Henri Thomas


Henri Thomas
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henri Thomas (homonymie).

Henri Thomas est un écrivain français, romancier et traducteur, né le 7 décembre 1912 à Anglemont (Vosges), mort le 3 novembre 1993 à Paris.

Sommaire

Biographie

Il étudie au collège de Saint-Dié puis au lycée Henri-IV à Paris, en lettres et en philosophie où il a Alain comme professeur et Emmanuel Peillet comme condisciple. En 1934, il renonce à se présenter au concours d’entrée à l’École normale supérieure ; il rencontre André Gide et publie ses premiers poèmes en 1938 dans la revue Mesures.

En 1942, il épouse une jeune comédienne, Colette Gibert, désormais Colette Thomas, qui, par son entremise, devient une proche d'Antonin Artaud, avec lequel Henri Thomas correspondait.

En 1945, il est secrétaire de l'hebdomadaire Terre des Hommes créé par Pierre Herbart.

Il traduit notamment plusieurs livres d'Ernst Jünger qu'il rencontre en février 1942, à commencer par Sur les falaises de marbre[1]. Il traduit aussi Stifter, Brentano, Hofmannsthal.

Thomas vit dix ans à Londres jusqu'en 1958 en travaillant comme traducteur à la B.B.C. et deux ans aux États-Unis où il donne des cours de littérature à l'université de Brandeis[1]. À partir de 1950, il vit avec Jacqueline le Béguec, qu’il épouse en 1957.

Il fonde, en 1978, la revue Obsidiane dont François Boddaert assure la direction.

Il a été président d'honneur de la Société des lecteurs de Jean Paulhan en 1992 et 1993.

En dépit de l'importance et de la qualité de sa production littéraire et poétique, Henri Thomas reste assez largement méconnu du grand public[2].

Œuvres

Romans
  • Le Seau à charbon, Gallimard, 1940
  • Le Précepteur, Gallimard, 1942
  • La Vie ensemble, Gallimard, 1945
  • Les Déserteurs, Gallimard, 1951
  • La Nuit de Londres, Gallimard, 1956
  • John Perkins : suivi d'un scrupule, Gallimard, 1960 Prix Médicis
  • Le Promontoire, Gallimard, 1961 Prix Femina
  • Le Parjure, Gallimard, 1964
  • La Relique, Gallimard, 1969
  • Le Croc des chiffonniers, Gallimard, 1985
  • Une saison volée, Gallimard, 1986
  • Un détour par la vie, Gallimard, 1988
  • Le Gouvernement provisoire, Gallimard, 1989
  • Le Goût de l'éternel, Gallimard, 1990
  • Ai-je une patrie, Gallimard, 1991
  • Le Cinéma dans la grange, Cognac, Le temps qu’il fait, 1991
  • Le Poison des images, Cognac, Le temps qu’il fait, 1992
  • La Chasse aux trésors, Gallimard, 1992, Prix Novembre
  • L’Étudiant au village, Cognac, Le temps qu’il fait, 1998
  • L’Ingrat suivi de L’Impersonnel, introduction de Paul Martin, Cognac, Le temps qu’il fait, 2002
  • Le Plein jour, introduction de Paul Martin, Cognac, Le temps qu’il fait, 2002
Nouvelles
  • La Cible, Gallimard, 1955
  • Histoire de Pierrot et quelques autres, Gallimard, 1960
  • Sainte Jeunesse, Gallimard, 1972
  • Les Tours de Notre-Dame, Gallimard 1977
  • Le Crapaud dans la tour, Fata Morgana, 1992
  • La Chiquenaude, Fata Morgana, 2001
Poésie
  • Travaux d’aveugle, Gallimard, 1941
  • Signe de vie, Gallimard, 1944
  • Le Monde absent, Gallimard, 1944
  • Nul désordre, Gallimard, 1950
  • Sous le lien du temps, Gallimard, 1963
  • Poésies, Gallimard, 1970
  • À quoi tu penses, Gallimard, 1980
  • Joueur surpris, Gallimard, 1982
  • Trézeaux, Gallimard, 1989
  • Les Maisons brûlées, Gallimard, 1994

