Lac De Grand-Lieu


Lac De Grand-Lieu

Lac de Grand-Lieu

Lac de Grand-Lieu
Lake Grand-Lieu SPOT 1249.jpg
Photo satellite du lac (crédit : CNES - Spot Image)
Administration
Pays France France
Département Loire-Atlantique
Géographie
Latitude
Longitude
47° 05′ 45″ Nord
       1° 40′ 35″ Ouest
/ 47.095838, -1.676273
 
Type Lac de plaine
Superficie
 · Maximale
 · Minimale
62,92 km²
65 km²(hiver)
35 km²(été)
Altitude 1 à 6 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
4 m
1,60 m
Hydrographie
Bassin versant 700 km²
Alimentation Boulogne, Ognon
Émissaire(s) Acheneau
Îles
Nombre d'îles Au moins trois
Île(s) principale(s) Le Bouquet à Ruby, la Capitaine, la Fondrée
  Géolocalisation sur la carte : France
France location map-Regions and departements.svg
Lac de Grand-Lieu

Le lac de Grand-Lieu est un lac situé au sud-ouest de Nantes, dans le département de la Loire-Atlantique. D'une superficie très variable, du fait de la très faible déclivité du terrain qu'il recouvre, il s'agit en hiver du plus grand lac naturel de plaine français. La quasi totalité du lac se trouve sur le territoire de la commune de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu.

Sommaire

Caractéristiques

Situé à une dizaine de kilomètres au sud de la Loire, le lac de Grand-Lieu occupe une cuvette de faible dénivelé ; pour cette raison, sa superficie varie du simple au double au cours d'une année, passant d'environ 35 km² en été à 65 km² en hiver. Le lac de Grand-lieu est très peu profond : 1,60 m de profondeur moyenne en été, environ 4 m en hiver.

Les contours du lac sont donc particulièrement changeants. Environ 25 km², principalement dans sa partie est, sont formés par un cœur d'eaux vives. Au delà, le lac est composé de forêts flottantes, de marais et de prairies inondables, recouverts ou non suivant la saison.

Hydrographie

Le lac de Grand-lieu est alimenté par deux rivières, l'Ognon à l'est et la Boulogne au sud-est. Il se vide dans l'Acheneau au nord-ouest. Cette rivière qui se jette dans la Loire au bout de 40 km possède un dénivelé tellement faible (40 cm de bout en bout) que son cours peut s'inverser lors de marées suffisamment importantes. Afin de réguler au mieux le niveau du lac, une écluse a été construite sur l'Acheneau.

Faune et flore

La majeure partie du lac est recouverte d'herbiers flottants. Les zones inondables sont composées de roselières, de forêts reposant sur de la vase, de prairies marécageuses.

Le lac est habité par plusieurs centaines d'espèces animales, dont environ 250 espèces d'oiseaux et une cinquantaine de mammifères parmi lesquelles la loutre et le vison d'Europe. Le grand capricorne et le lucane cerf-volant sont des invertébrés également présents sur le site.

Situé sur une des grandes voies de migration de la façade atlantique, le lac de Grand-Lieu accueille 270 espèces d’oiseaux, ce qui le place au second rang en France en termes de richesse ornithologique, après la Camargue[1].

Tourisme

Le lac de Grand-Lieu vu du ciel.

Du fait de son classement en zone protégée, l'accès au lac de Grand-lieu est restreint. Historiquement, le lac était en quasi-totalité une zone privée. Son dernier propriétaire, le parfumeur Jacques Guerlain, en a fait don à l'État français en 1980 en demandant que la gestion de la réserve naturelle soit confiée à la Société nationale de protection de la nature, qui est chargée, depuis cette date, de la valorisation du site.

Le 15 décembre 2008, les 650 hectares gérés par la Fédération des chasseurs de Loire-Atlantique ont été classés en Réserve naturelle régionale par le conseil régional des Pays de la Loire[2].

Une étude a été conduite et pourrait conduire à la mise en oeuvre d'un projet raisonné de valorisation reposant, en particulier, sur une ouverture limitée au public et une restauration des boisements.

La navigation y est interdite, sauf pour six pêcheurs professionnels qui possèdent une autorisation spéciale.

