François de La Rochefoucauld (1558-1645)


François de La Rochefoucauld (1558-1645)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Rochefoucauld.
François de La Rochefoucauld
Biographie
Naissance 8 décembre 1558
à Paris (France)
Ordination
sacerdotale
27 septembre 1585
Décès 14 février 1645
Évêque de l'Église catholique
Consécration
épiscopale
6 octobre 1585 par
Mgr Gerolamo Ragazzoni
Fonctions épiscopales Évêque de Clermont (France)
Évêque de Senlis (France)
Cardinal de l'Église catholique
Créé
cardinal
10 décembre 1607
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Callisto

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Blason La RochefoucauldAncien.svg
(en) Notice sur catholic-hierarchy.org

François de La Rochefoucauld, né le 8 décembre 1558 à Paris et y décédé le 14 février 1645 était un prélat français. Abbé commendataire de Tournus et de Saint-Mesmin de Micy, évêque de Clermont puis de Senlis, grand aumônier de France, et créé cardinal en 1607, il fut un grand promoteur des réformes tridentines dans l’Église catholique de France.

Sommaire

Biographie

Jeunesse et formation

Fils de Charles de La Rochefoucauld, comte de Randan, et de Fulvie Pic de La Mirandole[1] il n'a que quatre ans lorsqu'il perd son père qui trouve la mort au siège de Rouen. Confié à son oncle Jean de La Rochefoucauld, abbé de Marmoutier, il fait ses humanités et étudie la philosophie et la théologie au collège de Clermont tenu par les Jésuites.

À dix-sept ans (en 1575), le cardinal de Guise le fait abbé commendataire de l'abbaye de Tournus. Malgré son jeune âge il se révèle excellent administrateur et emploie l'essentiel des revenus de l'abbaye à sa restauration et à l'aide aux pauvres. En 1584 il succède à son oncle dans la charge de maître de la chapelle du roi.

Il effectue ensuite un voyage en Italie dont il revient à vingt-six ans avec une riche collection d'ouvrages grecs et latins. Il est alors nommé par Henri III évêque de Clermont, et prend possession de ce siège le 7 septembre 1585. Il s’y emploie avec succès à y réformer le clergé et à convertir les huguenots, nombreux dans son diocèse.

Conseiller de Henri IV

Il reste à l’écart des excès de la Ligue, mais ne reconnait la légitimité du roi Henri IV qu'après son retour au catholicisme (25 juillet 1593)[2]. Ne lui tenant pas rigueur de ce délai le roi le nomme commandeur dans l'ordre du Saint-Esprit et lui donne l'abbaye Saint-Mesmin de Micy en 1598.

Homme de grande culture, autant monarchiste que sincèrement catholique, et par ailleurs très engagé dans les efforts de réforme du clergé français, comme le demande le concile de Trente, il a une grande influence au sein de l’épiscopat français. Aussi Henri IV, souhaitant le proposer comme modèle au haut clergé, pétitionne le pape Paul V pour qu’il soit qu’il soit fait cardinal. Le 10 septembre 1607 François de la Rochefoucauld est créé cardinal.

Pour avoir son conseiller plus près de lui Henri IV fait transférer (1610) l’évêque de Clermont au siège de Senlis. Peu après La Rochefoucauld est nommé ambassadeur de France à Rome. Il y rencontre entre autres le cardinal Robert Bellarmin. Une amitié se noue entre les deux ecclésiastiques, tous deux partisans des réformes tridentines bien que idéologiquement différents, Bellarmin étant un vigoureux défenseur du pouvoir pontifical dans l’Église tandis que La Rochefoucauld ne cachait pas des tendances gallicanes. Lors de sa première visite en Italie il avait rencontré un autre saint réformateur: Charles Borromée, évêque de Milan. Ses trois années à Rome sont fructueuses : il gagne la confiance du pape et est nommé vice-doyen du Sacré collège. Il rentre en France en 1613.

Réformateur et gallican

Le 2 octobre 1614, il assiste au lit de justice où le roi Louis XIII vient déclarer sa majorité. Aux États généraux de 1614-1615, à Paris - avec le soutien du cardinal Jacques du Perron et malgré l'opposition du tiers état - il obtient que l’assemblée générale du clergé adopte les décrets du concile de Trente, avec quelques réserves cependant, qui protègent des libertés de l'Église gallicane. Seule une réforme profonde du clergé peut enrayer le progrès du calvinisme en France.

À la mort du cardinal Du Perron, en 1618, il est nommé grand aumônier de France. En 1619, à la mort de Brichanteau, évêque de Laon, il est nommé abbé commendataire de Sainte-Geneviève. Avec courtoisie et persuasion il parvient à corriger les tendances jansénistes auxquelles étaient portés ses chanoines. Il établit la congrégation monastique de Sainte-Geneviève, connue sous le nom de congrégation de France qui connaîtra un remarquable essor au point de fédérer durant la seconde moitié du XVIIe siècle plus d’une centaine de monastères et prieurés. Personnellement fidèle aux réformes tridentines il renonce à son titre pour permettre aux chanoines d’élire leur abbé de manière régulière.

