Spore


Spore
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spore (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Sport.

En biologie, une spore[1] (grec ancien σπορά, « ensemencement, semence »)[1] est une cellule ou un organe (pluricellulaire) de multiplication végétative ou de reproduction. Elle constitue une des étapes du cycle de vie de nombreuses plantes, algues, fungi, voire de certains protozoaires.

Les spores peuvent donner naissance à un nouvel individu sans fécondation.

Certaines spores, notamment celles de bactéries ou de champignons, présentent des caractéristiques remarquables de résistance : elles peuvent survivre pendant de longues périodes, même dans des conditions défavorables, et permettre ainsi la dispersion de l'espèce, parfois à une grande distance de son point d'origine, ou longtemps après la disparition du « parent ».

Sommaire

Les différents types de spores

Le terme de spore est générique, il désigne aussi bien des organes de reproduction sexuée que de reproduction asexuée. Selon les groupes (bactéries, champignons, végétaux) on distingue différents types de spores :

Spore bactérienne

Lorsque les conditions redeviennent favorables, la spore, qui est la forme de résistance de la bactérie, peut redonner une forme végétative : c'est la germination (on a retrouvé dans la momie de Ramsès II des spores (il s'agissait en réalité d'endospores, car leur localisation était intra-cellulaire) de bactéries, qui ont pu redonner des formes végétatives).

La thermorésistance de la spore est en partie due à sa déshydratation (forme végétative = 80% d'eau, et spore = entre 10 et 20 % d'eau).

Seuls trois genres bactériens sont concernés par l'existence de cette spore : le genre Bacillus (bactéries à Gram +), le genre Clostridium (bactéries anaérobies à Gram +), et le genre Sporosarcina.

En juin 2009 Ghosh J et collaborateurs [1] décrivent chez Mycobacterium marinum « des spores qui, cultivées dans un milieu frais, germent sous forme végétative puis réapparaissent de nouveau en phase stationnaire via la formation de spores »[2]. Le résumé n'indique rien concernant la résistance de ces spores. Les auteurs suggèrent que cette sporulation pourrait être générale pour les Mycobacteriaceae.

La spore bactérienne n'est pas considérée comme une forme de reproduction, car une seule spore est produite par cellule.

Mise en évidence

La spore est réfringente aux colorations simples (les colorants ne pénètrent pas dans la spore). Il faut utiliser des colorations spéciales, (coloration de Wirtz ou coloration au vert de malachite) qui forcent l'entrée du colorant par la chaleur (chauffage : de l'ordre de 80 à 90 °C).

Sporulation bactérienne

La sporulation dure de sept à dix heures :

  1. Formation de la pré-spore:
    dédoublement du chromosome bactérien et arrangement du matériel nucléaire en forme de bâtonnet axial.
    formation d'un septum transversal asymétrique à partir de la membrane plasmique. (La plus grande partie est appelée sporange)
  2. Maturation :
    formation du cortex à partir du feuillet interne.
    Apparition des tuniques
    la spore termine sa maturation. On obtient alors une spore mûre et incluse.
  3. Libération de la spore :
    la spore se libère par lyse de la cellule mère.

Spore végétale

Dans les cycles de vie des végétaux, on appelle sporophyte la génération qui génère les spores (le sporophyte est diploïde : il possède une quantité 2n de chromosomes) (selon les cas : spores asexuées ou microspores et macrospores) et gamétophyte la génération issue du développement des spores et qui produit les gamètes (le gamétophyte est haploïde : il possède un nombre n de chromosomes). Une fécondation des gamètes est alors nécessaire pour produire le zygote, qui, à son tour, engendrera la croissance d'un sporophyte. En fonction des végétaux, l'importance que prennent ces générations est variable[3].

Spore fongique

Les champignons produisent de nombreuses spores, sexuées ou végétatives (non sexuées).

Production

Un champignon produit un nombre très important de spores pour accomplir son cycle de vie. Par exemple, une vesse-de-loup géante produit en moyenne 2000 milliards de spores[réf. souhaitée].

