Cargese


Cargese

Cargèse

Cargèse (Carghjese en corse) est une commune française, située dans le département de la Corse-du-Sud et la région Corse.

Sommaire

Géographie

Cargèse est située sur un promontoire à l'extrémité nord du golfe de Sagone. Il y a 5 plages sur la commune de Cargèse. Au sud (en remontant vers Cargèse), la plage de la Confina (lieu d'un centre UCPA), la plage de Porto Monaghi (ou les grecs qui vinrent fonder Paomia débarquèrent en 1676), et la plage de Menasina. Au nord en s'éloignant au nord de Cargèse on trouve la plage du Pero, puis la plage de Chiuni à 7 km du village (lieu du centre de vacances "Club Méditerranée").

Histoire

En janvier 1676, une petite colonie de 600 Grecs issus du village de Vitylo (actuellement Oytilo) situé au sud du Péloponnèse dans la presqu'île du Magne, fuyant l'occupation turque, s'établirent dans l'arrière-pays de Sagone, à Paomia, situé à 2 kilomètres à l'est de l'actuel Cargèse, après un passage par la république de Gênes qui leur accorda ces terrains abandonnés au maquis (la Corse était alors génoise). Ils furent cependant mal accueillis par les populations locales qui voient en eux des alliés de la république de Gênes et des personnes venues s'enrichir sur leur terre.

En 1732, ils durent se réfugier dans la tour d'Omigna puis à Ajaccio face aux attaques des villageois corses, où Gênes leur offrait des terrains. En 1773, les Grecs reçurent du gouverneur français de l’île, Marbeuf, le territoire de Cargèse et y édifièrent un village de 120 maisons. Une centaine de familles grecques consentirent à s’y établir à partir du mois de mai 1775 [1]. Marbeuf vit le village être élevé au rang de marquisat par le roi et devint alors le marquis de Cargèse. Il fit construire un château au Nord Ouest du village, dans lequel il reçut la mère de Bonaparte pendant plusieurs étés. Certains auteurs[2] y voient d'ailleurs la naissance d'une idylle et la possibilité de voir Marbeuf comme le père géniteur de Napoléon Bonaparte. Le château fut détruit en 1793 par des assaillants corses. Avec les siècles, les mariages mixtes entre les descendants de colons grecs et les corses ont mêlé les deux communautés de Cargèse.

L'église fut construite au XIXè siècle.

Dans la nuit du 14 au 15 décembre 1942 [3], le sous-marin "Casabianca", [4], parti d'Alger, effectua le débarquement d'hommes et de matériels à Cargèse en baie de Chiuni (crique de "Topiti") réalisant ainsi la première mission de soutien à la résistance Corse.

Particularité religieuse

Lorsque les Gênois attribuèrent les terres de Paomia à la communauté grecque, ils firent remplir un contrat à ces derniers. Ce contrat stipulait que les Grecs pouvaient conserver leurs rites orthodoxes, mais qu'ils se soumettaient tout de même à l'autorité papale. De plus, les futurs archimandrites de la communauté devaient suivre une formation à Rome. Ainsi, bien que le rite orthodoxe grec ait été totalement préservé jusqu'à nos jours, l'église grecque de Cargèse est d'obédience catholique (uniate). On parle de rite grec catholique (rite byzantin) ou de saint Jean Chrysostome. Avec le temps de nombreux villageois furent convertis au rite latin. Les deux rites coexistent encore de nos jours.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 2014 François Garidacci [5]
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Les premières données démographiques de Cargèse datent de mai 1775 et correspondent aux 97 premières familles volontaires représentant 259 habitants qui s'y installèrent[1].

Évolution démographique
(Source : INSEE)
1775 1962 1968 1975 1982 1990 1999
259 665 753 889 898 915 982
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

L'église grecque

Cette église catholique de rite oriental fut édifiée par les habitants de Cargèse de 1852 à 1870. Le sanctuaire est séparé de la nef par une cloison de bois décorée d'images saintes sur fond d'or (iconostase). On peut y admirer de superbes icônes apportées par les premiers habitants.