En mars-avril 1619, il participe avec Philippe de Béthune et le père de Bérulle, aux négociations entre Marie de Médicis, réfugiée à Angoulême auprès du duc d'Épernon, et son fils Louis XIII, lors des "guerres de la mère et du fils", qui aboutissent à un accord le 30 avril.

Le 8 avril 1622 le pape Grégoire XV lui demande de superviser la réforme des Ordres religieux en France. A la même époque (1622) Louis XIII le fait président du Conseil d'État. En 1624 il se démet de ce poste et de l'évêché de Senlis et se consacre alors entièrement aux ordres religieux. En 1639, le Cardinal fonde l'Hospice des Incurables, devenu par la suite l'Hôpital Laennec.

Un jésuite ?

Depuis ses études au collège de Clermont, La Rochefoucauld est resté proche des jésuites. En 1636, à 78 ans, il exprime à Étienne Binet provincial de France, le souhait de passer les dernières années de sa vie dans la Compagnie de Jésus. Le supérieur général, Mutio Vitelleschi, consulte le pape Urbain VIII qui estime que l’Église de France a besoin de lui. Le 22 septembre 1636 Vitelleschi communique à Binet la volonté pontificale, ajoutant que, de son côté il ne s’oppose pas à ce que La Rochefoucauld réside dans une maison jésuite. Il est autorisé, s’il le souhaite à prononcer à l’article de la mort ses vœux comme jésuite[3].

Décès

François de La Rochefoucauld meurt à l'abbaye Sainte-Geneviève le 14 février 1645 où il est également enterré. Aucune preuve n’existe qu’il prononça des vœux de religion avant de mourir. Le peintre Claude Vignon, réalisa en 1645, une série de trente tableaux pour les cérémonies funèbres du cardinal.

Œuvres

  • De l'autorité de l'Église en ce qui concerne la foi et la religion, Lyon, 1597.
  • De l'estat ecclésiastique, Lyon, 1597.
  • De la perfection de la hiérarchie ecclésiastique et quelle doit estre la vie, doctrine et soin nécessaire aux pasteurs de l'Église, Lyon, 1628.

Bibliographie

  • Gabriel de La Rochefoucauld : Un homme d'Église et d'État au commencement du XVIIe siècle. Le Cardinal François de la Rochefoucauld, Paris, Plon, 1926.

Notes et références

  1. Google Livres : Biographie universelle, ancienne et moderne. Tome 38 - Paris - 1824
  2. Occasion du célèbre, même si peut-être apocryphe : « Paris vaut bien une messe »
  3. P.Rouvier : De vita et rebus gestis Francisci de La Rochefoucauld, Paris, 1645, pp. 85-88


Chronologies

Précédé par François de La Rochefoucauld
Orn ext Grand Aumonier 2.svg
Blason La RochefoucauldAncien.svg
Suivi par
Précédé par
Jacques Davy du Perron
Grand aumônier
de France
(liste)

Icône Grand aumonier.svg
16181632
Suivi par
Alphonse Louis du Plessis de Richelieu

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article François de La Rochefoucauld (1558-1645) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • François de La Rochefoucauld — may be:* François de La Rochefoucauld (writer) (1613 1680), French author * François de La Rochefoucauld (Cardinal) (1558 1645), French cardinal of the Catholic Church …   Wikipedia

  • François de La Rochefoucauld (cardinal) — This article is about the Catholic Cardinal de La Rochefoucauld. For the French noble and writer, his great nephew, see François de La Rochefoucauld (writer) François de La Rochefoucauld (December 8, 1558 ndash; February 14, 1645) was a French… …   Wikipedia

  • 1558 — Années : 1555 1556 1557  1558  1559 1560 1561 Décennies : 1520 1530 1540  1550  1560 1570 1580 Siècles : XVe siècle  XVIe …   Wikipédia en Français

  • 1645 — Années : 1642 1643 1644  1645  1646 1647 1648 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe …   Wikipédia en Français

  • Cardinal De La Rochefoucauld — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Plusieurs membres de la famille de La Rochefoucauld furent créés cardinaux : François de La Rochefoucauld (1558 1645). Frédéric Jérôme de La… …   Wikipédia en Français

  • Cardinal de la rochefoucauld — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Plusieurs membres de la famille de La Rochefoucauld furent créés cardinaux : François de La Rochefoucauld (1558 1645). Frédéric Jérôme de La… …   Wikipédia en Français

  • Cardinal de la Rochefoucauld — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Plusieurs membres de la famille de La Rochefoucauld furent créés cardinaux : François de La Rochefoucauld (1558 1645). Frédéric Jérôme de La… …   Wikipédia en Français

  • La Rochefoucauld — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Géographie 2 Histoire …   Wikipédia en Français

  • La Rochefoucauld — can refer to: People: Antoine de La Rochefoucauld Count Antoine de La Rochefoucauld (1862–1959), 19th century Rosicrucian François de La Rochefoucauld (writer) (1613–1680), French author François de La Rochefoucauld (Cardinal) (1558–1645), French …   Wikipedia

  • La Rochefoucauld — ist der Name folgender Orte: Kanton La Rochefoucauld, ein französischer Kanton im Département Charente La Rochefoucauld (Charente), ein französischer Ort im gleichnamigen Kanton La Rochefoucault ist der Name folgender Personen: La Rochefoucauld… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.