Les basidiomycètes sont plus productifs que les ascomycètes. Les agarics produisent 6 milliards de spores en moyenne[réf. souhaitée], Bulgaria inquinans : 80 millions par jour[réf. souhaitée].

Malgré cela, la probabilité qu'une spore donne un nouveau champignon est très faible. En effet, il faut que les conditions favorables soient réunies pour obtenir la germination d'une spore en un filament de mycélium primaire, puis la fécondation entre deux mycéliums pour obtenir un nouveau champignon.

En revanche les Ascomycètes présentent fréquemment une très forte reproduction végétative par production de conidies. Ils sont d'ailleurs souvent plus connus par leur forme asexuée (par exemple les Penicillium) que par leur forme sexuée.

Notes et références

  1. a et b Définitions lexicographiques et étymologiques de « spore » du CNRTL.
  2. Proc Natl Acad Sci U S A. 2009 Jun 30; 106(26): 10781-6. Epub 2009 Jun 16. Sporulation in mycobacteria. Ghosh J, Larsson P, Singh B, Pettersson BM, Islam NM, Sarkar SN, Dasgupta S, Kirsebom LA. Department of Cell and Molecular Biology, Biomedical Center, Uppsala University, Uppsala SE-751 24, Sweden
  3. *Henri Camefort et H. Boué, Reproduction et biologie des végétaux supérieurs: bryophytes.ptéridophytes.spermaphytes, Doin, 1993, 2e éd. (5e tirage), 436 p. (ISBN 2-7040-0380-7)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Spore de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Spore — Desarrolladora(s) Maxis Distribuidora(s) Electronic Arts Diseñador(es) Will Wright Última versión …   Wikipedia Español

  • Spore — Разработчик Maxis Издатель …   Википедия

  • spore — spore; spore·ling; stato·spore; sty·lo·spore; te·leu·to·spore; te·lio·spore; tet·ra·spore; thal·lo·spore; ure·dio·spore; zoo·spore; zy·go·spore; mi·to·spore; aleu·ro·spore; ure·din·io·spore; ure·do·spore; …   English syllables

  • spore — [ spɔr ] n. f. • 1817; gr. spora « semence » ♦ Biol. Corpuscule reproducteur de nombreuses espèces végétales et de certains protozoaires. ⇒ asque, baside, conidie, macrospore, microspore, zoospore; sporange, sporogone, sporophyte, sporulation.… …   Encyclopédie Universelle

  • Spore — (sp[=o]r), n. [Gr. ? a sowing, seed, from ? to sow. Cf. {Sperm}.] 1. (Bot.) (a) One of the minute grains in flowerless plants, which are analogous to seeds, as serving to reproduce the species. [1913 Webster] Note: Spores are produced differently …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Spore — Sf ungeschlechtliche Fortpflanzungszelle von Farnen usw. erw. fach. (19. Jh., zunächst in der Form Spora) Entlehnung. Entlehnt aus gr. sporā Saat , zu gr. speírō ich säe .    Ebenso nndl. spore, ne. spore, nfrz. spore, nschw. spor, nnorw. spore;… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • spore — [spôr, spōr] n. [ModL spora < Gr, a sowing, seed, akin to speirein, to sow < IE base * (s)p(h)er , to strew, sow > SPREAD, SPROUT] 1. Biol. any of various small reproductive bodies, usually consisting of a single cell, produced by… …   English World dictionary

  • spore — spore. См. спора. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • sporé — sporé, ée (entrée créée par le supplément) (spo ré, rée) adj. Terme de botanique. Qui est pourvu de spores …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • spore — [spo: US spo:r] n [Date: 1800 1900; : Modern Latin; Origin: spora, from Greek, act of planting seeds, seed , from speirein to plant seeds ] a cell like a seed that is produced by some plants such as ↑mushrooms and can develop into a new plant …   Dictionary of contemporary English

  • spore — [ spɔr ] noun count TECHNICAL a small object like a seed that is produced by MUSHROOMS and similar plants …   Usage of the words and phrases in modern English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.