Distinctions

Bibliographie

  • Salim Jay, Avez-vous lu Henri Thomas ?, Le Félin, 1990.
  • Yves Leclair, « La patrie d'Henri Thomas », dans L'École des lettres (II) n°6, éd. L'École des loisirs, 1er janvier 1992.
  • Yves Leclair, « Versant d'éternité », Bonnes compagnies, éd. Le Temps qu'il fait, 1998.
  • Cahier Henri Thomas, sous la direction de Paul Martin (avec notamment Pierre Bergounioux, François Boddaert, Gilles Ortlieb, Jean-Pierre Abraham, Christian Garcin, Guy Goffette, Yves Leclair, Jean-Claude Pirotte, Jérôme Prieur etc.), éd. Le Temps qu'il fait, 1998.
  • Maxime Caron, Henri Thomas, La Part commune, 2006
  • Collectif, Henri Thomas, l'écriture du secret (texte des communications présentées lors du colloque international L'Écriture du secret chez Henri Thomas organisé à l'Université de Paris-Sorbonne, Paris, les 10-11 janvier 2003, par le CERACC, Centre d'études sur le roman des années cinquante au contemporain), Champ Vallon, 2007

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. a et b Entrée Henri Thomas du « Répertoire de l'entourage intellectuel et personnel de Jünger » in Journaux de guerre II. 1939-1948, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2008, p. 1312-1313.
  2. Dans son ouvrage consacré à Henri Thomas, Maxime Caron évoque « un méconnu capital » auquel l'Université elle-même a commencé à s'intéresser seulement en janvier 2003 à l'occasion d'un colloque international dirigé par Marc Dambre et Patrice Bougon.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henri Thomas de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henri Thomas — (Anglemont, Vosgos, 7 de diciembre de 1912 – 3 de noviembre de 1993, París) fue un novelista y poeta francés. Contenido 1 Trayectoria 2 Obra 3 Referencias 4 Enlaces …   Wikipedia Español

  • Henri Thomas — (December 7, 1912, Anglemont – November 3, 1993, Paris) was a French writer and poet.Henri Thomas was born in 1912 and grew up in the Alsace/Lorraine region of France. He moved to Paris to attend the prestigious Henri IV high school, working with …   Wikipedia

  • Henri-Thomas Taschereau — (6 octobre 1841 11 octobre 1909) fut un avocat et homme politique fédéral et municipal du Québec. Né à Québec, il étudia au Petit Séminaire de Québec …   Wikipédia en Français

  • Henri thomas (1878-1972) — Henri Thomas est un peintre belge né à Molenbeek Saint Jean en 1878 et décédé à Bruxelles en 1972. On trouve certaines de ses œuvres aux musées de Bruges, Bruxelles et Liège. Œuvres La brune aux yeux verts, vernis mou Portail de …   Wikipédia en Français

  • Henri Thomas (homonymie) —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Thomas. Henri Thomas (1878 1972), peintre belge ; Henri Thomas (1912 1993), écrivain, romancier et traducteur… …   Wikipédia en Français

  • Henri Thomas (peintre) — Pour les articles homonymes, voir Henri Thomas (homonymie). Henri Thomas est un peintre français né à Pamproux en 1930. Élève de Maurice Brianchon, il fut titulaire du Prix de Rome 1956 et pensionnaire de la Villa Médicis. Biographie Cette… …   Wikipédia en Français

  • Henri Thomas (1878-1972) — Pour les articles homonymes, voir Henri Thomas (homonymie). Henri Thomas est un peintre belge né à Molenbeek Saint Jean en 1878 et décédé à Bruxelles en 1972. On trouve certaines de ses œuvres aux musées de Bruges, Bruxelles et Liège. Œuvres La… …   Wikipédia en Français

  • Henri-Thomas Taschereau — Sir Henri Thomas Taschereau (October 6 1841 ndash; October 11, 1909) was a lawyer, politician and judge in Quebec, Canada. The son of Jean Thomas Taschereau, Taschereau received his basic education at the Petit Séminaire de Québec from 1851 to… …   Wikipedia

  • THOMAS (H.) — THOMAS HENRI (1912 1993) Poète, romancier, essayiste, traducteur, Henri Thomas a bâti une œuvre abondante et diverse. Une quarantaine d’ouvrages la compose, dont certains ont été couronnés: La Cible , prix Sainte Beuve 1956; John Perkins , prix… …   Encyclopédie Universelle

  • Thomas I. — Thomas ist ein männlicher Vorname, der auch als Nachname eine nennenswerte Verbreitung hat. Herkunft und Bedeutung des Namens Der Name stammt aus dem aramäischen te oma (תאומא) und bedeutet „Zwilling“. So wird er auch im Johannesevangelium[1]… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.