Charles-Irenee Castel de Saint-Pierre


Charles-Irenee Castel de Saint-Pierre

Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre

Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre
Castel de saintpierre.jpg

Surnom(s) Abbé de Saint-Pierre
Naissance 18 février 1658
Saint-Pierre-Église
Décès 29 avril 1743 (à 85 ans)
Paris
Nationalité France France
Profession(s) Écrivain, diplomate
Autres activités diplomate (Traités d'Utrecht (1713))
Formation collège des Jésuites
Distinctions Académie française

Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre, connu sous le nom d’abbé de Saint-Pierre, né le 18 février 1658 à Saint-Pierre-Église (Manche) et mort le 29 avril 1743, Paris, est un écrivain, diplomate et académicien français, précurseur de la philosophie des Lumières.

Sommaire

Biographie

Il était issu d’une famille de noblesse du Val de Saire par son père, marquis de Saint-Pierre et grand bailli du Cotentin, et d’une autre du Bessin par sa mère, parente des Gigault de Bellefonds et descendante de Lucas Acher, seigneur du Mesnil Vitey à Airel. À ce titre, il était parent de l’épouse d’un autre membre de l’Académie française, Jean Regnault de Segrais, également seigneur du Mesnil Vitey.

La nature fragile de Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre, cadet de cinq enfants, l’empêchant de faire carrière dans les armes, il entra, après des études chez les Jésuites, dans les ordres.

Grâce à des relations familiales, il devient premier aumônier de la duchesse d’Orléans et fréquente assidûment les salons littéraires de Madame de La Fayette et de la marquise de Lambert. Il y lie des amitiés, notamment avec Fontenelle qui le propose à l’Académie française où il est élu en 1695 alors qu’il n’a encore presque rien écrit. Son élection avait cependant été combattue par Bossuet, La Bruyère et Boileau. Cette péripétie fut l’un des épisodes de la Querelle des Anciens et des Modernes qui agita l’Académie à la fin du XVIIe siècle. L’abbé de Saint-Pierre peut être considéré comme le premier représentant des idées nouvelles qui annoncent le Siècle des Lumières.

Négociateur du traité d’Utrecht (1712-13), il s’inspire des difficiles discussions diplomatiques pour concevoir son Projet de paix universelle entre les nations pour lequel il est resté célèbre. Cet ouvrage qui influença Jean-Jacques Rousseau, peut être pris comme la première vision d’une unification européenne, inspirant également les créateurs de la Société des Nations en 1919 et de l’ONU.

Durant la Régence, en 1718, il publie La Polysynodie ou la pluralité des conseils, ouvrage dans lequel il critique ouvertement la politique du défunt Louis XIV, la jugeant despotique et proposant le remplacement des ministres nommés par des conseils élus. Cette impertinence lui vaut d’être exclu de l’Académie française, sans être pour autant remplacé avant sa mort.

Il continue de fréquenter les salons littéraires, participe à la fondation du club de l'Entresol de l’abbé Alary en 1724, et milite pour le développement de l’instruction publique.

Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre serait également à l’origine de l’idée du droit d'ingérence. On lui doit les mots gloriole, bienfaisance.

Œuvres

Wikisource-logo.svg

Wikisource propose un ou plusieurs textes écrits par Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre.

Voir aussi

Lien externe

Académie française

Sources


Précédé par
Jean-Louis Bergeret
Fauteuil 8 de l’Académie française
1695-1743
Suivi par
Pierre Louis Moreau de Maupertuis
Ce document provient de « Charles-Ir%C3%A9n%C3%A9e Castel de Saint-Pierre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles-Irenee Castel de Saint-Pierre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles-Irénée Castel De Saint-Pierre — Surnom(s) Abbé de Saint Pierre Naissance 18 février 1658 Saint Pierre Église …   Wikipédia en Français

  • Charles-irénée Castel De Saint-pierre — Surnom(s) Abbé de Saint Pierre Naissance 18 février 1658 Saint Pierre Église …   Wikipédia en Français

  • Charles-irénée castel de saint-pierre — Surnom(s) Abbé de Saint Pierre Naissance 18 février 1658 Saint Pierre Église …   Wikipédia en Français

  • Charles Irénée Castel de Saint-Pierre — Charles Irénée Castel de Saint Pierre, bekannt als Abbé de Saint Pierre (* 18. Februar 1658 in Saint Pierre Église; † 29. April 1743 in Paris) gilt als einer der einflussreichsten Aufklärer und war ein französischer Geistlicher, Sozialphilosoph… …   Deutsch Wikipedia

  • Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre — Surnom Abbé de Saint Pierre Naissance 18 février 1658 Saint Pierr …   Wikipédia en Français

  • Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre — Charles Irénée Castel de Saint Pierre. Charles Irénée Castel, abbé de Saint Pierre (18 February 1658 – 29 April 1743) was an influential French writer and radical. After Georg von Podiebrad in his Tractatus, he was, perhaps, one of the first to… …   Wikipedia

  • Castel de Saint Pierre — Charles Irénée Castel de Saint Pierre Charles Irénée Castel de Saint Pierre Surnom(s) Abbé de Saint Pierre Naissance 18 février 1658 Saint Pierre Église …   Wikipédia en Français

  • Saint-Pierre, Charles-Irénée Castel, abbé de — ▪ French author original name  Charles irénée Castel   born Feb. 13, 1658, Saint Pierre Église, Fr. died April 29, 1743, Paris       influential French publicist and reformist, one of the first modern European writers to propose an international… …   Universalium

  • Saint Pierre — („St. Peter“) steht für: Saint Pierre (Chauvigny), eine Stiftskirche in Chauvigny (Frankreich) Kathedrale St. Peter (Genf), Cathédrale Saint Pierre, eine Kathedrale in Genf Lac Saint Pierre, ein See in Québec Saint Pierre und Miquelon, eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Pierre-Église — Saint Pierre Église …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.