Cologny


Cologny
Cologny
Cologny
Vue du centre de Cologny
Administration
Pays Suisse Armoiries de la commune.
Canton Genève
Langue Français
Maire Pierre-Yves Vallon
N° OFS 6617
NPA 1223
Site Web www.cologny.ch
Géographie
Superficie 3,67 km²[1]
Altitude maximale 489 m
Altitude moyenne 431 m
Altitude minimale 374 m
Coordonnées 46° 13′ 00″ N 6° 12′ 00″ E / 46.216685, 6.19998246° 13′ 00″ N 6° 12′ 00″ E / 46.216685, 6.199982 
Démographie
Population 4 905 (31 décembre 2009)[2]
Densité 1 336,5 hab./km²
Gentilé Colognotes
Localisation

Localisation de la commune en Suisse.

Cologny est une commune suisse du canton de Genève.

Sommaire

Géographie

Cologny est une commune essentiellement résidentielle, située sur un coteau dominant le lac Léman. C'est une des communes les plus riches du canton de Genève[3].

Selon l'Office fédéral de la statistique, Cologny mesure 3,67 km2[1]. 78,0 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 17,6 % à des surfaces agricoles, 4,1 % à des surfaces boisées et 0,3 % à des surfaces improductives.

La commune comprend les quartiers de Frontenex, Grange-Canal, La Gradelle et Ruth. Elle est limitrophe de Collonge-Bellerive, Vandœuvres, Chêne-Bougeries et Genève.

Démographie

Selon l'Office fédéral de la statistique, Cologny compte 4 905 habitants fin 2009[2]. Sa densité de population atteint 1 336,5 hab./km².

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Cologny entre 1850 et 2008[4] :

Économie

Cologny compte quelques PME, un certain nombre de commerces et des sociétés de services. Le World Economic Forum (Forum économique mondial) ainsi que la Fondation Martin Bodmer y ont leur siège. Seuls 15 % des Colognotes travaillent sur le territoire communal, essentiellement dans le secteur des services, notamment le commerce et la restauration.

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. a et b Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales sur Office fédéral de la Statistique. Consulté le 23 septembre 2010
  2. a et b Bilan de la population résidante permanente (total) selon les districts et les communes, en 2009 sur Office fédéral de la Statistique. Consulté le 1er septembre 2010
  3. Cologny, Paradis des super riches
  4. [zip] Evolution de la population des communes 1850-2000 sur Office fédéral de la statistique. Consulté le 13/01/2009

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cologny de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cologny — Country Switzerland …   Wikipedia

  • Cologny — Basisdaten Staat: Schweiz Kanton …   Deutsch Wikipedia

  • Cologny — Escudo …   Wikipedia Español

  • Cologny — (spr. Kolonjü), Dorf am Genfersee im Schweizercanton Genf, mit prächtigen Landhäusern; 550 Ew.; war Aufenthalt Lord Byrons, Johannes von Müllers u. Clavières; ersterer schrieb hier mehrere Gesänge seines Childe Harold …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cologny — Sp Kolonji nkt. Ap Cologny L Šveicarija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Ruth (Cologny) — La région de Ruth fut rattachée à la commune de Cologny[1] par le traité de Turin de 1754. Le duc de Savoie renonça à ses droits sur Ruth et La Belotte. Plusieurs noms de lieux en Suisse romande portent des noms à consonance Rut..., Ruth..., dont …   Wikipédia en Français

  • Vulbens — 46° 06′ 08″ N 5° 55′ 52″ E / 46.102222, 5.931111 …   Wikipédia en Français

  • Bibliotheca Bodmeriana — Die Bibliotheca Bodmeriana ist ein von Martin Bodmer (1899–1971) gestiftetes Literaturmuseum in Cologny bei Genf in der Schweiz. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Fondation Martin Bodmer — Pour les articles homonymes, voir Bodmer. Fondation Martin Bodmer Informations géographiques …   Wikipédia en Français

  • Expatriation fiscale — L expatriation fiscale est la démarche qui consiste pour une personne ou une entreprise à changer légalement de résidence fiscale afin de se mettre dans une situation fiscale plus favorable. Cette expatriation suppose donc que le concept de… …   Wikipédia en Français