Kismayo


Kismayo

Kismaayo

Kismaayo est une ville du sud-est de la Somalie (province du Jubbada Hoose), proche de l’embouchure du fleuve Jubba. La population est estimé à environ 70 000 habitants en 2008 [1]. Elle est depuis août 2008 sous le contrôle des shebab, un groupe islamiste intégriste qui y a établi la sharia.

Ses coordonnées géographiques sont 00°36′00″S 45°54′00″E / -0.6, 45.9.

Sommaire

Histoire

La ville fut fondée par des Bajuni, ethnie bantoue avant que les clans somalis s’installent dans la région.

Kismaayo fut administrée par le sultanat de Zanzibar en 1835, puis occupée par l’Égypte de 1875 à 1876, sous Mehemet Ali. Le 1er juillet 1895, elle fut annexée au protectorat britannique d’Afrique de l’est, avant d’être cédée à l’Italie le 15 juillet 1924. Deux ans plus tard, la ville fut incorporée à la Somalie italienne et devint la capitale de la région de Juba [2] .

La Kismaayo moderne doit son développement au savoir-faire de ses habitants qui ont su tisser des relations commerciales avec les comptoirs d'échanges commerciaux de la côte orientale d'Afrique tout au long des siècles passés. Elle devint, au lendemain de l'effondrement de l'État somalien, en janvier 1991, un haut lieu de résistance avant de tomber sous le contrôle des miliciens des chefs de guerre Aîdid et Omar Jesse. Plusieurs centaines de civils, dont un grand nombre de médecins et d'intellectuels, y furent massacrés de manière systématique et ce dans l'objectif de faire fuir par la terreur les citadins. Ville martyre jusqu'à l'arrivée des soldats belges dans le cadre de l'opération Restore Hope à l'automne 1993. Deux ans plus tard, lors de la fin de la mission de l'ONU, l'administration de la ville fut confiée au général Morgan, gendre de l'ancien président de Somalie Siad Barre, et homme lige du clan de ce dernier. Après avoir échoué dans la mission de pacification des clans de la région, le général Morgan a été révoqué mais il s'est maintenu à la tête de l'administration de la région. Il a fallu une grande offensive militaire appuyée par les habitants de Kismaayo et dirigé par le Colonel Barre Hiiraale pour le destituer en 2001.

Cette ville a été le dernier bastion des combattants de l'Union des tribunaux islamiques avant leur chute début 2007 lors d'une offensive conjointe des forces somaliennes et éthiopiennes.

Après une bataille entre le 22 et 22 août 2008 qui a fait au moins 89 morts [3], la ville est retombée sous la domination des shebab, qui ont désarmé les milices locales afin de rétablir l'ordre [4]. Parallèlement, ils instauraient la sharia dans sa version la plus radicale, y compris pénale [5]. Ils y ont aussi détruit des sites religieux (chrétiens et soufis) [6],[7].

Notes et références

Sources

Lien externe

Ce document provient de « Kismaayo ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kismayo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kismayo — Kismaayo كيسمايو Overview of Kismayo …   Wikipedia

  • Kismayo — Karte Somalias Satellitenaufnahme von Kismaayo und Umgebung …   Deutsch Wikipedia

  • Kismayo — Original name in latin Kismayo Name in other language Chisimaio, Chisimayu, KMU, Kisimayo, Kisimayu, Kismaanyo, Kismaayo, Kismanyo, Kismayo, Kismayu, Kismny kisumayo State code SO Continent/City Africa/Mogadishu longitude 0.35817 latitude… …   Cities with a population over 1000 database

  • Kismayo University — is a university in Kismayo, in the Jubba region of Somalia. As of 2007 the university has two faculties: *Faculty of Education *Faculty of Economics and Management SciencesExternal links*en (Arabic) [http://www.kismayouniversity.net/ Kismayo… …   Wikipedia

  • Battle of Kismayo — Infobox Military Conflict conflict=Battle of Kismayo partof=the War in Somalia date=August 20 ndash; 22 2008 caption= place=Kismayo, Somalia result=Al Shabaab victory combatant1= combatant2=flagicon|Somalia Marehan pro government militias… …   Wikipedia

  • Fall of Kismayo — Infobox Military Conflict conflict=Fall of Kismayo partof=the War in Somalia (2006–present) date=January 1 2007 place=Kismayo, Somalia caption=Somali government soldiers as they enter Kismayo result=Government forces take control of Kismayo… …   Wikipedia

  • Caída de Kismayo — Saltar a navegación, búsqueda Caída de Kismayo Parte de Guerra en Somalia de 2006 Archivo:Kismayofall.jpg Soldados del gobierno somalí en su entrada a Kismayo …   Wikipedia Español

  • KISV — Kismayo virus …   Medical dictionary

  • Κισμάιο — (Kismayo).Πόλη (209.300κάτ. Το 2003)της Σομαλίας, στην περιφέρεια Κάτω Τζούμπα, στο νότιο τμήμα της χώρας. Είναι χτισμένη σε απόσταση 20 χιλιομέτρων από τις εκβολές του ποταμού Tζούμπα. Από τη μία πλευρά περιβάλλεται από σειρά λόφων και από την… …   Dictionary of Greek

  • KISV — • Kismayo virus …   Dictionary of medical acronyms & abbreviations


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.