Institut de Recherche pour l'Ingénierie de l'Agriculture et de l'Environnement


Institut de Recherche pour l'Ingénierie de l'Agriculture et de l'Environnement

Institut de recherche pour l'ingénierie de l'agriculture et de l'environnement

Le Cemagref ou Institut de recherche pour l'ingénierie de l'agriculture et de l'environnement (et originellement Centre national du machinisme agricole, du génie rural, des eaux et des forêts) est aujourd'hui un organisme de recherche finalisée sur la gestion des eaux et des territoires, après avoir été brièvement chargé développer le machinisme agricole et le génie rural et sylvicole.
Il a le statut d'établissement public à caractère scientifique et technologique.
Son directeur actuel (depuis un décret présidentiel du 18 février 2009) est Roger Genet qui succède à Pascal Viné. Le budget annuel du Cemagref est de 88,9M€.

Ses recherches sont orientées vers la production de connaissances nouvelles et d’innovations techniques utilisées par les gestionnaires, les décideurs et les entreprises pour répondre à des questions concrètes de société dans les domaines de la gestion des ressources, de l’aménagement et de l’utilisation de l’espace.

Ses thèmes de recherche sont centrés sur les ressources en eau de surface, les systèmes écologiques aquatiques et terrestres, les espaces à dominante rurale, les technologies pour l’eau, les agro-systèmes et la sûreté des aliments.

Ses activités éditoriales sont maintenant gérées par les éditions Quæ, dont le siège social est hébergé par l'Institut national de la recherche agronomique.

Sommaire

Ressources humaines

Le Cemagref emploie 1350 personnes dont 950 permanents pour moitié ingénieurs et chercheurs. Il accueille plus de 200 doctorants, 40 post-doctorants et chercheurs étrangers, ainsi qu'environ 250 stagiaires de niveau master. Leurs compétences relèvent des sciences de l’ingénieur, des sciences de la nature et du vivant, des sciences de l’univers et des sciences humaines et sociales.

Organisation du Cemagref

Les départements scientifiques

Les activités du Cemagref sont divisées en 4 départements scientifiques :

  • Ressources en eau, usages et risques (directeur : Jean-Philippe Torterotot) ;
  • Milieux aquatiques, qualité et rejets (directeur : Philippe Duchène) ;
  • Gestion des territoires (directeur : Marc Guérin) ;
  • Écotechnologies et agrosystèmes (directeur : Gérard Chuzel).

Les centres régionaux

Le Cemagref compte actuellement 21 unités de recherche propres, 7 unités mixtes de recherche (UMR) et une équipe de recherche technologique (ERT) qui sont réparties sur 9 implantations régionales en métropole :

  • Aix-en-Provence (directeur : Bernard Abrial) ;
  • Antony (directeur : Michel Penel) ;
  • Bordeaux (directeur : Hugues Ayphassorho) ;
  • Clermont-Ferrand (directeur : Anne Rizand) ;
  • Grenoble (directrice : Marie-Hélène Cruveillé) ;
  • Lyon (directeur : Yves Confesson) ;
  • Montpellier (directeur : Éric Vindimian) ;
  • Nogent-sur-Vernisson (directeur : Jean-Jacques Tolron) ;
  • Rennes (directeur : Nicolas Petit).

Le Cemagref possède également une Antenne régionale de la Martinique. Cette antenne est implantée dans les locaux du Pôle de Recherche Agroenvironnementale de la Martinique (PRAM) qui regroupe le Cemagref, le CIRAD, l’INRA et l’IRD et qui comptabilise plus de 100 agents dont 25 ingénieurs / chercheurs.

Les unités de recherche

Aix-en-Provence

Antony

  • Génie industriel alimentaire ;
  • Génie des procédés frigorifiques ;
  • Technologies pour la sécurité et les performances des agroéquipements ;
  • Hydrosystèmes et bioprocédés.

Bordeaux

  • Écosystèmes estuariens et poissons migrateurs amphihalins ;
  • Réseaux, épuration et qualité des eaux ;
  • Restauration de la continuité écologique des cours d'eau à poissons migrateurs ;
  • Aménités et dynamiques des espaces ruraux.

Clermont-Ferrand

  • Technologies, systèmes d’information pour les agrosystèmes ;
  • Laboratoire d'ingénierie pour les systèmes complexes ;
  • Mutations des activités, des espaces et des formes d’organisation dans les territoires ruraux.

Grenoble

  • Érosion torrentielle, neige et avalanches ;
  • Développement des territoires montagnards ;
  • Écosystèmes montagnards.

Lyon

  • Biologie des écosystèmes aquatiques ;
  • Qualité des eaux et prévention des pollutions ;
  • Hydrologie – hydraulique ;
  • Gestion des services publics.

Montpellier

Nogent-sur-Vernisson

  • Écosystèmes forestiers.

Rennes

  • Technologies des équipements agroalimentaires ;
  • Gestion environnementale et traitement biologique des déchets.

Antenne de la Martinique

  • Agriculture et espace insulaire.

Le Cemagref et le Grenelle de l'environnement

Le Cemagref, était représenté dans le Grenelle de l'Environnement, au sein du Collège « Etat », par son directeur général, qui a été associé au groupe 6 : « Promouvoir des modes de développement écologiques favorables à la compétitivité et à l’emploi»[1]. Il a ensuite notamment été associé aux études portant sur la trame verte et bleue nationale[2],[3]

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes et références

  1. référence, citation ou lieréférence, citation ou lien Travaux du Grenelle, où rédaction des propositions ont été faites par le CEMAGREF
  2. Page de présentation Comparaison de techniques pour l’application de la « Trame Verte et Bleue » à l’échelle locale dans les zones test Région Rhône-Alpes et département de l’Isère - ECOTRAM (basée la méthodologie ECONAT et le logiciel « Conefor Sensinode » (domaine public), consulté 2009 04 18
  3. Evaluation de réseaux écologiques pour la gestion conservatoire de la biodiversité, consulté 2009 04 18
  • Portail de l’agriculture et l’agronomie Portail de l’agriculture et l’agronomie
  • Portail de l’environnement et du développement durable Portail de l’environnement et du développement durable
Ce document provient de « Institut de recherche pour l%27ing%C3%A9nierie de l%27agriculture et de l%27environnement ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Institut de Recherche pour l'Ingénierie de l'Agriculture et de l'Environnement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires: