Equipe de France de football australien

Equipe de France de football australien

Équipe de France de football australien

Flag of France.svg France
Couleurs Bleu, Blanc et Rouge
Emblème Le coq gaulois
Surnom Coqs
Site officiel http://www.footballaustralien.com
Classement ARI 9e (au football australien à 9)
Classement WFN 19e (au football australien à 18)
Entraîneurs Drapeau de la France Marc Jund et Drapeau de la France Benjamin Hamon
Capitaine Drapeau de la France Frédéric Zohar
Record sélection Drapeau de la France Joevin L'Hotelier, Drapeau de la France Olivier Tresca (ex æquo avec 14 sélections)
Meilleur buteur Inconnu
Premier match officiel 9 octobre 2005

Suède Suède 81-42 Drapeau de la France France

Plus large victoire 14 septembre 2008

Drapeau de la France France 78-8 Argentine Argentine

Plus large défaite 11 mars 2008

Drapeau de la France France 10-97 Drapeau de l'Allemagne Allemagne

World Cup 9s 1 phase finale

Meilleur résultat: Vainqueur en 2008

EU Cup 3 phases finales

Meilleur résultat: 6e en 2008

L'équipe de France de football australien est la sélection des meilleurs joueurs français de football australien sous l'égide de la Commission Nationale de Football Australien.

Sommaire

Histoire

L'avant 2005

Le premier match officiel de l'équipe de France a eu lieu le 9 octobre 2005 face à la Suède. Par la suite, une "équipe de France" à participer à la Central European Australian Football League de 2004, mais cette participation n'a pas été officialisé puisqu'il n'y avait en réalité qu'un seul joueur français (Marc Jund) avec deux Australiens de Paris, les autres joueurs étant en majorité des remplaçants d'autres équipes. De plus, les résultats de ce tournoi ont été perdus.

Des débuts un peu brouillons (2005-2008)

La première apparition officielle de l'équipe de France à lieu à l'occasion de l'EU Cup 2005 (l'équivalent du championnat d'Europe des nations). La France est l'une des 10 nations à participer à cette première EU Cup. Le dimanche 9 octobre 2005 à 10h30, à Londres non loin de la Tamise, l'équipe de France de football australien joue son premier match officiel face à la Suède et le perd 81 - 42. L'équipe, composée de joueurs des Strasbourg Kangourous, Paris Cockerels et Saint-Estève Saints est trop jeune et ne peut rien faire par la suite face à l'Écosse (défaite 42-81), les Pays-Bas (défaite 42-74), l'Angleterre (défaite 40-49) et la Catalogne (défaite 44-53). La France termine donc 8e ex-æquo avec l'Autriche. Les français sont cependant bien déterminés à prouver que leur équipe nationale est réellement lancée pour de bon.

Pour ce faire, un match de promotion est organisé en mars 2006 à Perpignan entre l'équipe de France et l'équipe d'Angleterre composée pour la majeure partie de joueurs des Reading Roos. Pour la première fois, l'équipe de France porte de véritable maillots à son effigie (qui ne seront malheureusement utilisés que pour ce match). La rencontre est un véritable succès: il y a environ 500 spectateurs, des journalistes sont sur places, et de plus la partie est d'excellente qualité avec deux équipes assez proches et un suspense qui durera jusqu'à la fin. C'est le plus grand match jamais réalisé en France. Malheureusement, son organisation difficile aura raison du club local, les Saint-Estève Saints, qui disparaitra peu après.

Après 6 mois sans match, l'équipe de France participe à la Central European Australian Football League 2006 (un championnat entre nations d'Europe Centrale, la France était invitée). En réalité, c'est une équipe de France "Barbarians" qui concourt, seul 3 joueurs français des Strasbourg Kangourous partent sur place, le reste de l'équipe étant composé de remplaçants provenant d'autres nations. C'est au cours de ce tournoi que la première victoire de l'équipe de France est enregistrée, aux dépens de l'Autriche (59-53). L'équipe de France fera même un très bon tournoi puisqu'elle arrachera le nul face à la République Tchèque (52-52) avant de chuté logiquement face à la Croatie (défaite 41-77) et la Finlande, future vainqueur du tournoi (défaite 24-99). La France termine 4e sur 5.

