Jean-Pierre Abraham


Jean-Pierre Abraham

Jean-Pierre Abraham (1936 - 2003) est un écrivain français, auteur de différents récits autobiographiques, de poésies en prose et d'histoires pour enfants. Son livre le plus célèbre — Armen — porte sur la période de sa vie pendant laquelle il a été gardien de phare à Ar-Men. Il est le père de l'artiste Clet Abraham

Biographie

Jean-Pierre Abraham est né à Nantes en 1936, de parents dentistes. Il passe son enfance à Hennebont et, pendant les vacances, à Carnac, où il découvre la mer et la navigation à la voile, en compagnie de son père. En 1961, il devient gardien du phare d'Ar-Men, au large de l'île de Sein (Finistère, Bretagne), après s'être essayé sans grande conviction aux études supérieures à Paris. Il quitte Ar-Men en 1964 pour se marier et s'installer dans les Alpes-de-Haute-Provence, au Revest-Saint-Martin, où il travaillera pour l'éditeur Robert Morel. En 1968, après la sortie d'Armen, son livre le plus connu, il s'installe avec sa femme et ses deux fils sur l'île de Penfret, au cœur de l'archipel des Glénan (Finistère, Bretagne). Il occupe alors un poste de gardien d'île, qui est censé lui permettre d'écrire.

1970 : retour sur le continent, à Trégunc (Finistère), pour que ses enfants puissent être scolarisés. Abraham prend en charge la rédaction du Cours de navigation des Glénans, en compagnie de Jean-Louis Goldschmidt, responsable technique. Il travaillera à deux éditions de la "bible" du navigateur à la voile (sa description de l'art de la godille, notamment, est devenue un classique). Au cours de cette période, il est également professeur à l'École des chefs de base nautique des Glénans, située à Concarneau.

1976 : la famille, qui s'est agrandie avec l'arrivée d'un troisième garçon, part s'installer à Plestin-les-Grèves, dans les Côtes-d'Armor (Bretagne Nord), où l'épouse d'Abraham se lance avec succès dans l'élevage de chèvres et la fabrication de fromages. L'écrivain assure la traite des chèvres, vend les fromages sur les marchés et tente d'écrire. Un temps, il devient rédacteur des Instructions nautiques pour le Service hydrographique et océanographique de la Marine (SHOM).

En 1986 paraît enfin Le Guet (Gallimard), près de vingt ans après Armen. C'est également le moment du retour dans le Finistère, à Douarnenez cette fois, où Abraham devient éditeur et rédacteur de la revue d'histoire et d'ethnographie Ar Men, au sein du Chasse-marée. À partir de 1996, date de sa retraite, il s'installe, seul, dans le pays bigouden, où il connaît la période la plus prolifique de son existence sur le plan de l'écriture : six livres paraissent coup sur coup, y compris deux textes posthumes, en 2004. Jean-Pierre Abraham est mort le 26 juillet 2003 des suites d'un cancer. Ses cendres ont été dispersées dans l'archipel des Glénan, en face de l'île de Penfret.

Œuvres

Liens externes

  • Page consacrée à Jean-Pierre Abraham sur le site de l'éditeur "Le Temps qu'il fait"[1]
  • Article de la revue littéraire Le Matricule des Anges (n° 23, juin-juillet 1998) [2]
  • Début d'un texte de Jean-Pierre Abraham intitulé "Tévennec" et paru dans La place royale, en 2004 (Le Temps qu'il fait) : [3]

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Pierre Abraham de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-pierre abraham — (1936 2003) est un écrivain français, auteur de différents récits autobiographiques, de poésies en prose et d histoires pour enfants. Son livre le plus célèbre Armen porte sur la période de sa vie pendant laquelle il a été gardien de phare à Ar… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Abraham Lorillard — (1742 – 1776) was a tobacconist of New York City. He founded the business which developed into the Lorillard Tobacco Company, which claims to be the oldest tobacco firm in the United States and in the world. [Ackerman, Ruthie.… …   Wikipedia

  • Pierre Abraham Lorillard — Pierre Abraham Lorillard, Montbéliard (France) 1742 1776, émigra aux États Unis et fonda l usine de cigarettes et cigares la Loews Corp s Lorillard Tobacco qui fit sa fortune (cinquième cigarettier des États Unis). Il finança des expéditions et… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Monsere — Jean Pierre Monseré ( * 8. September 1948 in Roeselare, Belgien; † 15. März 1971 in Retie) war ein belgischer Berufs Radrennfahrer. Monseré wurde im Jahr 1969 Profi und gewann gleich die Lombardei Rundfahrt. Im Jahr darauf wurde er der bis dahin… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Pierre Ferland — Naissance 24 juin 1934 (1934 06 24) (77 ans) Montréal,  Québec Activité principale …   Wikipédia en Français

  • Jean-pierre ferland — Nom de naissance Jean Pierre Ferland Surnom(s) Djay Pi Naissance 24 juin 1934 (75 ans) Montréal, Canada Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Duret — est un réalisateur, ingénieur du son et directeur de la photographie français, né le 20 août 1953. Après des études d animateur socio culturel, et un passage chez Peugeot comme ouvrier spécialisé, c est la rencontre décisive d Armand Gatti qui le …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Monseré — (r.) im Keller der Radrennbahn Het Kuipke in Gent Jean Pierre Monseré (* 8. September 1948 in Roeselare, Belgien; † 15. März 1971 in Retie) war ein belgischer Radrennfahrer. Als Amateur wurde Jean …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Pierre Monsere — Jean Pierre Monseré Jean Pierre Monseré (né le 8 septembre 1948 à Roulers mort le 15 mars 1971) était un coureur cycliste belge, professionnel de 1969 à 1971 au sein l équipe Flandria. Palmarès Jean Pierre Monseré a remporté le Tour de Lombardie… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Monseré — Jean Pierre Monseré …   Wikipédia en Français