Cúchulainn


Cúchulainn
Cúchulainn tue le chien de Culann, illustration par Stephen Reid dans The Boys' Cuchulainn, Eleanor Hull,1904

Cúchulainn /kuːˈxʊlɪnʲ/ (prononciation).

Dans la mythologie celtique irlandaise, Cúchulainn (« Chien de Culann ») est le prototype même du héros, l’un des personnages les plus importants, un quasi-dieu. Sa force physique, ses pouvoirs magiques et ses soutiens divins en font un homme extraordinaire, capable de tout. Une de ses armes favorites est le gae bolga, c’est-à-dire le javelot-foudre qui est immanquablement fatal : quand il pénètre dans le corps d'un ennemi, l’extrémité ferrée se déploie en de nombreuses pointes. C’est lors de son séjour en Écosse, chez Scáthach qu’il en a appris le maniement. Il apparaît dans de nombreux récits (76 textes différents) et ses interventions comportent différentes versions, parfois complémentaires, parfois contradictoires. Son épopée est liée au règne des Tuatha Dé Danann.

Cúchulainn au combat, illustration de Mythes et Légendes des Celtes, T. W. Rolleston, 1911 (illustrateur inconnu)

Sommaire

Mythologie

Son premier nom est Setanta (le « chemin »), il est rebaptisé Cúchulainn, c’est-à-dire le « chien de Culann » (le forgeron) par son grand-père et tuteur le druide Cathbad, à l’âge de cinq ans quand il tue le chien de garde.

Sa genèse est multiple : il est le fils de Lug le polytechnicien, dieu suprême du panthéon celtique et de Eithne la mère de tous les dieux, symbole de la maternité. Au niveau humain, sa conception est la conséquence d’une rencontre dans l’Autre Monde du roi Conchobar Mac Nessa et de sa sœur Deichtire, qui est aussi son cocher. Son père adoptif est Sualtam tandis que son père nourricier est Amorgen le poète du roi Conchobar. Il habite Dun Delgan dans le domaine de Mag Muirthemm (Dun signifie « forteresse » et Mag « plaine »).

Il est parfois appelé le « contorsionniste » car il a la faculté de prendre toutes les apparences, la chaleur de son corps fait bouillir l’eau et fondre la neige, il incarne aussi le Savoir et sa tête irradie la Connaissance. Il a été initié en Écosse, en compagnie de son ami Ferdiad par la grande magicienne Scáthach dont il a épousé la fille Uatach. Par la suite, pour épouser Emer, il devra l’enlever. Une brève liaison l’unira à Fand dans l’Autre Monde.

Ses aventures et exploits sont innombrables, dans le récit Táin Bó Cúailnge (La Razzia des vaches de Cooley), il est le seul homme à échapper au « sortilège de Macha » et à défendre l’Ulster face aux armées de Medb, la reine du Connaught. Il se bat continuellement et tue ses ennemis, jusqu’à ce que la malédiction cesse. Il meurt le jour de Samain, Morrigan est sur son épaule sous la forme d’une corneille.

S’il représente la magie guerrière, c’est vainement qu’il tente, à plusieurs reprises, d’obtenir la souveraineté.

L’un de ses chevaux Liath Macha (le « Gris de Macha ») possède une intelligence humaine.

Sources primaires

  • Táin Bó Cúailnge (La Razzia des caches de Cooley)[1]
  • Compert Con Culainn (La Conception de Cúchulainn)
  • Tochmarc Emire (La Courtise d’Emer)
  • Fled Bricrenn (Le Festin de Bricriu)
  • Serglige Con Culainn (La Maladie de Cúchulainn et l’unique jalousie d’Emer)

Bibliographie

  • Paul-Marie Duval, Les Dieux de la Gaule, Paris, éditions Payot, février 1993, 169 p. (ISBN 2-228-88621-1).
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1957 aux PUF. Paul-Marie Duval distingue la mythologie gauloise celtique du syncrétisme dû à la civilisation gallo-romaine.
     
  • Albert Grenier, Les Gaulois, Paris, Petite bibliothèque Payot, août 1994, 365 p. (ISBN 2-228-88838-9).
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1970. Albert Grenier précise l’origine indo-européenne, décrit leur organisation sociale, leur culture et leur religion en faisant le lien avec les Celtes insulaires.
     
