, Garnier, 1861).

Une statue lui a été érigée à Lavaur, à côté de l'église.

Bibliographie

  • Mémoires de F A. D., comte de Las Cases (Bruxelles, 1818)
  • Mémorial de Sainte Hélène (5 volumes, Londres et Paris, 1823; souvent republié et traduit)
  • Suite au mémorial de Sainte Hélène, ou observations critiques, etc. (2 volumes, Paris, 1824), anonyme, mais connu pour avoir été écrit par François Joseph Grille et Musset-Pathay.

Source partielle

(en) « Emmanuel de Las Cases », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]

Liens externes

Le plus important prix historique napoléonien d'Amérique porte le nom du mémorialiste, il s'agît du Prix Mémorial Comte de Las Cases.

  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « Emmanuel de Las Cases ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Las Cases de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LAS CASES — EMMANUEL AUGUSTIN DIEUDONNÉ MARIE JOSEPH comte de (1766 1842) Descendant de l’antique famille de Las Cases qui s’était illustrée au XIIe siècle dans la lutte contre les Maures, marquis d’Ancien Régime, officier de marine émigré pendant la… …   Encyclopédie Universelle

  • Las Cases —   [las kɑːz], Emmanuel Graf von (seit 1810), französischer Offizier und Schriftsteller, * Schloss Las Cases (bei Revel, Département Haute Garonne) 1766, ✝ Passysur Seine (Département Seine et Marne) 15. 5. 1842; begleitete 1815 Napoleon I. nach… …   Universal-Lexikon

  • Las Cases — (spr. lăß kās ), 1) Emmanuel Augustin Dieudonné, Graf de, Freund Napoleons I., geb. 1766 auf dem Schloß Las Cases unweit Revel im Languedoc, gest. 15. Mai 1842, diente vor der Revolution als Leutnant in der Marine, wanderte 1791 aus, machte 1792… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Las Cases — Las Cases, (spr. kahs ), Emmanuel Augustin Dieudonné, Marquis de, geb. 1766 auf Las Cases unweit Revel, Kammerherr Napoleons I., begleitete ihn nach Sankt Helena, mußte 1816 zurückkehren, gest. 15. Mai 1842; sein »Mémorial de Ste. Hélène« (8 Bde …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Las Cases — (Laskahs), Emmanuel Auguste Dieudonné, Graf, geb. 1766 unweit Revel, emigrirte 1791, kehrte unter dem Consulate zurück, gab unter dem Namen Lesage den bekannten historischen Atlas heraus, durch den er Napoleon bekannt wurde. Derselbe ernannte ihn …   Herders Conversations-Lexikon

  • Las Cases — Emmanuel Augustin Dieudonné Las Cases Emmanuel Augustin Dieudonné Joseph de Las Cases (* 21. Juni 1766 auf Schloss Las Cases bei Revel (Haute Garonne); † 15. Mai 1842 in Passy sur Seine, Département Seine et Marne) war französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • LAS CASES —    French historiographer; became attached to Napoleon and accompanied him to St. Helena, and after his death published his Memorial of St. Helena, with an account of Napoleon s life and the treatment he was subjected to there (1766 1842) …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Las Cases, Emmanuel, Count (comte) de — ▪ French historian in full  Emmanuel augustin dieudonné joseph, Count De Las Cases   born June 21, 1766, Languedoc, France died May 15, 1842, Passy       French historian best known as the recorder of Napoleon s (Napoleon I) last conversations on …   Universalium

  • Las Cases, Emmanuel, count de — (1766 1842)    writer    Born in Las Cases, near Revel, Emmanuel, count de Las Cases emigrated during the revolution of 1789 and returned to France only at the time of the Consulate. in 1802, he published an Atlas historique and in 1810, napoléon …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Emmanuel Augustin de Las Cases — Emmanuel Augustin Dieudonné Las Cases Emmanuel Augustin Dieudonné Joseph de Las Cases (* 21. Juni 1766 auf Schloss Las Cases bei Revel (Haute Garonne); † 15. Mai 1842 in Passy sur Seine, Département Seine et Marne) war französischer… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.