Front National (Résistance)


Front National (Résistance)

Front national (Résistance)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Front national et FN.

Le Front national, ou Front national de l'indépendance de la France est une organisation de la Résistance française de la Seconde Guerre mondiale. Il n'a rien à voir avec le Front national, parti politique d'extrême-droite qui a ensuite utilisé le même nom qui n'avait pas été déposé. Il prend son nom du Front populaire, alliance politique des partis de gauche de la fin des années trente.

Sommaire

Histoire

Créé le 15 mai 1941 par le Parti communiste français (Jacques Duclos, Pierre Villon), il était destiné à être la représentation « politique » des groupes de lutte armée : les Francs-tireurs et partisans français (FTPF). Il se consacra principalement à la propagande, à la fabrication de faux-papiers, au soutien logistique des clandestins mais aussi au sabotage. Les communistes furent les plus nombreux, mais il compta également, parmi ses militants et ses cadres, des membres de la SFIO, comme Claude Jordery, ancien député socialiste.

Ce Front national a participé au Conseil national de la résistance (CNR).

Pendant la guerre, on a également nommé « Front national » :

  • Un organe du comité directeur du « Front national de lutte pour la libération et l'indépendance de la France » ;
  • Différentes revues clandestines liées à ce mouvement de résistance ;
  • Par extension, le terme désignait différents groupes de résistants à l'occupation nazie, disséminés à travers la France.

Les publications du Front National

Le Front national publia un grand nombre de journaux et de feuilles clandestines:

  • Les Lettres françaises
Revue des écrivains français regroupés en Comité national des écrivains. Fondée en octobre 1941 par Jacques Decour et Jean Paulhan, 25 numéros seront publiés. Les Lettres françaises paraîtront après la Libération, jusqu'en 1972.
  • L'École laïque (1941);
  • Le Médecin français (mars 1941) animé par le docteur Raymond Leibovici;
  • Musiciens d'Aujourd'hui, feuille clandestine tirée à 2500 exemplaires, dont André Fougeron a réalisé la maquette, qui devient Le Musicien d'Aujourd'hui lorsqu'elle est intégrée aux Lettres françaises clandestines;
  • L'Université libre (104 numéros, de novembre 1940 à octobre 1944), animé par Georges Politzer, Jacques Solomon (gendre de Paul Langevin) et Jacques Decour;
  • Les Allobroges (1942), région Isère-Hautes Alpes;
  • L'Étudiant patriote (1941).

Voir aussi

Article connexe

Bibliographie

  • Daniel Virieux, Le Front National de Lutte pour l'Indépendance de la France, un mouvement de Résistance – Période clandestine (mai 1941-août 1944), thèse de doctorat en histoire (à paraître), Claude Willard (Dir.), Université Paris VIII « Vincennes – Saint-Denis », 1995.

Lien externe

  • Portail de la Résistance française Portail de la Résistance française
Ce document provient de « Front national (R%C3%A9sistance) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Front National (Résistance) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Front National (résistance) — Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Le Front national, ou Front national de l indépendance de la France est une organisation de la Résistance française de la Seconde Guerre mondiale. Il n a rien à voir avec le Front national,… …   Wikipédia en Français

  • Front national (Resistance) — Front national (Résistance) Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Le Front national, ou Front national de l indépendance de la France est une organisation de la Résistance française de la Seconde Guerre mondiale. Il n a rien à… …   Wikipédia en Français

  • Front national (résistance) — Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Le Front national, ou Front national de l indépendance de la France est une organisation de la Résistance française de la Seconde Guerre mondiale. Il n a rien à voir avec le Front national,… …   Wikipédia en Français

  • Front national (Résistance) — Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Le Front national, ou Front national de lutte pour la libération et l indépendance de la France, est une organisation de la Résistance intérieure française de la Seconde Guerre mondiale. Il… …   Wikipédia en Français

  • Front national (Résistance) — Die Front national (Nationale Front) oder auch Front national de l indépendance de la France (Nationale Front der Unabhängigkeit Frankreichs), ist eine französische Organisation der Widerstandsbewegung des zweiten Weltkrieges. Die Organisation… …   Deutsch Wikipedia

  • Front National — ist die Bezeichnung nationalistischer Parteien in Frankreich und Belgien: Front National (Frankreich); Front National (Belgien). Front national war auch der Name einer Gruppe der französischen Résistance während der Besetzung Frankreichs im… …   Deutsch Wikipedia

  • Front national — ist die Bezeichnung nationalistischer Parteien in Frankreich und Belgien, siehe Front National (Frankreich); Front National (Belgien). Front national war auch der Name einer Gruppe der französischen Résistance während des Zweiten Weltkriegs,… …   Deutsch Wikipedia

  • Front national (parti français) — Pour les articles homonymes, voir Front national et FN …   Wikipédia en Français

  • Front National — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir FN. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Front National Des Juristes — Pour les articles homonymes, voir Front national. Le Front national des juristes (FNJ), et, plus tard, Comité national des juristes, est un mouvement de résistance français. Ce mouvement, créé initialement par un groupe d avocats chargés de la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.