  • Christian-J. Guyonvarc'h, Magie, médecine et divination chez les Celtes, Bibliothèque scientifique Payot, Paris, 1997, (ISBN 2-228-89112-6).
  • Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux :
    • Les Druides, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1986 (ISBN 2-85882-920-9) ;
    • La Civilisation celtique, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1990 (ISBN 2-7373-0297-8) ;
    • Les Fêtes celtiques, Rennes, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », avril 1995, 216 p. (ISBN 2-7373-1198-7).
      Ouvrage consacré aux quatre grandes fêtes religieuses : Samain, Imbolc, Beltaine, Lugnasad.
       
  • Philippe Jouët, Aux sources de la mythologie celtique, Yoran embanner, Fouesnant, 2007 (ISBN 978-2-914855-37-0).
  • Venceslas Kruta, Les Celtes, Histoire et Dictionnaire, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins » , Paris, 2000 (ISBN 2-7028-6261-6).
  • Claude Sterckx, Mythologie du monde celte, Paris, Marabout, octobre 2009, 470 p. (ISBN 978-2-501-05410-2) .
  • Consulter aussi la Bibliographie sur la mythologie celtique et la Bibliographie sur la civilisation celtique.

Notes

Dans la fiction, Il est un personnage dans Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel.

  1. Il existe deux traductions en français de ce texte capital du Cycle d'Ulster :
    • La Razzia des vaches de Cooley, récit celtique irlandais traduit de l'irlandais, présenté et annoté par Christian-J. Guyonvarc'h, Gallimard, « coll. L'Aube des Peuples », Paris, 1994, (ISBN 2-07-073898-1)
    • La Rafle des vaches de Cooley, récit celtique irlandais traduit de l'irlandais, présenté et annoté par Alain Deniel, L’Harmattan, Paris, 1997, (ISBN 2-7384-5250-7)


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cúchulainn de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cúchulainn — IPA|/kuːˈxʊlɪnʲ/ (Audio|Cuchulain audio.ogg|pronunciation) (Irish for Hound of Culann ; also spelled Cú Chulainn, Cú Chulaind, Cúchulain, or Cuchullain) is an Irish mythological hero who appears in the stories of the Ulster Cycle, as well as in… …   Wikipedia

  • Cuchulainn — Cúchulainn Cúchulainn tue le chien de Culann, illustration par Stephen Reid dans The Boys Cuchulainn, Eleanor Hull,1904 Cúchulainn …   Wikipédia en Français

  • Cúchulainn — Saltar a navegación, búsqueda Cú Chulain da muerte al perro de Culann , ilustración de Stephen Reid sacada de la obra de Eleanor Hull, The Boys Cuchulain, 1904 Cú Chulainn (pronuncia …   Wikipedia Español

  • Cúchulainn — Cuchulainn, también conocido como el Aquiles Irlandés , es el héroe más famoso del Ulster (Irlanda del Norte). Hijo del dios Lugh, su nacimiento tiene múltiples versiones Su nombre original era Setanta, pero tomó el nombre de Cú Chulainn (el… …   Enciclopedia Universal

  • Cuchulainn — Cú Chulainn [ kuː xulin] (irisch Hund von Culainn), auch Cuchulain, Cúchulainn, Cuchulinn oder Cuchullin, ist eine Figur aus der irischen Mythologie. Er ist der bedeutendste Kämpfer und Held der Kriegervereinigung vom Roten Zweig, den… …   Deutsch Wikipedia

  • Cúchulainn — Cú Chulainn [ kuː xulin] (irisch Hund von Culainn), auch Cuchulain, Cúchulainn, Cuchulinn oder Cuchullin, ist eine Figur aus der irischen Mythologie. Er ist der bedeutendste Kämpfer und Held der Kriegervereinigung vom Roten Zweig, den… …   Deutsch Wikipedia

  • Cuchulainn — /kooh kul in, kooh khoo lin/, n. Irish Legend. a hero of Ulster and the subject of many legends. * * * …   Universalium

  • Cúchulainn — noun [ˈkuːxulinʲ/ The pre eminent hero of Ulster in the Ulster Cycle, almost undefeatable due to his spear the Gae Bulg, but was cursed to reach an early grave; son of Lugh and Deichtine …   Wiktionary

  • Cuchulainn — Cu•chul•ainn [[t]kuˈkʌl ɪn, ˈku xʊ lɪn[/t]] n. myt a hero of Ulster in Irish legend …   From formal English to slang

  • Cuchulainn — /kooh kul in, kooh khoo lin/, n. Irish Legend. a hero of Ulster and the subject of many legends …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.