Klim


Klim

Kilim

Kilim
Kilim.jpg
Provenance Anatolie et Iran
Type de nœud tissé et non noué
Type de travail Métier vertical
Velours pas de velours
Chaîne et trame laine
Densité des nœuds
Formats tous formats
Tapis


Le kilim, également orthographié klim ou kélim (mot d'origine turque), est un tapis dépourvu de velours car il est brodé au lieu d'être noué. Le kilim est fabriqué dans diverses villes d'Anatolie et d'Iran (particulièrement Sanandaj).

Son nom, qui provient du persan gelim, sert à désigner un tapis de laine à point plat qu'on trouve principalement au Proche-Orient, dans le Caucase ainsi qu'en Asie centrale et qui a vu le jour il y a près de 10 000 ans comme l'attestent de nombreux vestiges.

Jusqu'à une période très récente, les kilims ne sont pas confectionnés dans un but commercial et conservent donc leur authenticité. Ils représentent à la fois la mémoire et l'identité des peuples sédentaires, nomades et semi-nomades qui les tissent. Chaque tribu et chaque village possède son propre style : couleurs chatoyantes ou sobres, décors complexes ou épurés suivant les régions. Leurs motifs constituent une forme d'écriture symbolique héritée des anciennes croyances chamanistes.

Origines

Un archéologue britannique, James Melaart, a exhumé à Çatal Hüyük, site néolithique des environs de Konya, des fresques présentant des similitudes frappantes avec les kilims d'Anatolie centrale. Selon lui, cet art remonterait au début de la domestication du mouton, c'est à dire à peu près 8000 ans avant l'ère chrétienne. D'autres archéologues, comme Elizabeth Wayland Barber, pensent que la laine n'est devenue propre au tissage qu'à partir du quatrième millénaire. Les motifs que l'on trouve sur les kilims auraient donc été inspirés des décors de poterie ou de vannerie comme le suggère Càthryn M. Cootner dans l'un de ses ouvrages.

Quoi qu'il en soit c'est le support textile qui a assuré la meilleure permanence à cette iconographie puisqu'on la retrouve encore de nos jours chez les peuples tisserands. Les thèmes nous sont parvenus et avec eux un peu de leurs aspirations, de leurs craintes et de leurs croyances. Ce patrimoine de motifs couvre une région qui s'étend des Balkans à la Chine. Il semble que le berceau de cet art se situe en Mésopotamie et qu'il ait rayonné vers les oasis de l'Asie centrale et orientale par le biais du nomadisme pastoral, mode de vie apparu au troisième millénaire entre le Tigre et l'Euphrate pour répondre à un besoin croissant en viande et en laine qui oblige les éleveurs à se déplacer sans cesse à la recherche de nouveaux pâturages. Le public occidental n'a découvert que récemment cette forme de tissage même si certains amateurs avaient su en apprécier les qualités artistiques et le pouvoir magique. C'est justement cet engouement tardif qui, en préservant le kilim de toute influence commerciale, lui a permis de garder son authenticité. Les techniques, tant du filage de la laine, du tissage proprement dit que de la confection des teintures sont restées les mêmes pendant des millénaires.

Le fil de la tradition n'est rompu qu'à la fin du XXe siècle avec l'apparition de colorants chimiques. La production des multiples groupes et sous-groupes tribaux ainsi que celle des villages dont certains abritent sans doute les descendants directs des premiers sédentaires se caractérise par des coloris et des motifs qui permettent de déterminer la provenance de chaque pièce. Pourtant à l'intérieur de ce patrimoine la liberté d'exécution est totale.

Fabrication

La trame est visible et constitue le velours. Les kilims sont donc uniquement faits de fil de chaîne et de fil de trame (voir fabrication d'un tapis persan). Deux fils forment la trame : le premier est utilisé pour le décor du tapis et le second est destiné à consolider le tapis. Le fil servant au décor est enroulé au point de chaînette autour de deux fils de chaîne. Le dessin du kilim, de par sa méthode de fabrication, est plus rudimentaire que sur les tapis noués.

Bien que fabriqué sans velours, le kilim est très résistant du fait de la double trame qui donne un tissage serré. Il n'a cependant que peu d'adhérence au sol.

Kilim tunisien

Le kilim tunisien est composé de bandes unies parallèles de diverses couleurs. Traditionnellement réalisé par les nomades du sud du pays, il est utilisé autrefois pour recouvrir les litières des chameaux ou pour servir de séparation dans les tentes. Il sert aujourd'hui aussi bien au recouvrement du sol que de décoration murale. Les kilims traditionnels utilisent des motifs basés sur deux formes géométriques simples : le triangle et le losange dans des couleurs multiples.

  • Portail de l’Iran Portail de l’Iran
  • Portail de la Turquie Portail de la Turquie
  • Portail de la Tunisie Portail de la Tunisie
Ce document provient de « Kilim ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Klim de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Klim — ist der Familienname folgender Personen: Alexandra Klim (* 1972), deutsche Fernsehmoderatorin Christopher Klim (* 1962), US amerikanischer Schriftsteller Józef Piotr Klim (* 1960), polnischer Politiker Michael Klim (* 1977), australischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Klim — may refer to: * KLIM (Nestlé), powdered milk developed before World War II by Borden, later sold by Nestlé * Klim (clothing), a clothing company * Christopher Klim (born 1962), American novelist * Michael Klim (born 1977), Polish Australian… …   Wikipedia

  • klim — interj. skambinimo garsui reikšti: Muzikantas klim klim… smuiko stygas taisė rš …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • Klim — Attesté comme nom de personne au Moyen Âge en Russie, ce nom slave devrait être une forme courte de Kliment (= Clément) …   Noms de famille

  • Klim — /klɪm/ (say klim) noun Michael, born 1977 in Poland, Australian champion swimmer …   Australian English dictionary

  • Klim Strand Camping & Cottages — (Fjerritslev,Дания) Категория отеля: Адрес: Havvejen 167, 9690 Fjerritslev, Да …   Каталог отелей

  • KLIM (Nestlé) — KLIM is a brand of milk under the Nestlé stable, acquired in 1998 from Borden, popular in Central America and elsewhere and incorporated in Hispanic recipes as a staple in the United States. Its name comes from spelling milk backwards.KLIM was… …   Wikipedia

  • Klim (Red Cross) — Klim was the name given to powdered milk rations issued by the International Red Cross to Allied prisoners in German captivity during World War II. The tins (klim tins) were reused for other purposes including piping fresh air into escape tunnels …   Wikipedia

  • Klim (clothing) — Klim is a company that manufactures high end technical snowmobile and motocross clothing using the same name brand. Klim is based in Rigby, Idaho, U.S. External sources [http://www.klimusa.com/ KlimUSA] Company website …   Wikipedia

  • Klim can — The klim can ( milk spelled backwards), was a round tin can that formerly contained powdered milk. Klim cans were approximately four inches in diameter and about three inches deep. Used in WWII, klim cans were supplied by the Red Cross for the… …   Wikipedia