FPLP


FPLP

Front populaire de libération de la Palestine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Front populaire.
FPLP Logo.png

Le Front populaire de libération de la Palestine (en arabe : الجبهة الشعبية لتحرير فلسطين), ou FPLP, anciennement connu sous le nom de Mouvement nationaliste arabe, est une organisation palestinienne militante, qui combine nationalisme arabe et marxisme, fondée en 1967 sous la direction de Georges Habache et Ahmed Jibril.

L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des Etats-Unis d'Amérique et de l'Union européenne.

Ce groupe rejoint l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) en 1968 et devient, dans l'organisation, le deuxième groupe par son importance après le Fatah de Yasser Arafat.

Sommaire

Doctrine

La doctrine du FPLP est une doctrine anti-impérialiste en Palestine, dans une optique mondiale. Le mouvement est motivé par la guerre populaire animé par le marxisme-léninisme et le nationalisme arabe. Le parti revendique une théorie de la lutte des classes. Le FPLP lutte contre plusieurs « ennemis », Israël, l'impérialisme, le sionisme, les capitalistes et les classes exploitantes arabes. Pour le mouvement, Israël est un État impérialiste par nature, car pour eux le « sionisme mondial » soutient l'État d'Israël. Mais le parti croit qu'au sein de la population israélienne, la classe opprimée — c’est-à-dire les prolétaires — est susceptible de faire la révolution et de créer un État palestinien nouveau.

Le FPLP se définit au sein du mouvement révolutionnaire mondial. Il annonce une Palestine égalitaire entre juifs et arabes, mais intégrée dans la « nation arabe ». Car pour le FPLP, le nationalisme arabe représente une inspiration et une fin fondamentales, qu'il tâche d'accorder à la théorie marxiste-léniniste[1].

Historique

Le FPLP a connu plusieurs scissions depuis sa création :

La chute de l'Union soviétique, la poussée des mouvements palestiniens islamistes et les attaques ciblées israéliennes contre les dirigeants du FPLP ont fait perdre de son influence à cette organisation.

Ahmad Saadat succède à Abou Ali Mustafa en 2001, après son assassinat à Ramallah par l'armée israélienne. Le mouvement via les Brigades d'Abou Ali Mustafa revendique, en octobre 2001, l'assassinat du Ministre israélien du tourisme Rehavam Zeevi. Saadat se réfugie dans la Mouqata'a auprès de Yasser Arafat, qui refuse alors de le remettre à Israël.

Après des négociations avec les États-Unis et le Royaume-Uni, un accord est conclu entre Israël et l'Autorité palestinienne. Saadat est arrêté et jugé devant un tribunal militaire. Il est emprisonné dans la prison palestinienne de Jéricho, et la responsabilité de sa surveillance est confiée aux Américains et aux Britanniques.

La cour suprême palestinienne déclare cette condamnation, anticonstitutionnelle, et ordonne sa libération, mais l'Autorité palestinienne s'y refuse. Début mars 2006, les gardiens américains et britanniques décident de quitter leur poste rompant de facto l'engagement de Londres et de Washington d'assurer la surveillance de la prison de Jéricho.

L'Autorité palestinienne ressort affaiblie dans la bande de Gaza, les étrangers fuient le territoire alors que le Hamas tarde toujours à constituer son cabinet après sa victoire aux élections législatives palestiniennes de 2006.


Le 14 mars 2006, l'armée israélienne lance un assaut contre la prison de Jéricho. Après une journée de siège, elle obtient la reddition de Saadat. Cet assaut fait deux morts et 20 blessés tous palestiniens (gardiens et prisonniers) et déclenche une série d'enlèvements d'occidentaux dans la bande de Gaza.

Lors des élections municipales de 2005, la candidate du FPLP, Janette Khoury est élue maire de Ramallah grâce aux voix du Hamas contre le candidat du Fatah. Elle est la première femme à être élue maire d'une grande ville Palestinienne.