La France prouve de manière rassurante qu'elle est incontestablement en progrès lors de l'EU Cup 2007 qui se déroule à Hambourg au mois de septembre. Malgré une préparation catastrophique (camp d'entrainement annulé, forfaits de dernière minute, et les maillots qui ne sont pas arrivés donc l'équipe jouera avec les maillots des Hambourg Dockers qui accueillent le tournoi, ...), les français vont délivrer une excellente prestation. La France, qui n'avait gagné jusque là qu'un seul match dans son histoire, en remporte 3 lors de ce tournoi. Face à l'Autriche tout d'abord (51-38), mais aussi face aux EU Crusaders (73-21) et la Catalogne (58-50). La sélection nationale parvient jusqu'aux quarts de finale mais échoue face à l'Angleterre. Au final, la France termine 7e sur 12.

Une nouvelle ère (2008- ...)

La sélection nationale confirme qu'il faut désormais compter sur elle sur la scène mondiale. Si la France n'arrive pas à aligner une équipe pour l'International Cup par manque de moyens, elle confirme sa participation à la première World Cup 9s (Coupe du Monde de football australien à 9) qui se déroule en septembre 2008 à Valls (Catalogne). Jusqu'alors, l'équipe de France n'avait remporté que 4 matchs et n'étais jamais monté sur un podium. Cependant, l'équipe est forte d'une Coupe de France réussi et de l'activité des 4 clubs français. Partant de ce constat, et du désistement de nombreuses nations "fortes" pour cette compétition (Pays-Bas, Allemagne, Angleterre, ...), les dirigeants français s'accordent pour ne viser ni plus ni moins que la victoire!

Des problèmes surviennent lors de la préparation de la compétition, les vacances empêchant un travail rapide et efficace. Benjamin Hamon est alors chargé, un mois avant la compétition, de préparer ce mondial. À cause de problèmes de communication et de manque de temps, il sélectionne des joueurs de son équipe (les Montpellier Fire Sharks) pour prêter main forte au groupe. Au final, ce sont 15 joueurs qui se rendent en Catalogne avec une sévère envie d'en découdre.

Sur place, les Français se rendent bien vite compte que leur participation a été préparer avec sérieux puisqu'ils sont la seule équipe (avec la Catalogne qui accueillait le tournoi) à ne pas avoir réellement besoin de renfort pour son effectif. Les "Coqs" prennent le tournoi très aux sérieux et se donnent à fond lors des matchs. Un véritable esprit d'équipe se forme la veille de la compétition par une partie de football australien dans la mer, aidé par le fait que presque tous les joueurs sont jeunes (la moyenne d'âge de l'équipe était de 21 ans et 3 mois). C'est donc une équipe soudée qui s'oppose à l'Espagne le samedi matin. Malgré un match brouillon, le score est sans appel: 65-28 pour la France. Le soir même, les Français continuent sur leur lancée et battent Andorre 63 à 22. C'est l'Argentine qu'il faudra passer en demi-finale, ce qui n'est qu'une formalité puisque les français réalisent la plus grande victoire de leur histoire: 78-8. Jusque là l'équipe de France à gagnée sans trop de difficulté, mais la finale s'annonce d'un tout autre niveau face à la Catalogne, poussée par son public et ses bonnes performances à répétition. Après un match propre et haletant, la France s'impose 60 à 40 et devient donc la première nation championne du monde de football australien à 9!

Un mois plus tard, l'équipe de France se rend à Prague pour disputer la 3e édition de l'EU Cup. Une fois encore, l'équipe type ne peut être alignée pour diverses raisons (principalement le coût du voyage). Seul 5 joueurs présent lors de la World Cup font le déplacement à Prague. La majorité de l'équipe est alors composé de joueurs des Strasbourg Kangourous, tous les clubs français étant cependant représentés.

