Maître de chapelle


Maître de chapelle

Un maître de chapelle ou Kapellmeister (IPA: [kəpɛlˌmaɪstər]) en allemand, ou maestro di cappella, désigne une personne chargée d'enseigner la musique, et d'en composer au sein d'une chapelle ; en effet les chapelles ont été au centre de l'activité musicale du Moyen Âge au début du XIXe siècle. Le sens de ce mot a changé au fil des époques, parallèlement à l'évolution de la profession musicale.

Sommaire

Usage historique

À l'époque des royautés en Europe, le terme maître de chapelle ou Kapellmeister désignait le maître de musique au service d'un monarque ou d'un prince. Cette position supérieure impliquait l'encadrement d'autres musiciens. Ainsi Johann Sebastian Bach a travaillé de 1717 à 1723 comme Kapellmeister pour le prince Léopold d'Anhalt-Köthen. Joseph Haydn a travaillé de nombreuses années comme Kapellmeister pour la famille Esterházy, une famille noble de rang élevée de l'Empire autrichien. Georg Friedrich Haendel a servi également comme maître de chapelle pour George, Électeur de Hanovre (le futur George Ier de Grande-Bretagne).

Le terme de maître de chapelle pouvait également désigner le directeur de la musique pour une église : Georg Reutter était maître de chapelle à la Cathédrale Saint-Étienne de Vienne et a eu parmi ses jeunes choristes Joseph et Michael Haydn. Pour les musiciens de cette époque, devenir Kapellmeister était une marque de la réussite professionnelle, et plus encore si l'employeur était prestigieux. En l'occurrence, Joseph Haydn remarqua un jour que son père, (qui était un modeste fabricant de charrettes) avait vécu assez longtemps pour voir son fils arriver jusqu'à cette fonction. Au fur et à mesure que la société a évolué et que le prestige de la noblesse a diminué, les compositeurs sont devenus plus indépendants et obtenir un poste de maître de chapelle devint moins prestigieux. Ainsi Beethoven n'a jamais travaillé comme Kapellmeister, poursuivant plutôt une carrière de musicien indépendant, suivant par là les traces de Mozart.

Pour les locuteurs français, c'est cette signification historique qui est la plus souvent utilisée, car elle apparaît souvent dans les biographies de compositeurs de langue allemande.

Le cas de Mozart

À proprement parler, Mozart n'a jamais été Kapellmeister. En 1787, il avait un poste rémunéré de Kammercompositeur (« Compositeur de chambre »), à la cour de l'empereur d'Autriche, mais l'autorité dans le domaine musical était principalement exercée par Antonio Salieri. Quoi qu'il en soit, dans les revues, les journaux et les annonces de concerts Mozart était souvent désigné par le terme « (Herr) (Monsieur) Kapellmeister Mozart ». Il semble que le prestige de Mozart, ainsi que le fait qu'il apparaissait fréquemment en public pour diriger d'autres musiciens, aient conduit à l'usage du terme Kapellmeister pour exprimer un certain respect à son égard.

En avril 1791, Mozart a postulé pour devenir Kapellmeister de la Cathédrale Saint-Étienne de Vienne. Sa candidature fut retenue par le conseil municipal pour succéder au titulaire, Leopold Hofmann, après la mort de ce dernier. Cela n'advint cependant jamais puisque Mozart est mort en décembre 1791, avant Hofmann (mort en 1793).

Liste de musiciens qui ont occupé un poste de maître de chapelle (Allemagne et Autriche essentiellement)

(classement selon la date de naissance)

À la Cour impériale d'Autriche

Livre

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maître de chapelle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maître de chapelle — ● Maître de chapelle musicien qui dirige la musique d une chapelle ou d une église …   Encyclopédie Universelle

  • maître de chapelle — фр. [мэтр дэ шапэ/ль] дирижер хора см. также maître …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • Joseph Samson (1888-1957) Maître de chapelle de la cathédrale de Dijon — Joseph Samson (musicien) Pour les articles homonymes, voir Joseph Samson. Joseph Samson (Bagneaux sur Loing, 22 mars 1888, Dijon 9 juillet 1957) Maître de chapelle, compositeur, écrivain. Sommaire 1 Etudes musicales …   Wikipédia en Français

  • CHAPELLE — Édifice religieux, généralement de dimensions restreintes, réservé au service particulier d’un souverain, d’un seigneur, d’un dignitaire de l’Église, ou bien au service d’un établissement hospitalier, éducatif ou pénitentiaire, desservi par un… …   Encyclopédie Universelle

  • CHAPELLE (musique) — CHAPELLE, musique Le terme de «chapelle» entre dans la définition d’une série de notions, d’institutions et de fonctions musicales. La longue évolution du mot lui même, l’évolution surtout des idées, celles de la musique et du cadre social font… …   Encyclopédie Universelle

  • maître — maître, maîtresse [ mɛtr, mɛtrɛs ] n. • maistre 1080; maistresse XIIe; lat. magister I ♦ Personne qui exerce une domination. 1 ♦ N. m. Personne qui a pouvoir et autorité sur qqn pour se faire servir, obéir. Le maître et l esclave. Le maître et le …   Encyclopédie Universelle

  • Chapelle (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • maître\ assistant — maître, maîtresse [ mɛtr, mɛtrɛs ] n. • maistre 1080; maistresse XIIe; lat. magister I ♦ Personne qui exerce une domination. 1 ♦ N. m. Personne qui a pouvoir et autorité sur qqn pour se faire servir, obéir. Le maître et l esclave. Le maître et le …   Encyclopédie Universelle

  • maître-autel — maître, maîtresse [ mɛtr, mɛtrɛs ] n. • maistre 1080; maistresse XIIe; lat. magister I ♦ Personne qui exerce une domination. 1 ♦ N. m. Personne qui a pouvoir et autorité sur qqn pour se faire servir, obéir. Le maître et l esclave. Le maître et le …   Encyclopédie Universelle

  • maître-couple — maître, maîtresse [ mɛtr, mɛtrɛs ] n. • maistre 1080; maistresse XIIe; lat. magister I ♦ Personne qui exerce une domination. 1 ♦ N. m. Personne qui a pouvoir et autorité sur qqn pour se faire servir, obéir. Le maître et l esclave. Le maître et le …   Encyclopédie Universelle