Guillaume De Villaret


Guillaume De Villaret

Guillaume de Villaret

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir De Villaret.
Villaret.svg Guillaume de Villaret
Naissance
Allenc, en Gévaudan (France)
Décès 1305 Limassol (Chypre)
Origine Blason France moderne.svg Français
Allégeance Flag of the Sovereign Military Order of Malta.svg Saint-Jean de Jérusalem
Grade Grand prieur de Saint-Gilles en Languedoc
Commandement 24e grand maître des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem
Autres fonctions Recteur du Comtat Venaissin
1274 à 1284 ou 1287.
Famille Villaret

Guillaume de Villaret (Occitan: Guilhem del Vilaret), décédé en 1305[1], fut le premier Recteur du Comtat Venaissin de 1274 à 1287 et le vingt-quatrième Grand maître des chevaliers des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de 1296 à sa mort.

Sommaire

Biographie

Membre de la famille des Villaret, Guillaume de Villaret naquit dans le château familial de la seigneurie d'Allenc, en Gévaudan.

Le premier recteur du Comtat Venaissin

Villaret était grand prieur de Saint-Gilles en Languedoc, quand pour affirmer ses droits sur le Venaissin, face aux revendications de Philippe le Hardi, roi de France, Grégoire X le nomma recteur, le 27 avril 1274[2].

Immédiatement, l’hospitalier se rendit sur place et fit contrôler par ses gens d’armes toutes les places du Venaissin, installa deux chevaliers dans chaque castrum. Quant à lui, il prit ses quartiers soit à Pernes-les-Fontaines, soit à Beaumes-de-Venise.

Pierre Rostaing, évêque de Carpentras, fut le premier à rendre hommage au représentant du pape dans le Comitatus Venaissini. Cet allégeance fait partie des actes du Cartulaire de l’évêché de Carpentras[3].

Dans sa rédaction, pour la première fois, était utilisé le titre de comté pour cet état pontifical jusqu’alors dénommé Venaissinum ou terra Venaissini.

En 1275, le recteur convoqua les trois évêques du Comtat, et les nobles du Venaissin à une assemblée afin d’apdopter des nouveaux statuts.

On ne connaît pas exactement la date de la fin de son mandat de recteur. Ce fut entre le 29 mars 1284 et le 19 octobre 1287.

Le Grand Maître de l'Hôpital

Il fut élu, en 1300, vingt-quatrième grand maître des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Élu pendant son absence, il parcourut tous les prieurés de France, d'Auvergne et de Provence pour y rétablir la discipline.

Il mourut à Limassol (Chypre) en 1305. Ce fut son neveu, Foulques de Villaret, qui lui succéda comme vingt-cinquième Grand Maître.

Notes

  1. Les Hospitaliers en Terre Sainte et à Chypre (1100-1310), par Joseph Delaville Le Roulx Publié par Adamant Media Corporation, 1904 (ISBN 1421208431 et ISBN 9781421208435)
  2. Les lettres bullées désignant le recteur du Comtat Venaissin sont datées de Lyon, le 5 des calendes de mai, la 3e année du pontificat de Grégoire X. Il reçut, dès lors, des appointements s’élevant à 15 sols tournois par jour. Cf. Dom Devic, dom Vaissète, Histoire générale de Languedoc, T. XXVII, Ch. XXVIII, Toulouse, 1840-1844.
  3. Le Cartulaire de l’évêché de Carpentras, déposé à la Bibliothèque Inguimbertine de cette ville, comprend trois volumes reliés en basane verte. Il renferme 498 actes sur parchemin rangés par ordre méthodique qui vont de 868 à 1690.

Bibliographie

  • Ch. Cottier, Notes historiques concernant les Recteurs du ci-devant Comté Venaissin, Carpentras, 1808.
  • J. F. André, Histoire du gouvernement des Recteurs dans le Comtat, Carpentras, 1847.
  • C.Faure, Études sur l’administration et l’histoire du Comtat Venaissin du XIIIe au XIVe siècle (1229 – 1417), Paris-Avignon, 1909.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Précédé par Guillaume de Villaret Suivi par
Odon de Pins
Grands maîtres de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem
1300-1305
Foulques de Villaret
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Lozère et du Gévaudan Portail de la Lozère et du Gévaudan
  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
  • Portail des croisades Portail des croisades
Ce document provient de « Guillaume de Villaret ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guillaume De Villaret de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guillaume de villaret — Pour les articles homonymes, voir De Villaret. Guillaume de Villaret Naissance Allenc, en Gévaudan (France) …   Wikipédia en Français

  • Guillaume de Villaret — Kupferstich um 1725 …   Deutsch Wikipedia

  • Guillaume de Villaret — (Occitan: Guilhem del Vilaret) (died 1305), a native of Languedoc Roussillon was the 24th Grand Master of the Knights Hospitallers, [cite web url=http://www.smom za.org/grandmasters/24.htm title=Guillaume de Villaret 24th grandmaster of the Order …   Wikipedia

  • Guillaume de Villaret — Pour les articles homonymes, voir De Villaret. Guillaume de Villaret …   Wikipédia en Français

  • Villaret — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponyme Villaret, ancienne commune française de l Aude, aujourd hui intégrée à Brousses et Villaret Villaret, ancienne commune française de la Vienne,… …   Wikipédia en Français

  • Villaret — de Villaret ist der Familienname folgender Personen: Foulques de Villaret (auch: Fulko, italienisch: Folco), 25. Großmeister des Malteserordens von 1305 bis 1319 Guillaume de Villaret, 24. Großmeister des Malteserordens von 1296 bis 1305 Diese… …   Deutsch Wikipedia

  • Villaret-Joyeuse — Louis Thomas Villaret de Joyeuse Louis Thomas Villaret de Joyeuse Naissance 29 mai 1748 Auch Décès 24 juillet 1 …   Wikipédia en Français

  • Foulques De Villaret — Pour les articles homonymes, voir De Villaret. Foulques de Villaret par Eugène Goyet, c. 1843. Salles des croisades …   Wikipédia en Français

  • Foulques de villaret — Pour les articles homonymes, voir De Villaret. Foulques de Villaret par Eugène Goyet, c. 1843. Salles des croisades …   Wikipédia en Français

  • Foulques de Villaret — Pour les articles homonymes, voir De Villaret. Foulques de Villaret par Eugène Goyet, c. 1843. Salles des croisades, Versailles Foulques de Villaret …   Wikipédia en Français