Ebionisme


Ebionisme

Ébionisme

Les Ébionites étaient une secte religieuse chrétienne qui suivait la Loi juive mais en accord avec la doctrine de Jésus dans son sermon sur la montagne[1]. Image : Le Sermon de la Montagne par Carl Heinrich Bloch, 1890.

Les Ébionites (de l'hébreu אביונים, Evyonim, « les Pauvres ») étaient une secte judéo-chrétienne qui vécut dans et aux alentours de la terre d'Israël du Ier au Ve siècle[1]. Le mot « evyon » apparaît dans plusieurs textes religieux, comme les Manuscrits de la Mer Morte[2], l'Épître de Jacques[3] et l'Évangile selon Luc, qui comprend l'une des bénédictions les plus connues de Jésus : « Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous ! » (Luc 6:20, voir aussi Matthieu 5:3)[4]. Les Ébionites auraient donc été des Juifs disciples de Jésus qui se seraient dépossédés de tous les biens matériels et vivaient en communautés religieuses[1].

Sans preuves archéologiques établies en faveur de l'existence des Ébionites, leurs doctrines et leur histoire ne peuvent être reconstruites qu'à partir de références textuelles. Le peu que nous en savons provient de références critiques rédigées par des théologiens et écrivains influents de l'Église chrétienne qui les considéraient comme des « judaïsants » et des « hérétiques »[5]. Cependant, d'après certains chercheurs modernes ayant étudié l'historicité des Ébionites, ceux-ci seraient plutôt des disciples de la première heure de l'Église de Jérusalem qui furent graduellement marginalisés par les disciples de Paul de Tarse, en dépit du fait qu'ils pourraient avoir été plus fidèles aux authentiques enseignements du Jésus historique[6],[7],[3],[8].

Sommaire

Histoire

Croyances et observances

Judaïsme

Essénisme ou gnosticisme ?

Jésus

Jean le Baptiste

Jacques le Juste

Paul de Tarse

Écrits

Archéologie

Bibliographie

  • Simon Claude Mimouni, Les chrétiens d'origine juive dans l'Antiquité, Albin Michel, coll. « Présences du judaïsme poche » (no 29), Paris, 261 p., 2004 (ISBN 2-226-15441-8)

Voir aussi

Notes et références

  1. a , b  et c Tabor, James D., Ancient Judaism: Nazarenes and Ebionites, The Jewish Roman World of Jesus, Department of Religious Studies, University of North Carolina at Charlotte, 1998. Consulté le 31 septembre 2006.
  2. Eisenman, Robert & Wise, Michael, The Dead Sea Scrolls Uncovered, 1992, Spring (ISBN 1852303689).
  3. a  et b Eisenman, Robert James the Brother of Jesus: The Key to Unlocking the Secrets of Early Christianity and the Dead Sea Scrolls, 1992, Viking (ISBN 1842930265).
  4. Miller, Robert J., The Complete Gospels: Annotated Scholars Version, Polebridge Press, 1994 (ISBN 0-944344-49-6).
  5. Klijn A.F.J. & Reinink, G.J., Patristic Evidence for Jewish-Christian Sects, Brill, 1973 (ISBN 9004037632).
  6. Schoeps, Hans-Joachim, Jewish Christianity: Factional Disputes in the Early Church, trad. Douglas R. A. Hare, Fortress Press, 1969.
  7. Maccoby, Hyam, The Mythmaker: Paul and the Invention of Christianity, Harper & Collins, 1987 (ISBN 0062505858).
  8. Tabor, James D., The Jesus Dynasty: A New Historical Investigation of Jesus, His Royal Family, and the Birth of Christianity, Simon & Schuster, 2006 (ISBN 0743287231).
  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « %C3%89bionisme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ebionisme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ébionisme — Le Sermon de la Montagne par Carl Heinrich Bloch, 1890. Les Ébionites (les Pauvres) sont un groupe religieux juif mal connu attesté de manière indirecte à partir de la seconde moitié du IIe siècle, par les écrit d Irénée de Lyon puis d… …   Wikipédia en Français

  • Ebionites — Ébionisme Les Ébionites étaient une secte religieuse chrétienne qui suivait la Loi juive mais en accord avec la doctrine de Jésus dans son sermon sur la montagne[1]. Image : Le Sermon de la Montagne par Carl Hei …   Wikipédia en Français

  • Ébionite — Ébionisme Les Ébionites étaient une secte religieuse chrétienne qui suivait la Loi juive mais en accord avec la doctrine de Jésus dans son sermon sur la montagne[1]. Image : Le Sermon de la Montagne par Carl Hei …   Wikipédia en Français

  • Ébionites — Ébionisme Les Ébionites étaient une secte religieuse chrétienne qui suivait la Loi juive mais en accord avec la doctrine de Jésus dans son sermon sur la montagne[1]. Image : Le Sermon de la Montagne par Carl Hei …   Wikipédia en Français

  • Unitarien — Unitarisme (théologie) Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • Unitarisme (theologie) — Unitarisme (théologie) Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • Unitarisme (théologie) — L’unitarisme est une doctrine chrétienne spécifique qui soutient que Dieu est un et se distingue de la trinité chrétienne: Père, Fils et Esprit Saint. Selon cette doctrine, Jésus est l homme qui est le plus proche de Dieu, du divin. Quant à l… …   Wikipédia en Français

  • Christianisme ancien — Parler de christianisme ancien pose déjà un débat quant aux dates de commencement et de fin de la période selon qu on adopte: une perspective théologique, la synthèse historique selon l école européenne, la nouvelle analyse historique selon l… …   Wikipédia en Français

  • FRAENGER (W.) — FRAENGER WILHELM (1890 1964) Historien d’art allemand que Roger Lewinter, son traducteur en France, situe aux côtés d’un Wölfflin ou d’un Friedländer, mais reste encore peu connu en Allemagne. Wilhelm Fraenger a évolué du Kunstgeschichte… …   Encyclopédie Universelle

  • Nazôréens — Les Nazôréens ou Nazaréens (en grec: Ναζωραῖος (Nazôraios), en hébreu: Notzrim) sont un groupe religieux juif messianiste mal connu, attesté de manière directe à partir de la seconde moitié du Ier siècle. Hippolyte de Rome (fin du… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.