Deuteronome


Deuteronome

Deutéronome

Torah | Nevi'im 
 Ketouvim

Livres de la
Torah
Bereshit
Shemot
Vayiqra
Bemidbar
Devarim

Le Deutéronome est le cinquième et dernier livre de la Bible hébraïque ou Pentateuque. Il contient le récit des derniers discours de Moïse aux Israëlites et le récit de sa mort, avant qu'ils n'entrent au pays de Canaan, sur l'autre rive du Jourdain.

Il est intitulé en hébreu Devarim (prononcer /dvarim/), c'est-à-dire Paroles, qui sont les premiers mots du texte ou Michné Torah, la répétition de la Torah.

Sommaire

Contenu

Ils forment dans leur ensemble un second code de lois, après celui de l'Exode, d'où son titre de Deutéronome (en grec, deuteronomos signifie « deuxième loi »). Ils retracent d'autre part différents événements vécus par les Israëlites depuis leur sortie d'Égypte et déjà relatés dans les trois livres précédents du Pentateuque, (Exode, Lévitique et Nombres), dont les plus marquants sont :

Comme passages spécifiques au livre, on retient :

  • le Chéma Israël, la profession de foi fondamentale du judaïsme.
  • l'investiture de Josué qui conduira la conquête du pays de Canaan par les Israëlites.

Le livre se clôt par la mort de Moïse et son enterrement sans qu'il ait pu lui-même entrer en terre de Canaan.

Rédaction

La tradition biblique (juive et chrétienne) attribue la rédaction de ce livre à Moïse. 2 Rois 14.6 cite Deutéronome 24.16 en parlant du « livre de la loi de Moïse ». Néhémie 13.1 cite de la même manière Deutéronome 23.4. Voir aussi Daniel 9.11 (Dt 28.15ss) ; Matthieu 19.7-8 (Dt 24.1-4) ; Actes 3.22-23 (Dt 18.18-19) ; Romains 10.19 (Dt 32.21). La mise par écrit des discours de Moïse de sa propre main est mentionnée dans Deutéronome 17.18 ; 28.58,61 ; 29.19-20 ; 31.9,24. On trouve en outre de nombreuses références bibliques parlant de « la loi de Moïse » sans préciser de quel livre il s’agit. Mais de nombreux arguments exégétiques mettent cette tradition en question - le plus pertinent étant qu'il n'ait pu raconter sa propre mort. Aujourd’hui, à la suite des thèses de de Wette et de Wellhausen au XIXe siècle, les exégètes historico-critiques supposent que le Deutéronome, ainsi que les six livres suivants de la Bible hébraïque (Josué, Juges, premier et deuxième livre de Samuel, premier et deuxième livre des Rois), ont été probablement rédigés dans leur forme initiale au temps du roi Josias, au VIIe siècle av. J.-C., dans le Royaume de Juda. Cette exégèse donne à l'auteur ou l'école d'auteurs de cet ensemble le nom de deutéronomiste, et à l'ensemble de l'œuvre le nom d'histoire deutéronomiste. D’autres auteurs, comme par exemple ceux de la Bible d’étude du Semeur, maintiennent toujours l'authenticité de sa rédaction par Moïse, et admettent que certaines notes aient pu être insérées ultérieurement dans le texte, (par exemple Dt 3.14 ; 10.8 , le chapitre 34 sur la mort de Moïse, un récit que la tradition juive attribuait à Josué).

Résumé

Le Deutéronome contient les trois derniers discours de Moïse, prononcés dans les plaines de Moab juste avant son enlèvement. Le premier discours (chapitres 1 à 4) sert d'introduction. Le deuxième discours (chapitres 5 à 26) se compose de deux parties : (1) chapitres 5 à 11 : les dix commandements et leur explication pratique; (2) chapitres 12 à 26 : code de lois constituant le noyau du livre. Le troisième discours (chapitres 27 à 30) contient le renouvellement solennel de l'alliance entre Israël et Dieu, l'annonce des bénédictions qui suivent l'obéissance et celle des malédictions qui suivent la désobéissance. Les chapitres 31 à 34 décrivent la transmission de la loi aux Lévites, le cantique de Moïse, sa dernière bénédiction et son départ.

Forme littéraire

On attribue la rédaction de ce livre en majeure partie à la tradition Deutéronome autour du 8e et du 7e siècle avant notre ère. Le récit se présente comme une réplique de la propagande anti-assyrienne. Ce détail a emmené les exégètes à dater la rédaction au déclin de l'Empire Assyrien au 7e siècle. Le livre du Deutéronome est clairement construit sur le modèle d'un traité de vassalité Assyrien en cinq parties:

  1. Prologue historique (Dt 1-11)
  2. Clauses générales de base (Dt 12-26
  3. Document du pacte (Dt 27,8;31,9-13)
  4. Prise à témoin (Dt 31,24.28)
  5. Bénédictions et malédictions (Dt 27-28)

Ce genre littéraire est typique de l'époque Assyrienne.

Voir aussi

Wikisource-logo.svg

Voir sur Wikisource : Deutéronome.

  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances
Ce document provient de « Deut%C3%A9ronome ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Deuteronome de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • deutéronome — cinquième livre du Pentateuque, qui forme comme un second (d où son nom gr. deuteronomos: seconde loi ) traité de la loi de Dieu. Il relate aussi la mort de Moïse. ⇒DEUTÉRONOME, subst. masc. ,,Nom du cinquième livre du Pentateuque, où de… …   Encyclopédie Universelle

  • deutéronome — DEUTÉRONOME. subst. mascul. Nom du cinquième livre du Pentateuque …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Deutéronome — Le Deutéronome est le cinquième livre de la Bible hébraïque ou Ancien Testament et dernier de la Torah (le Pentateuque). Il contient le récit des derniers discours de Moïse aux Israélites et le récit de sa mort, avant qu ils n entrent au pays de… …   Wikipédia en Français

  • DEUTÉRONOME — s. m. Nom du cinquième livre du Pentateuque …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DEUTÉRONOME — n. m. Nom du cinquième livre du Pentateuque, où de nouvelles lois mosaïques furent édictées …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • deutéronome — (deu té ro no m ) s. m. Nom du cinquième livre du Pentateuque. ÉTYMOLOGIE    Terme dérivé du mot grec second et autre mot signifiant loi (voy. nome) ; ainsi nommé parce que Moïse a ajouté, dans ce livre, d autres lois, de secondes lois …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DEUTÉRONOME (LIVRE DU) — DEUTÉRONOME LIVRE DU Cinquième et dernier livre du Pentateuque. La Bible juive l’appelle, de ses premiers mots, Elleh haddebarim («Voici les paroles») ou simplement Debarim («Paroles»). La Bible grecque, et à sa suite la Vulgate, l’intitulent… …   Encyclopédie Universelle

  • Livre du Deutéronome — Deutéronome Torah | Nevi im   Ketouvim Livres de la Torah Bereshit Shemot Vayiqra Bemidbar …   Wikipédia en Français

  • Code deutéronomique — Deutéronome Torah | Nevi im   Ketouvim Livres de la Torah Bereshit Shemot Vayiqra Bemidbar …   Wikipédia en Français

  • Deuterome — Deutéronome Torah | Nevi im   Ketouvim Livres de la Torah Bereshit Shemot Vayiqra Bemidbar …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.