La France joue dans le Groupe C, avec l'Autriche et la Croatie. Le premier match face à l'Autriche est une sorte de mise en jambe matinale, avec une victoire assez paisible face au futur dernier de la compétition. Ce match de bonne augure met en confiance la sélection française, qui réalise une très bonne première mi-temps contre la Croatie, avant d'exploser en seconde mi-temps face à des Croates incroyables qui arriveront brillamment jusqu'en finale. Les "Coqs" devront donc passer par les repêchages et les EU Crusaders. Ce sera l'occasion d'un match catastrophique de la part des Français, probablement dépité par leur seconde mi-temps croate. La victoire est néanmoins au bout, grâce au système de handicap. Le quart de finales s'annonce mal donc, d'autant plus que l'adversaire n'est autre que l'Allemagne, qui avait infligé aux Français la plus grosse défaite de leur histoire 7 mois plus tôt. C'est pourtant lors de ce quart que les bleus vont se réveiller. Ils vont livrer une partie intense et - enfin - régulière. L'Allemagne, trop forte, trop expérimentée, trop bien en place, résiste aux Français. Comme lors de l'édition passée, les Français ne passeront pas les quarts. Le premier match de classement face à l'Écosse, n'est qu'une formalité, les Écossais ayant enchainé deux matchs de suite ne sont plus là physiquement. Les Coqs sont donc assurés de faire mieux que la 7e place de l'an passé, l'objectif est donc remplit. La dernière confrontation avec la Finlande n'est cependant pas dénué d'intérêt, il y a un trophée à la clé et l'honneur de faire partie du top 5 européen. La première mi-temps est très largement à l'avantage des Scandinaves qui remontent tout leur handicap. Mais la seconde mi-temps voit un sursaut d'orgueil des français, qui résistent et vont même réussir à revenir au score à la dernière minute au tableau de marque. La consigne du coach est alors de faire tourner le ballon pour aller en prolongation. La corne de brume indique la fin du match sur un score de parité. Le score est alors recompté plusieurs fois, pour arriver à la conclusion discutable que certains points n'avaient pas été comptés pour les Finlandais. Cependant les Français rentrent heureux avec la satisfaction du devoir accomplis.

L'avenir

Toute la famille du football australien français à les yeux tournés vers l'avenir, et surtout sur sa sélection qui porte de grand espoirs en elle. À court terme tout d'abord, puisque la France à pour objectif de terminer dans le top 5 des nations européennes lors de la prochaine EU Cup.

L'un des plus grands objectifs est sur le long terme : participer à la 4e International Cup en 2011 en Australie.

Résultats de l'équipe de France

Palmarès

Palmarès Collectif

Palmarès Individuel

  • Sélection dans la Team Europe (récompensant les meilleurs joueurs de chaque EU Cup):

Drapeau de la France Joevin L'Hotellier (2008)

Australie Matt Lions (2007)

Drapeau de la France Alban Schieber (2009)

  • Stronger

Drapeau de la France Sylvain Croisé (EU Cup 2009)

Parcours en International Cup

  • 2002 : Pas de participation
  • 2005 : Pas de participation
  • 2008 : Pas de participation

Parcours en World Cup 9s

Parcours en EU Cup

Parcours en CEAFL

  • 2004 : Participation non-officielle
  • 2006 : 4e
  • 2007 : Pas de participation
  • 2008 : Pas de participation