Corse - Cargèse - Eglise grecque.jpg Cargese 5.jpg

L'église latine

Elle fut édifiée au XIXe siècle pour répondre aux besoins de la population catholique de rite latin. L'intérieur de style baroque est décoré de peintures en trompe-l'œil. Cette église au clocher quadrangulaire est construite sur une terrasse dominant le golfe de Sagone. Elle fait face à l'église grecque.

Corse-Cargèse-Eglise latine.jpg

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

  1. a  et b Documents sur l'histoire de la colonie grecque de Paomia-Cargèse en Corse par Théodora Séphanopoli de Comnène paru en juillet 1975
  2. Edmond Outin dans Napoléon fils du comte Marbeuf (2006) et Herve Le Borgne dans Napoléon Breton ? (2008)
  3. Association AASSDN - Témoignage de Toussaint Griffi
  4. Les missions du sous-marin Casabianca en Corse 1942/1943
  5. Site de la préfecture corse- identité du maire de la commune
  6. Les peintres en Corse de 1386 à 1900)

Liens externes

Commons-logo.svg


Drapeau de la Corse Les principales villes de Corse (communes > à 1 000 habitants) Drapeau de la Corse

Ajaccio · Afa · Alata · Albitreccia · Aléria · Appietto · Bastelicaccia · Bastia · Bonifacio · Borgo · Brando · Calenzana · Calvi · Cargèse · Cauro · Cervione · Corte · Cuttoli-Corticchiato · Figari · Furiani · Ghisonaccia · Grosseto-Prugna · L'Île-Rousse · Lucciana · Lumio · Monticello · Morosaglia · Olmeto · Penta-di-Casinca · Peri · Pietrosella · Porto-Vecchio · Propriano · Prunelli-di-Fiumorbo · San-Martino-di-Lota · San-Nicolao · Santa-Lucia-di-Moriani · Santa-Maria-di-Lota · Sari-Solenzara · Sarrola-Carcopino · Sartène · Saint-Florent · Ventiseri · Venzolasca · Vescovato · Ville-di-Pietrabugno · Zonza

  • Portail de la Corse Portail de la Corse
  • Portail de la Méditerranée Portail de la Méditerranée
  • Portail de la Grèce Portail de la Grèce
Ce document provient de « Carg%C3%A8se ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cargese de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cargèse — Saltar a navegación, búsqueda Cargèse Carghjese Καργκέζε País …   Wikipedia Español

  • Cargèse — Cargèse …   Deutsch Wikipedia

  • Cargèse — 42° 08′ 10″ N 8° 35′ 43″ E / 42.1361111111, 8.59527777778 …   Wikipédia en Français

  • Cargèse — French commune nomcommune=Cargèse région=Corsica département=Corse du Sud arrondissement=Ajaccio canton=Deux Sevi insee=2A065 cp=20130 maire= mandat= intercomm= longitude=8.59527777778 latitude=42.1361111111 alt moy=60 m alt mini=0 alt maxi=705 m …   Wikipedia

  • Cargese — Original name in latin Cargse Name in other language Cargese, Carghjesi, Cargse, Karnkeze, Karzhez, Kareze, Le Village de Cargese, Le Village de Cargse, Каржез, Карђезе State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 42.13629 latitude 8.59586 …   Cities with a population over 1000 database

  • Holiday home Les Nereides Cargese I — (Каржез,Франция) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: 2013 …   Каталог отелей

  • Holiday Home Les Nereides Cargese II — (Каржез,Франция) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: 201 …   Каталог отелей

  • Carghjese — Cargèse DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Chiuni — (ruisseau de l Umbertacciu, ruisseau des Sulleoni, ruisseau de Riogna) Caractéristiques Longueur 15,8 km Bassin  ? …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques de la Corse-du-Sud — Cet article recense les monuments historiques de la Corse du Sud, en France. Pour les monuments historiques de la commune d Ajaccio, voir la liste des monuments historiques d Ajaccio Sommaire 1 Statistiques 2 Liste 3 Annexes …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.