Le FPLP a participé aux élections législatives palestiniennes de 2006 sous le nom de "la liste du Martyr Abu Ali Mustafa". Il a obtenu 4.2 % des suffrages et trois siêges sur 132 dans le Conseil Législatif palestinien. Ses députés sont Ahmed Saadat, Jamil Majdalawi et Khalida Jarrar. Le FPLP a obtenu ses meilleurs scores à Bethléem (9.4 %), Ramallah (6.6 %) et à Gaza Nord (6.5 %).

Le 25 décembre 2008, le secrétaire général du FPLP Ahmed Saadat est condamné à trente ans d'emprisonnement par le tribunal militaire d'Ofer (Israël). Il avait été capturé en janvier 2002 par les Israéliens. Des manifestations ont eu lieu à Bethléem pour fustiger cette condamnation d'un membre du Conseil législatif palestinien (Parlement) élu en janvier 2006.

Références

  1. Le nationalisme arabe, Olivier Carré, p. 118

Voir aussi

Lien externe

  • Portail sur le conflit israélo-arabe Portail sur le conflit israélo-arabe
  • Portail de la Palestine Portail de la Palestine
  • Portail du marxisme Portail du marxisme
Ce document provient de « Front populaire de lib%C3%A9ration de la Palestine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article FPLP de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FPLP-CG — Front populaire de libération de la Palestine Commandement général Le Front populaire de Libération de la Palestine Commandement général (FPLP CG) est une faction dissidente du FPLP, créée le 24 avril 1968 et dirigée par Ahmed Jibril. Son… …   Wikipédia en Français

  • FPLP-GC — Front populaire de libération de la Palestine Commandement général Le Front populaire de Libération de la Palestine Commandement général (FPLP CG) est une faction dissidente du FPLP, créée le 24 avril 1968 et dirigée par Ahmed Jibril. Son… …   Wikipédia en Français

  • FPLP — Frente Popular para la Liberación de Palestina …   Diccionario español de neologismos

  • FPLP — Front populaire de Libération de la Palestine. Organisation fondée en 1967, entre autres par Georges Habache, issue du MNA (Mouvement Nationaliste Arabe). Elle préconise une lutte violente et sans concession contre Israël …   Sigles et Acronymes francais

  • Frente Popular para la Liberación de Palestina — Existen desacuerdos sobre la neutralidad en el punto de vista de la versión actual de este artículo o sección. En la página de discusión puedes consultar el debate al respecto …   Wikipedia Español

  • Militancia Palestina (1951-87) — Este artículo o sección necesita una revisión de ortografía y gramática. Puedes colaborar editándolo (lee aquí sugerencias para mejorar tu ortografía). Cuando se haya corregido, borra este aviso por favor …   Wikipedia Español

  • Front populaire de libération de la Palestine — Pour les articles homonymes, voir Front populaire. Front populaire de libération de la Palestine …   Wikipédia en Français

  • Frente Popular para la Liberación de Palestina-Comando General — El Frente Popular por la Liberación de Palestina Comando General (en árabe:الجبهة الشعبية لتحرير فلسطين القيادة العامة; Al Yabja al sha bia li tahrir filastin al qiyada al ammah) o FPLP CG es una organización palestina dirigida por Ahmad Yibril,… …   Wikipedia Español

  • Front Populaire De Libération De La Palestine — Pour les articles homonymes, voir Front populaire. Le Front populaire de libération de la Palestine (en arabe : الجبهة الشعبية لتحرير فلسطين), ou FPLP, anciennement connu sous le nom de Mouvement nationaliste arabe, est une organisation… …   Wikipédia en Français

  • Front Populaire de Libération de la Palestine — Pour les articles homonymes, voir Front populaire. Le Front populaire de libération de la Palestine (en arabe : الجبهة الشعبية لتحرير فلسطين), ou FPLP, anciennement connu sous le nom de Mouvement nationaliste arabe, est une organisation… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.