Gabriel Calderón

Gabriel Calderón
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calderon.
Gabriel Calderón
Gabriel Calderón.jpg
Biographie
Nationalité Drapeau d'Argentine Argentine
Naissance 7 février 1960 (1960-02-07) (51 ans)
à Rawson (Argentine)
Taille 1,80 m
Période pro. 1976-1994
Poste milieu de terrain
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1976-1977 Drapeau de l'Argentine Club El Porvenir 25 (3)
1977 Drapeau de l'Argentine Racing Club 28 (3)
1977-1978 Drapeau de l'Argentine CA Lanús 24 (0)
1979-1981 Drapeau de l'Argentine Racing Club 85 (13)
1981-1983 Drapeau de l'Argentine Independiente 74 (15)
1983-1987 Drapeau de l'Espagne Betis Séville 131 (38)
1987-1990 Drapeau de la France Paris SG 102 (11)
1990-1992 Drapeau de la Suisse FC Sion 47 (17)
1992-1993 Drapeau de la France SM Caen 36 (2)
1993-1994 Drapeau de la Suisse FC Lausanne-Sport 31 (5)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
1982-1990 Drapeau d'Argentine Argentine 23 (1)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Gabriel Humberto Calderón (né le 7 février 1960 à Rawson) est un ancien footballeur international argentin, devenu entraîneur et consultant pour la FIFA.

Sommaire

Carrière

Décrit comme un milieu de terrain technique et rapide, Calderón évolue au cours de sa carrière pour plusieurs clubs prestigieux, dont le Racing et Independiente en Argentine, le Betis Séville en Espagne et le Paris Saint-Germain en France. Adoré à Séville, son transfert au PSG provoqua la colère des supporters espagnols qui brisèrent les vitres de la villa du président du club[réf. nécessaire]. Il dispute 138 matchs de championnat de France[1].

Vainqueur de la Coupe du monde des moins de 20 ans 1979 aux côtés de Diego Maradona, il est sélectionné à 23 reprises en équipe nationale. Il participe notamment aux coupes du monde de 1982 et 1990. Titulaire lors de cette dernière compétition, il en dispute cinq matchs, dont la finale perdue face à l'Allemagne[2].

En 1997 il débute une carrière d'entraîneur au SM Caen, un de ses derniers clubs, mais est remplacé après quelques semaines. Après une nouvelle expérience à Lausanne en 2002-2003, il devient sélectionneur de l'Arabie saoudite en 2004, qu'il qualifie pour la coupe du monde 2006 avant de se faire licencier. Il devient par la suite sélectionneur d'Oman puis entraîneur d'Al Ittihad Djeddah, avec lequel il remporte le Championnat d'Arabie saoudite en 2009 avant d'être licencié début 2010.

En parallèle, il fait partie du groupe d'études techniques de la FIFA depuis 2003[3].

Parcours

Joueur
Entraîneur

Palmarès

Références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gabriel Calderón de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»