Georgi Makaridze


Georgi Makaridze
Georgi Makaridze
Makaridze.jpg
Situation actuelle
Club actuel Drapeau : France Le Mans FC
Numéro 30
Biographie
Nom Georgi Makaridze
Nationalité Drapeau de Géorgie Géorgie
Naissance 30 mars 1990 (1990-03-30) (21 ans)
à Samtredia (Géorgie)
Taille 1,93 m (6 4)
Poste Gardien de but
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
2007-2009 Drapeau de la Géorgie Dinamo Tbilissi 37 (0)
2009- Drapeau de la France Le Mans FC B 14 (0)
2009- Drapeau de la France Le Mans FC 20 (0)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
2005-2006 Drapeau : Géorgie Géorgie - 17 ans 10 (0)
2006-2009 Drapeau : GéorgieGéorgie - 19 ans 8 (0)
2009- Drapeau : Géorgie Géorgie espoirs 0 (0)
2007- Drapeau de Géorgie Géorgie 5 (0)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Georgi Makaridze (né le 31 mars 1990) est un footballeur international géorgien. Il évolue au poste de gardien de but.

Sommaire

Biographie

Dès son plus jeune âge, Makaridze est vu comme un prodige, comme en témoignent ses sélections internationales avant même l'âge de 17 ans. Il passe avec succès toutes les catégories d'âge en équipe nationale comme en club, avec le multiple champion Géorgien, le Dinamo Tbilissi. En 2007, il est vu avec ses jeunes camarades comme les grands espoirs du nouveau football géorgien[1]. En temps que titulaire, il participe aux éliminatoires de l'Euro 2008 avec les A et fait partie de l'équipe dite de l'exploit, ayant gagné contre l'Ecosse le 17 octobre 2007 (2-0)[2]. A cette date, il n'a que 17 ans. A 18 ans, il a joué plus de trente matchs pour son club formateur avec qui il est en fin de contrat. Il est alors courtisé par Dortmund et le Werder Brême.

Il signe le 12 janvier 2009 au Mans[3]. Son arrivée n'est pas étrangère à la présence au club, d'un autre international géorgien : le milieu Amiran Sanaia. Après son arrivée, Georgi Makaridze évolue en réserve bien qu'il soit là aussi en concurrence avec le tout jeune international des moins de 20 ans, Thibault Ferrand. Son physique est à rapprocher de celui de l'ancien gardien numéro 1 du MUC, Yohann Pelé. Grand et longiligne, il ne fait que trois centimètres de moins que Pelé, ce qui laissait présager de bonnes choses dans un rôle de remplaçant de l'albatros. Pendant de longs mois, il apprend surtout au contact de Rodolphe Roche.

Après le départ de Yohann Pelé pour Toulouse et le prêt de Ferrand à Reims, il devient titulaire en CFA. A 19 ans il compte déjà 5 sélections a son actif avec l'équipe nationale de Géorgie. Alors que beaucoup d'observateurs et de suiveurs du club pense que Makaridze va devenir gardien numéro 2 après le départ de Pelé, il est directement supplanté par Didier Ovono, autre recrue de son ancien club, le Dinamo Tbilissi. Dès le début de la saison, il commence en tant que troisième gardien du club sarthois, barré par Roche et Ovono ; il joue ainsi en CFA avec la réserve mais s'entraine avec les pros, surtout après la blessure de Roche en début de saison, ce qui le fait devenir numéro 2 pour quelque temps[4]. Il réalise son premier match pro avec le MUC le 23 septembre 2009 à l'occasion des 16e de finale de la coupe de la ligue 2009-2010 contre Nîmes. Il n'encaisse aucun but, aidant à une victoire finale de 3 buts à 0. Suite aux boulettes du gardien gabonais Didier Ovono, l'entraineur du Mans, Paulo Duarte décide de lui donner sa chance en Ligue 1 le 29 novembre 2009 contre Saint-Étienne (1-1). Il réussit un match très moyen mais réussit à convaincre de lui donner de nouveau sa chance à Montpellier la journée suivante. Peu rassurant durant son match (encaissant notamment un lob de 25 mètres par Karim Aït-Fana), il retourne sur le banc pendant deux rencontres avant de jouer en CFA avec l'équipe réserve jusqu'à la fin de saison.

Au début de la saison 2010-2011, il est la doublure de Didier Ovono qui a retrouvé sa place en tant que titulaire dans les cages du Mans descendu en Ligue 2 la saison précédente. Pour la saison 2011-2012, il sera à nouveau la doublure du gabonais Didier Ovono mais aura sans doute sa chance lors des matchs de Coupe de France, voire ceux de Coupe de la Ligue. Il aura aussi la lourde tache de suppléer le gabonais lors de la CAN 2012.

Anecdote

Georgi est un très grand fan de l'AS Roma depuis son plus jeune âge, il a déclaré dans une interview que son plus grand rêve serait de jouer un jour là-bas[5].

Carrière

Sélection nationale

Lien externe

Notes et références

  1. (en) Georgia hails new generation sur FIFA.com, 25 octobre 2007
  2. Un nouveau gardien de but au Muc 72 sur lemans.maville.com, 31 décembre 2008
  3. Georgi Makaridze signe au MUC 72 sur lemansfc.fr, site officiel du club, 12 janvier 2009
  4. Première titularisation pour Ovono sur lesdessousdusport.fr, 21 août 2009
  5. Makaridze déterminé à s'imposer sur ouest-france.fr, 27 juillet 2011



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Georgi Makaridze de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Georgi — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Georgi est un terme pouvant désigner: Patronyme Howard Georgi (né en 1947), professeur et physicien américain Johann Gottlieb Georgi (1729 1802), chimiste …   Wikipédia en Français

  • Giorgi Makaridze — Personal information Date of birth 31 March 1990 ( …   Wikipedia

  • Histoire Du MUC 72 — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Histoire du MUC 72 — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Histoire du Mans Union Club 72 — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Histoire du muc 72 — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Le Mans B — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Le Mans UC — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Le Mans UC 72 — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Le Mans UC 72 B — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français