Les adversaires de la France depuis 2005

Pays J G N P Bp Bc Diff Premier match Dernier match
Allemagne Allemagne 2 0 0 2 63 172 36,63% 11/03/2008 (10-97) à Strasbourg 11/10/2008 (53-75) à Prague
Andorre Andorre 1 1 0 0 63 22 286,36% 13/09/2008 (63-22) à Valls -
Angleterre Angleterre 3 0 0 3 146 210 69,53% 09/10/2005 (40-49) à Londres 15/09/2007 (40-86) à Hambourg
Argentine Argentine 1 1 0 0 78 08 975% 14/09/2008 (78-08) à Valls -
Autriche Autriche 4 4 0 0 298 184 161,96% 16/09/2006 (59-53) à Prague 03/10/2009 (100-54) à Samobor
Catalogne Catalogne 3 2 0 1 162 143 113,29% 09/10/2005 (44-53) à Londres 14/09/2008 (60-40) à Valls
Croatie Croatie 3 0 0 3 146 248 58,87% 16/09/2006 (41-77) à Prague 03/10/2009 (58-88) à Samobor
Écosse Écosse 3 1 0 2 176 220 80% 09/10/2005 (52-70) à Londres 03/10/2008 (47-103) à Samobor
Espagne Espagne 1 1 0 0 65 28 232,14% 13/09/2008 (65-28) à Valls -
Europe EU Crusaders 2 2 0 0 144 80 180% 15/09/2007 (73-21) à Hambourg 11/10/2008 (71-59) à Prague
Finlande Finlande 3 0 0 3 101 246 41,06% 16/09/2006 (24-99) à Prague 11/10/2008 (52-54) à Prague
Islande Islande 1 0 0 1 65 105 61,90% 03/10/2009 (65-105) à Samobor -
Pays-Bas Pays-Bas 1 0 0 1 42 74 56,76% 09/10/2005 (42-74) à Londres -
République tchèque République tchèque 1 0 1 0 52 52 100% 16/09/2006 (52-52) à Prague -
Suède Suède 2 0 0 2 69 149 46,31% 09/10/2005 (42-81) à Londres 15/09/2007 (27-68) à Hambourg
TOTAL 31 12 1 18 1670 1941 86,04% 09/10/2005 (42-81) à Londres 03/10/2009 (65-105) à Samobor
Légende : J : nombre de matches joués, G : nombre de matches gagnés, N : nombre de matches nuls, P : nombre de matches perdus, Pp : nombre de points marqués, Pc : nombre de points encaissés, Diff. : différence de points.

Matches mémorables

Date Lieu Match Compétition / amical
9 septembre 2005 Londres, Angleterre Flag of England.svg Flag of Sweden.svg Suède 81-42 France Flag of France.svg EU Cup 2005 (Premier match officiel)
11 mars 2006 Perpignan, France Flag of France.svg Flag of France.svg France 66-75 Angleterre Flag of England.svg Amical
16 septembre 2006 Prague, République Tchèque Flag of the Czech Republic.svg Flag of France.svg France 59-53 Autriche Flag of Austria.svg CEAFL 2006 (Première victoire)
14 septembre 2008 Valls, Catalogne Flag of Catalonia.svg Flag of Catalonia.svg Catalogne 40-60 France Flag of France.svg World Cup 9s 2008

En tant que "France Coquelicots"

Les Coquelicots (une équipe de France composé de joueurs français et d'expatriés résidant en France) naissent à l'occasion de l'ANZAC Cup 2009, un tournoi d'exhibition en hommage aux soldats australiens mort en France lors de la Première Guerre Mondiale. Ce tournoi est célébré chaque année lors de la Journée de l'ANZAC, le 25 avril. Les Coquelicots y affrontent les Aussie Spirit, équipe formée de joueurs australien expatriés en Europe.

Le nom de Coquelicot vient de la tradition de fixer un coquelicot sur une tombe ou sur le monument collectif pour témoigner de son passage sur le Mémorial National Australien de Villers-Bretonneux.

Pays J G N P Bp Bc Diff Premier match Dernier match
Australie Aussie Spirit 1 0 0 1 56 175 32% 26/04/2009 (56-175) à Villers-Bretonneux -
TOTAL 1 0 0 1 56 175 32% 26/04/2009 (56-175) à Villers-Bretonneux -
Légende : J : nombre de matches joués, G : nombre de matches gagnés, N : nombre de matches nuls, P : nombre de matches perdus, Pp : nombre de points marqués, Pc : nombre de points encaissés, Diff. : différence de points.
  • Portail du sport Portail du sport


Ce document provient de « %C3%89quipe de France de football australien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe de France de football australien de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»