Facteurs Abiotiques


Facteurs Abiotiques

Facteur abiotique

En écologie, les facteurs abiotiques représentent l'ensemble des facteurs physico-chimiques d'un écosystème influençant sur une biocénose donnée. C'est l'action du non-vivant sur le vivant. Opposables aux facteurs biotiques, ils constituent une partie des facteurs écologiques de cet écosystème.Les facteurs abiotiques sont indépendants de la flexibilité. Bien qu'impossible à lister de façon exhaustive, on peut les classer en plusieurs catégories :

Le développement des espèces est variable en fonction de la structure, de la composition, de la teneur en humus et de la richesse en vie microbienne des sols. Par exemple, les plantes halophiles se développement sur sols salés, les orties sur sols riches en nitrates.

  • les facteurs climatiques :
    • la quantité, la qualité de l'eau et sa répartition dans l'écosystème : l'eau constitue à la fois un élément indispensable aux développement des êtres vivants, et un milieu de vie pour les organismes aquatiques. Voir aussi cycle de l'eau ;
    • la température : pratiquement, la majeure partie des êtres vivants se développent à des températures peu variables, certaines tolérant de plus grandes variations cependant. Certains animaux et espèces microbiennes tolèrent des températures extrêmes ;
    • la lumière : la lumière est essentielle pour les êtres vivants photosynthétiques. La photopériode, la quantité et la qualité de la lumière parvenant aux organismes vivants vont influer sur leur biologie, morphologie, comportements, etc ;
    • l'air qui permet la dissémination du pollen et des spores, mais impose aussi des contraintes par l'intermédiaire des vents (fréquence, intensité et direction).
  • les facteurs topographiques:
    • Altitude, exposition, pente (%),...

Voir aussi

  • Portail de l’écologie Portail de l’écologie
Ce document provient de « Facteur abiotique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Facteurs Abiotiques de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Facteurs abiotiques — Facteur abiotique En écologie, les facteurs abiotiques représentent l ensemble des facteurs physico chimiques d un écosystème influençant sur une biocénose donnée. C est l action du non vivant sur le vivant. Opposables aux facteurs biotiques, ils …   Wikipédia en Français

  • Facteurs écologiques — Facteur écologique On appelle facteur écologique tout élément du milieu susceptible d agir directement sur tous les êtres vivants au moins pendant une phase de leur développement. On utilise les facteurs écologiques pour décrire et analyser un… …   Wikipédia en Français

  • Facteurs Biotiques — Facteur biotique En écologie, les facteurs biotiques représentent l ensemble des interactions du vivant sur le vivant dans un écosystème. Opposables aux facteurs abiotiques, ils constituent une partie des facteurs écologiques de cet écosystème.… …   Wikipédia en Français

  • Facteurs biotiques — Facteur biotique En écologie, les facteurs biotiques représentent l ensemble des interactions du vivant sur le vivant dans un écosystème. Opposables aux facteurs abiotiques, ils constituent une partie des facteurs écologiques de cet écosystème.… …   Wikipédia en Français

  • MILIEU (écologie) — L’organisme et son milieu constituent le binôme fondamental de l’écologie. Dans cette discipline, on entend par «milieu» la partie du monde avec laquelle un organisme vivant est en contact: c’est donc celle qui en détermine les réactions, les… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉCOLOGIE — Le terme d’écologie (du grec oikos , demeure, et logos , science) a été proposé par E. Haeckel en 1866 pour désigner la science qui étudie les rapports entre les organismes et le milieu où ils vivent. Cette définition reste encore valable, mais… …   Encyclopédie Universelle

  • abiotique — [ abjɔtik ] adj. • 1874; de 2. a et gr. biôtikos « qui concerne la vie » ♦ Écol. Où la vie est absente, ou impossible. Milieu abiotique. ● abiotique adjectif Se dit d un milieu impropre à la vie. Qui ne concerne pas, ne conditionne pas la vie.… …   Encyclopédie Universelle

  • POTAMOLOGIE — La potamologie est l’étude pluridisciplinaire des cours d’eau. Ici, c’est seulement la potamobiologie, ou biologie des eaux courantes, branche de l’hydrobiologie, qui sera considérée. D’ailleurs, au sens strict du terme, la potamobiologie est… …   Encyclopédie Universelle

  • Méiofaune — Foraminifera Le terme méiofaune a été introduit et défini par Molly F. Mare en 1942[1]. Le terme méio dérive du grec “μειος” qui signifie « plus petit ». Dans ce contexte, la méiofaune fait référence aux petits métazoaire …   Wikipédia en Français

  • Abondance (écologie) — Pour les articles homonymes, voir Abondance. On estime que la Tourte voyageuse, maintenant disparue, était l’un des oiseaux les plus abondant au monde avec une population se situant entre 3 et 5 milliards …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.