Avec une topographie très peu marquée, des contours mouvants et une végétation malaisée à traverser sur son pourtour, le lac de Grand lieu est difficile d'accès. Hormis lors des crues d'hiver, il n'est directement accessible qu'à quelques endroits bien précis, comme à Bouaye au nord, ainsi qu'à Saint-Aignan-Grandlieu au lieu dit la Pierre Aigüe, à la maison des pêcheurs de Passay à La Chevrolière à l'est, il est également visible depuis le sommet du clocher de l'église de Saint-Lumine-de-Coutais au sud-ouest.

Le lac accueille une faune ornithologique exceptionnelle particulièrement bien captée par un photographe local, Erwan Balança, qui en a tiré un ouvrage Grand-Lieu un lac tropical en pays Nantais.

Toponymie

Étymologie de Grand-Lieu

Grand-lieu veut tout simplement dire "grand lac", d'ailleurs on ne dit pas localement : « Je vais au lac de Grand-Lieu », mais « Je vais à Grand-Lieu ».

La toponymie du lac de Grand-Lieu a été étudiée par Michel Kervarec, historien de Rezé, et il donne des éléments essentiels dans l'ouvrage collectif Chemins d'historiens. Mélanges pour Robert Durand (Editions Apogée, Rennes, 1999). Selon lui, le mot lieu ici utilisé dérive d'un mot gaulois équivalant au loc'h breton et qui donne lai dans certaines régions de France et leu dans l'ouest. Alors qu'en latin, les rédacteurs des XI°-XIII° siècles notent soit lacus (lac) soit locus (lieu), la première mention en français du lac est lac de Grand Leu (XIIIe siècle). On est donc bien dans le sens lac.

Étymologie de Boulogne, Logne, Ognon

Les mentions latines de la Boulogne vont du VIIe au XIIe siècle : Vedonia, Bidonia, Bolonia. Michel Kervarec estime que l'on a affaire à une composition du mot gaulois onna (rivière) devenu onia et de ved (gué).

Dans le cas de la Logne, le mot onia donne Ogne, qui subit le phénomène de l'agglutination de l'article : l'Ogne > la Logne. L'Ognon est un dérivé de Ogne ; ici, l'agglutination que l'on peut rencontrer dans des textes anciens n'a pas été retenue.

Étymologie et localisation de l'Herbauges

Michel Kervarec évoque un autre toponyme relié au précédent : Herbonne, nom d'une île, cité dans un texte du XVIIe siècle sous la forme Derbonne. Il l'interprète comme un composé *Arb-onna (la rivière de Arb) et estime que ce *Arb est aussi présent dans Herbauges, qui désigne à la fois un territoire du sud de la Loire et son chef-lieu de localisation incertaine.

La plus ancienne mention de Herbauges (territoire) se trouve dans Grégoire de Tours : Vicus est in Erbatilico, nomine Becciacum, .... (Il y a un village en Herbauge, du nom de Bessay...). Bessay se trouvant sur la rive sud du Lay, cela permet de situer la limite sud de l'Herbauge à la vallée (entière) du Lay, ce que confirme la présence du lieu dit Ingrandes (commune de La Réorthe).

Michel Kervarec analyse Erbatilicum comme dérivant de *Arb-basilica (la basilique de Arb). Considérant que des fouilles sous l'abbatiale de Saint-Philbert ont révélé une bâtissse du IIe siècle comportant une basilique, il estime que la ville d'Herbauges correspond à Saint-Philbert, ou plutôt à Deas, nom de l'endroit avant l'arrivée des moines de Noirmoutier au IXe siècle. Le nom Deas conserve la trace d'un ancien culte païen, à une divinité féminine, qui aurait localement le surnom de Arb, probablement personnification du lac. Cette divinité gauloise serait Belisama assimilée par les Romains à Minerve.

Autres toponymes intéressants

Une presqu'île située sur la commune de Saint-Aignan, correspondant au bois de Saint-Aignan, portait aussi le nom attesté antérieurement de presqu'île du Dun (dunum = forteresse). Un auteur du XVIIIe siècle y signale la présence de vestiges d'un fort important.

