Georges Vallerey Jr.


Georges Vallerey Jr.

Georges Vallerey Jr.

Georges Vallerey (1927 - 1954) était un nageur.

Une petite enfance en Picardie, une enfance inondée de soleil au Maroc, un adolescence de champion à qui tout sourit, un âge adulte brisé par la maladie, Georges Vallerey a connu en 26 ans de vie un condensé de grand bonheur et de malheur.

Sommaire

Biographie détaillée

Georges Vallerey ouvre les yeux à la vie le 21 octobre 1927 à Amiens. Jehan, son frère aîné de 25 mois, fera aussi parler de lui dans le milieu de la natation, tout comme sa sœur Gisèle. Suite à un déplacement au Maroc, Georges Vallerey père, conquis par la beauté de ce pays décide, en 1932, de quitter la Somme pour Casablanca. Passionné de natation, le père avait déjà pris part aux Jeux Olympiques de 1924, à Paris, sur 200m brasse. Dès l'âge de six ans, Georges Vallerey effectue des séances de battements dans un coin du port de Casa, sous les yeux admiratifs des passants, avant d'entrer en 1936 au club de Rabat. Alors âgé de onze ans seulement, Georges Vallerey va sauver une jeune fille de la noyade. Cette même année 1938, un Suédois témoigne son enthousiasme devant les prouesses nautiques du jeune Georges en criant "vas-y Yoyo !". Ce surnom ne la quittera plus.

Croix de guerre à 15 ans

Eclectique dans sa pratique sportive, Yoyo pratique aussi le plongeon. Durant les belles années de son adolescence éclate la deuxième Guerre mondiale. Georges se singularise en sauvant, encore une fois, de la noyade, le 8 novembre 1942, une dizaine de marins naufragés. Cet acte héroïque lui vaudra la croix de guerre, alors qu'il n'a que quinze ans. Mais sa carrière sportive débute réellement en 1943, avec la conquête des titres aux championnats d'Afrique du Nord. Le 3 juin, il bat un record d'Europe sur 200 m dos avec le chrono suivant: 2 min 26,8 s. Au cours du même mois, il efface Lucien Zins des tablettes nationales sur 100 m dos. Sous les couleurs du club de Rabat, Georges Vallerey se rend à Paris, aux Tourelles, pour disputer les championnats de France de 1945, ou il remporte son premier titre sur 100 m dos.

Des titres sportifs à profusion

Dès l'année suivante, mais sous les couleurs des Dauphins du TOEC, Georges Vallerey s'adjuge une deuxième couronne. Le 8 août, à Toulouse, Georges, Alfred Nakache et Alex Jany établissent le record du monde du 3 x 100 m 3 nages (dos, brasse, crawl). Cette nouvelle marque mondiale ne passera pas l'été car la même équipe porte la barre encore plus haute pour la franchir avec succès, en septembre à Marseille, en réalisant 3 min 12,3 s. D'ailleurs, au cours de ce même mois de septembre 1946, il fait tomber trois records d'Europe individuels et un autre en relais avec son frère aîné, Nakache et Jany. Privé de Jeux Olympiques depuis deux olympiades, le monde sportif attend avec impatience ceux de 1948 à Londres. Consécration pour Georges Vallerey qui gagne la médaille de bronze sur 100 m dos.

Sa fin

Le 13 juin 1950, lors d'une séance d'entraînement, Yoyo ressent les premiers symptômes d'un mal qui l'emportera quatre ans plus tard. Atteint de néphrite, sa vie va se transformer en véritable calvaire jusqu'à son dernier souffle, le lundi 4 octobre 1954, à dix-sept jours de son vingt-septième anniversaire. L'attitude de Georges Vallerey à ses souffrances fut exemplaire. Au plus fort de sa maladie, à l'hôpital, Georges s'est levé de son lit pour se diriger vers la baie vitrée en déclarant aux infirmières: "je vais vous prouver que le soleil brille pour tout le monde".

Georges Vallerey est inhumé dans le cimetière d'El-Hank à Casablanca (MA).

Rues, centres sportifs et piscines portent aujourd'hui le nom de ce jeune homme exceptionnel.

  • Portail de la natation Portail de la natation
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Georges Vallerey Jr. ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Georges Vallerey Jr. de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.