Nephrite

Nephrite

Néphrite (minéral)

Pour l'affection du rein, voir : Néphrite.

Néphrite
Catégorie IX : silicates
Amphibole - Nephrite Jade Basic calcium magnesium iron silicate Lander County Wyoming 2077.jpg

Néphrite du Wyoming
Général
Formule brute Ca2(Mg,Fe)5((OH,F)Si4O11)2[1]
Identification
Couleur variable
Système cristallin monoclinique[1]
Habitus massif
Fracture en éclat ou granuleuse[1]
Échelle de Mohs 6 - 6.5[1]
Éclat mat
Éclat poli vitreux à gras[1]
Propriétés optiques
Indice de réfraction 1.606 - 1.632 (+.009, -.006)[1]
Biréfringence habituellement non-détectable[1]
Polychroïsme aucun
Fluorescence ultraviolet nulle
Spectre d'absorption Parfois vague ligne à 500 nm. Pour les pierres de qualité exceptionnelle, quelques vagues lignes dans la partie rouge du spectre.[1]
Transparence variable
Autres propriétés
Densité 2.95 (+.15, -.05)[1]
Caractères distinctifs
Principales variétés

La Néphrite est une variété d'actinolite de formule chimique Ca2(Mg,Fe)5Si8O22(OH)2[1]. C'est l'un des deux minéraux appelés jade, l'autre étant la jadéite, une variété de pyroxène. La néphrite est une pierre ornementale semi-précieuse, utilisée dans une grande variété de bijoux ou d'objets décoratifs.

Le nom néphrite est dérivé du latin lapis nephriticus, traduction de l'espagnol piedra de ijada[2].

La néphrite peut être translucide, blanche ou très légèrement jaune (variété appelée en Chine jade gras de mouton[1]), ou opaque, blanche ou très légèrement brune ou grise (variété appelée jade os de poulet[1]) jusqu'au vert, ou présenter toutes les nuances du vert. Le Canada est le principal producteur actuel. Le jade néphrite fut surtout utilisé en Chine avant le XIXe siècle, en Nouvelle-Zélande, sur les côtes d'Amérique du Nord, dans l'Europe néolithique et en Asie du Sud-Est.

Sommaire

Histoire

Chine préhistorique et ancienne

Disque funéraire en néphrite, culture de Liangzhu

Les principales sources de jade néphrite en Chine au néolithique étaient les dépôts désormais épuisés de la région de Ningshao, dans le delta du Yangtze Kiang (culture de Liangzhu, 34002250 avant notre ère), ainsi que dans une zone de la province de Liaoning et en Mongolie-intérieure (culture de Hongshan, 47002200 avant notre ère).

Le jade était utilisé pour créer de nombreux objets utilitaires et cérémoniels, depuis les décorations d'intérieur jusqu'aux costumes funéraires de la dynastie Han. Il était considéré comme la "pierre impériale".

De la première dynastie chinoise jusqu'à aujourd'hui, les jades les plus exploités furent ceux de la région de Khotan, au Xinjiang (ceux d'autres régions comme Lantian, au Shaanxi, étaient aussi très demandés). Les néphrites blanches et verdâtres y constituent de petits filons ou sont charriées par les rivières dévalant des monts Kunlun vers le désert du Taklamakan. La récolte du jade était concentrée sur la Yarkand, la Yurungkash (ou "rivière du Jade blanc") et la Karakash (rivière du Jade noir"). Le Royaume de Khotan, au sud de la route de la soie, payait à la Chine un tribut annuel de jades blancs, considérés comme plus précieux que l'or et l'argent ; ils étaient transformés en "objets d'arts" par les artisans attachés à la cour impériale.

Nouvelle-Zélande

La néphrite est connue en langue maori sous le nom de pounamu ; elle joue un rôle très important dans la culture Maori. Considérée comme un taonga, ou trésor, elle est à ce titre protégée par le traité de Waitangi : son exploitation est réduite et strictement encadrée (la plupart du jade vendu aujourd'hui sur place provient de Colombie-Britannique). Le nom maori de l'Île du Sud est Te Wai Pounamu, "Le Pays de l'eau des pierres vertes" - c'est-à-dire l'endroit où celles-ci ont été découvertes.

