Ibn Al-Khatib


Ibn Al-Khatib

Ibn al-Khatib

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Al-Khatib.

Lissan-Edine Ibn al-Khatib (لسان الدين بن الخطيب) (v. Loja 1313 - Fès 1374) était un écrivain, un historien, un philosophe et un homme politique arabe d'origine andalouse.

Biographie

Ibn Khatib est né vers 1313 à Loja au sein d'une famille arabe d'origine yéménite[1]. Après s'être installé à Grenade, où il passera la plus grande partie de sa vie il entre comme son père dans la cour du sultan Nasride, Mohammed V al-Ghanî pour lequel il sert d'historien et de ministre. C'est en occupant ce poste qu'il fait la connaissance d'Ibn Khaldoun avec qui il se lie d'amitié. Il a occupé de hautes fonctions politiques, en étant nommé double vizir ce qui lui a valu le surnom de « Dhû l-wizaratayn » ou « l'homme aux deux vizirats ». Au cours d'une épidémie de peste qui sévissait en Espagne en 1348, il énonce pour la première fois la notion de contagiosité en recommandant d'isoler les malades et de détruire leur linge. Il a décrit avec rigueur le développement et la propagation d'une épidémie.

Il est l'auteur de plus de soixante livres dont Histoire de Grenade, une monographie sur Grenade avec une description de la ville et de ses habitants, Chronologie des califes et des rois d'Afrique et d'Espagne et La Rawdat at-ta‘rîf bi-l-hubb as-sharîf, un traité de mystique musulmane sur l'amour de Dieu. Il a écrit la plupart de ses livres, lors de crises d'insomnie.

À cause de ses relations parfois chaotiques avec des personnalités politiques du pays, il est obligé par deux fois de s'exiler en Afrique du Nord, ou il se met au service du gouvernement mérinide.

Il est alors soupçonné par le sultan d'avoir lié amitié avec les mérinides de Fès. Le sultan nomme l'élève de Khatib, Ibn Zamrak vizir, et le charge de le retrouver et de le capturer.

Il est retrouvé et jugé à Grenade. Par sa défense lors du procès, il n'est condamné qu'à une peine de prison, ainsi qu'à la destruction de tous ses livres. Mais le gouvernement lui envoie des tueurs professionnels dans sa cellule et il meurt étranglé dans une prison de Fès en 1374.

Notes et références

  1. Janine Sourdel, Dominique Sourdel, Dictionnaire historique de l'islam, p.370

Liens externes

(ar)poème d'Ibn al-Kahtib chanté par Fairuz


http://adabarabiqadim.blogspot.com/search/label/ibn%20al-Khatib, articles sur Ibn al-Khatib in Blog de littérature classique arabe de Saadane Benbabaali


  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du monde arabo-musulman Portail du monde arabo-musulman
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Ibn al-Khatib ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ibn Al-Khatib de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ibn al-khatib — Pour les articles homonymes, voir Al Khatib. Lissan Edine Ibn al Khatib (لسان الدين بن الخطيب) (v. Loja 1313 Fès 1374) était un écrivain, un historien, un philosophe et un homme politique arabe d origine andalouse. Biographie Ibn Khatib est né… …   Wikipédia en Français

  • Ibn al-Khatib — Lisan al Din ibn al Khatib or Muhammad ibn Abd Allah ibn Said ibn Ali ibn Ahmad al Salmani (1313 (in Loja near Granada) 1374 (in Fez) was a poet, writer, historian, philosopher and politician from Al Andalus. [Encyclopedia of Medieval Iberia, ed …   Wikipedia

  • Ibn al-Khatib — Pour les articles homonymes, voir Al Khatib. Lissan Edine Ibn al Khatib (لسان الدين بن الخطيب) (v. Loja 1313 Fès 1374) était un écrivain, un historien, un philosophe et un homme politique arabe andalou. Biographie Ibn Khatib est né vers 1313 à… …   Wikipédia en Français

  • Ibn-Khatib — Ibn al Khatib Pour les articles homonymes, voir Al Khatib. Lissan Edine Ibn al Khatib (لسان الدين بن الخطيب) (v. Loja 1313 Fès 1374) était un écrivain, un historien, un philosophe et un homme politique arabe d origine andalouse. Biographie Ibn… …   Wikipédia en Français

  • Ibn Zamrak — (1333 1393) était un bureaucrate et un poète arabo andalou[1]. Il est généralement considéré comme l un des plus brillants poètes de l Alhambra en Al Andalus. Né à Grenade, sa famille s est installée dans ce royaume pour échapper à la reconquista …   Wikipédia en Français

  • Ibn-Khaldoun —  Cet article concerne Abderrahman ben Khaldoun, dit « ibn Khaldoun ». Pour son frère Yahya, voir Yahya ben Khaldoun. Ibn Khaldoun …   Wikipédia en Français

  • Ibn Khaldoun Abdel Rahman — Ibn Khaldoun  Cet article concerne Abderrahman ben Khaldoun, dit « ibn Khaldoun ». Pour son frère Yahya, voir Yahya ben Khaldoun. Ibn Khaldoun …   Wikipédia en Français

  • Ibn Khaldun — Ibn Khaldoun  Cet article concerne Abderrahman ben Khaldoun, dit « ibn Khaldoun ». Pour son frère Yahya, voir Yahya ben Khaldoun. Ibn Khaldoun …   Wikipédia en Français

  • Ibn Khaldûn — Ibn Khaldoun  Cet article concerne Abderrahman ben Khaldoun, dit « ibn Khaldoun ». Pour son frère Yahya, voir Yahya ben Khaldoun. Ibn Khaldoun …   Wikipédia en Français

  • Ibn Zamrak — (also Zumruk) or Abu Abd Allah Muhammad b, Yusuf b. Muhammad b. Ahmad b. Muhammad b. Yusuf al Surayhi, (1333 1394) was a poet and statesman from Granada, Al Andalus. Some his poems still decorate the fountains and palaces of Alhambra in… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.