Faits notables

  • Selon une ancienne légende, une cité païenne nommée Herbauges serait engloutie sous le lac depuis le VIe siècle. Ce châtiment divin aurait été la conséquence du très mauvais accueil que la ville fit à l'évangélisateur nantais saint Martin. De nos jours encore, il serait possible d'entendre les cloches de la cité engloutie sonner chaque soir de Noël.
  • Divers projets d'assèchement définitif du lac furent élaborés, principalement au XIXe et au début du XXe siècle. L'objectif visé par leurs promoteurs était la conquête de nouvelles terres agricoles sur une zone jusque là très peu exploitée économiquement. Lors de la dernière tentative, qui eu lieu en 1947, il semble que la possibilité d'exploitation de la tourbe (alors moins chère que le charbon) ait également été prise en compte. En définitive, aucun de ces projets n'aura connu de concrétisation, même partielle.

Le cheval Mallet

Article connexe : Cheval Mallet.

La légende du cheval Mallet, qui connait quelques variantes locales, semble étendue à toute la région du lac de Grand-Lieu - autour duquel ce cheval était censé se promener[3] - dans ce qui s'appelait la Loire-Inférieure et l'Aunis à l'époque[4] où ce cheval de couleur blanche qui semble ordinaire est rencontré au hasard de la route, généralement par des paysans et des voyageurs qui reviennent d'une longue veillée, et les tente en leur proposant de monter en selle, ou les y oblige. Le cheval Mallet part alors dans une course folle, rapide comme l'éclair, il n'est arrêté ni par les océans ni par les continents. La chevauchée se termine toujours au matin par la mort du cavalier, qui est jeté à terre et meurt généralement sur le coup[5],[6],[4], ou alors est piétiné à mort par sa monture[7], ou encore jeté dans un précipice ou dans une fontaine[8]. Des traces de sabot « à la forme étrange » pouvaient être retrouvées à côté du corps[9].

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. http://www.rnr.paysdelaloire.fr/index.php?id=7432
  2. http://www.rnr.paysdelaloire.fr/index.php?id=7431
  3. Henri Dontenville, La France mythologique : Bibliothèque du merveilleux, vol. 2, H. Veyrier, 1966, 393 p., p. 276 
  4. a  et b Arnold van Gennep, Manuel de folklore français contemporain : Manuels d'archéologie et d'histoire de l'art, vol. 1, partie 7, A. Picard, 1943, p. 3026 
  5. Erreur de citation : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Folfr.
  6. Henri Dontenville, La France mythologique : Bibliothèque du merveilleux, vol. 2, H. Veyrier, 1966, 393 p., p. 104-105 
  7. Erreur de citation : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Robert.
  8. Philippe Walter, Galaad: le pommier et le Graal, Imago, 2004, 228 p. (ISBN 9782849520055), p. 80 
  9. Erreur de citation : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Verw.
  • Portail de l’eau Portail de l’eau
  • Portail de l’ornithologie Portail de l’ornithologie
  • Portail de la conservation de la nature Portail de la conservation de la nature
  • Portail de la Loire-Atlantique Portail de la Loire-Atlantique
Ce document provient de « Lac de Grand-Lieu ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lac De Grand-Lieu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lac de Grand-Lieu — Photo satellite du lac (crédit : CNES Spot Image) Administration …   Wikipédia en Français

  • Lac de Grand-lieu — Photo satellite du lac (crédit : CNES Spot Image) Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Lac de grand-lieu — Photo satellite du lac (crédit : CNES Spot Image) Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Saint-Philbert-de-Grand-Lieu — Pour les articles homonymes, voir Saint Philbert. 47° 02′ 09″ N 1° 38′ 19″ W …   Wikipédia en Français

  • Saint-philbert-de-grand-lieu — Détail Administration Pays France Région …   Wikipédia en Français

  • Saint Philbert de Grand-Lieu — Détail Administration Pays France Région …   Wikipédia en Français

  • Saint-Aignan-de-Grand-Lieu — Saint Aignan Grandlieu Saint Aignan Grandlieu L église de Saint Aignan. Détail …   Wikipédia en Français

  • Lac — Pour les articles homonymes, voir Lac (homonymie). Lac artificiel Tcharvak en Ouzbékistan …   Wikipédia en Français

  • Lac Balaton — Pour les articles homonymes, voir Balaton. Lac Balaton Le lac Balaton, vu d un train …   Wikipédia en Français

  • Lac Leman — Lac Léman 46°26′N 6°33′E / 46.433, 6.55 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.