Néphrite

Les Maoris fabriquaient des armes et des ornements en néphrite, en particulier les mere (masses courtes) et les Hei-tiki (ornements de colliers). Ils considéraient qu'elles avaient leur propre mana et les transmettaient comme des biens patrimoniaux, ou les offraient pour sceller des accords importants. En l'absence d'outils en fer, ils utilisaient aussi la néphrite pour fabriquer des objets comme des herminettes.

Notes et références

  1. a , b , c , d , e , f , g , h , i , j , k  et l (Gia), Gemological. Gem Reference Guide. City: Gemological Institute of America (GIA), 1988. ISBN 0-87311-019-6
  2. Easby, Elizabeth Kennedy. Pre-Columbian Jade from Costa Rica. (1968). André Emmerich Inc., New York
  • Bale, Martin T. and Ko, Min-jung. Craft Production and Social Change in Mumun Pottery Period Korea. Asian Perspectives 45(2):159-187, 2006.

Bibliographie

  • Laufer, Berthold, 1912, Jade: A Study in Chinese Archeology & Religion, Reprint: Dover Publications, New York. 1974.
  • Rawson, Jessica, 1975, Chinese Jade Throughout the Ages, London: Albert Saifer, ISBN 0-87556-754-1

Lien externe

Commons-logo.svg


  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Nephrite ».
Ce document provient de « N%C3%A9phrite (min%C3%A9ral) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nephrite de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • néphrite — 1. (né fri t ) s. f. Terme de médecine. Inflammation des reins. ÉTYMOLOGIE    Terme grec signifiant rein, et la finale médicale ite, indiquant inflammation. néphrite 2. (né fri t ) s. f. Terme de minéralogie. Néphrite d Orient, variété du jade… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • nephrite — eph rite (?; 277), n. [Cf. F. n[ e]phrite. See {nephritis}.] (Min.) A hard compact mineral, of a dark green color, formerly worn as a remedy for diseases of the kidneys, whence its name; kidney stone; a kind of jade. It varies in color from white …   The Collaborative International Dictionary of English

  • nephrite — [nef′rīt΄] n. [Ger nephrit < Gr nephritēs, of the kidneys < nephros, kidney (see NEPHRO ): formerly worn as a supposed remedy for kidney ailments] a fine grained, greenish variety of actinolite, that is a less valuable type of jade …   English World dictionary

  • néphrite — 1. néphrite [ nefrit ] n. f. • 1802; néphrésie 1557; gr. nephritis (nosos) « (maladie) des reins » ♦ Maladie inflammatoire et douloureuse du rein. Néphrite aiguë. Néphrite chronique. Adj. NÉPHRITIQUE . néphrite 2. néphrite [ nefrit ] n. f. •… …   Encyclopédie Universelle

  • Nephrite — This article is about the gemstone. For the fictional character, see Nephrite (character). Not to be confused with Nephritis. Nephrite Nephrite from Jordanów Śląski (Poland) General …   Wikipedia

  • nephrite — /nef ruyt/, n. Mineral. a compact or fibrous variety of actinolite, varying from whitish to dark green: a form of jade. [1785 95; < G Nephrit. See NEPHR , ITE1] * * * Gem quality, usually green silicate mineral in the tremolite actinolite… …   Universalium

  • Néphrite — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Néphrite peut désigner : la néphrite, une inflammation du rein ; la néphrite, une variété de trémolite verte composant le Jade. Sur les autres… …   Wikipédia en Français

  • nephrite — nefritas statusas T sritis chemija apibrėžtis Aktinolito atmaina, mineralas. formulė Ca₂(Mg,Fe)₅[(OH,F)|Si₄O₁₁]₂ atitikmenys: angl. nephrite rus. нефрит …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

  • nephrite — noun Etymology: German Nephrit, from Greek nephros; from its formerly being worn as a remedy for kidney diseases Date: 1794 a compact tremolite or actinolite that is the commoner and less valuable kind of jade and that varies in color from white… …   New Collegiate Dictionary

  • NÉPHRITE — n. f. T. de Médecine Inflammation du rein …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»