L'Ile-Rousse


L'Ile-Rousse

L'Île-Rousse

L’Île-Rousse (L'Isula en corse) est une Commune française de Haute-Corse, en Balagne. Son premier nom fut Paulina (Paolina en toscan, langue écrite). Jusqu'en 1848 le nom officiel était en italien: Isola Rossa

Ses habitants sont appelés les Isolani.

Sommaire

Géographie

Le Phare
Vue aérienne, avec à l'arrière plan le lac de Codole et le fleuve Reginu

Site

Entourant une baie limitée au nord-ouest par les îlots rocheux de porphyre rouge qui lui ont valu son nom, au sud par une plage de sable blanc immaculé, l'Île-Rousse se présente au touriste dans toute sa beauté, s'étalant, vers l'ouest, de la mer à la colline du Sémaphore et le col de Fogata.

Urbanisme

La vieille ville voulue par Pascal Paoli, « le Père de la Patrie », étire ses rues pavées, quasiment rectilignes et orientées nord-sud. Depuis les quais du port de commerce installé sur trois des six îlots, le port des pêcheurs et les ponts qui rattachent le complexe portuaire à la côte et jusqu'au marché aux vingt et une colonnes, les fortifications et les maisons de l'ancienne ville s'étalent dans le temps, de 1765 à la moitié du XIXe siècle.

Certaines maisons aux escaliers intérieurs florentins sont remarquables. La première église construite en 1740 et détruite en 1936 a donné son nom à la rue Notre-Dame. L'église dédiée à Notre Dame de Miséricorde jouxte un ancien couvent des franciscains, quant à l'église de l'Immaculée Conception de Marie, la paroisse de l'Île-Rousse, elle se trouve sur l'ouest de la grande place, avec son parvis et ses énormes palmiers-dattiers (depuis 1890) à l'ombre desquels il fait bon jouer à la pétanque

La ville nouvelle continue harmonieusement l'ancienne au-delà de la place Paoli ombragée par ses platanes plus que centenaires où il fait bon prendre le frais l'été. L'intérieur de la vieille cité offre aux visiteurs l'occasion de flâner sur les vieux pavés ressuscités en partie, à travers les rues aux noms historiques : Pascal Paoli, Napoléon, les frères Arena, Louis Philippe, Agilla.

Construite par Pascal Paoli, dotée par ses édiles, après 1815 d'un blason orné du lys royal de France et dirigée durant plus d'un demi-siècle par des élus bonapartistes, l'Île-Rousse est une ville à part dans l'histoire de la Corse. Ses contradictions en font un lieu attachant et plein d'imprévu pour les touristes qui viennent chaque année s'asseoir sous les platanes centenaires de sa belle place centrale.

Histoire

Les origines

Lieu d'habitat pour l'homme depuis la plus haute antiquité (3 à 5 millénaires avant J.-C.), l'Île-Rousse fut un millier d'années avant notre ère une petite ville prospère et dépendante de la ville de Tyr en Phénicie qui la baptisa Agilla.

Ruinée par la flotte phocéenne de Calaris (Galeria), Agilla devint comptoir romain sous le nom de Rubico Rocega (rocher rouge) jusqu'au IVe siècle.

Trop proche de la mer, elle subit les invasions barbaresques et celles d'ennemis potentiels, et ne fut habitée durant plusieurs siècles que par des pêcheurs et des paysans qui vivaient des produits de la mer et de la terre autour des villages de Santa Reparata et de Monticello,

Epoque moderne

Au XVIIe siècle, des propriétaires de Santa Reparata implantèrent des magasins pour y faire du troc par voie maritime avec les villages côtiers de la Balagne, du Nebbio, et de l'ouest du Cap Corse. Vers 1759, Pascal Paoli qui venait souvent en Balagne, décida d'équiper la Corse d'un port au nord-ouest de l'île pour essayer de couper le trafic maritime entre Gênes et Calvi. Ses plans préparés, il décida le gouvernement de Balagne, siégeant à Algajola, de donner l'autorisation de création d'une enceinte fortifiée protégeant le port (le Scalu) le 10 décembre 1765.

Il déclara notamment : "J'ai planté la potence pour y pendre Calvi"[1].

L’Île-Rousse est née de cette décision.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1971 2001 Pierre Pasquini RPR
2001 2008 Jean Joseph Allegrini-Simonetti UMP
2008 2014 Jean Joseph Allegrini-Simonetti UMP
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[2])
1962 1968 1975 1982 1990 1999
1 678 2 036 2 360 2 632 2 288 2 774
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Économie

Vue depuis le phare

Sur le territoire de la commune, se trouve le port géré par la Chambre de commerce et d'industrie de Bastia et Haute-Corse. C'est un port de pêche, de plaisance et de commerce (le troisième de Corse).


Transports

L'Île-Rousse est desservie depusi Calvi et Ponte-Leccia par la RN 197 ainsi que par le train (gare de L'Île-Rousse).

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Notes et références

Voir aussi

Liens externes


Drapeau de la Corse Les principales villes de Corse (communes > à 1 000 habitants) Drapeau de la Corse

Ajaccio · Afa · Alata · Albitreccia · Aléria · Appietto · Bastelicaccia · Bastia · Bonifacio · Borgo · Brando · Calenzana · Calvi · Cargèse · Cauro · Cervione · Corte · Cuttoli-Corticchiato · Figari · Furiani · Ghisonaccia · Grosseto-Prugna · L'Île-Rousse · Lucciana · Lumio · Monticello · Morosaglia · Olmeto · Penta-di-Casinca · Peri · Pietrosella · Porto-Vecchio · Propriano · Prunelli-di-Fiumorbo · San-Martino-di-Lota · San-Nicolao · Santa-Lucia-di-Moriani · Santa-Maria-di-Lota · Sari-Solenzara · Sarrola-Carcopino · Sartène · Saint-Florent · Ventiseri · Venzolasca · Vescovato · Ville-di-Pietrabugno · Zonza

  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la Corse Portail de la Corse
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « L%27%C3%8Ele-Rousse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article L'Ile-Rousse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ile Rousse — Ile Rousse, kleine befestigte Stadt auf der französischen Insel Corsica; Hafen, Olivenölhandel; 2400 Ew …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ile Rousse, L' — (spr. līl rūß ), Stadt an der Nordküste der Insel Korsika, Arrond. Calvi, an der Eisenbahn Ponte Leccia Calvi, hat eine moderne Kirche (1893), einen monumentalen Brunnen mit Denkmal Paolis, ein Handelsgericht, einen Hafen, Seebad, Fabrikation von …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ile-Rousse — L Île Rousse L Île Rousse Pays …   Wikipédia en Français

  • Île-Rousse — L Île Rousse L Île Rousse Pays …   Wikipédia en Français

  • Île Rousse — L Île Rousse L Île Rousse Pays …   Wikipédia en Français

  • L'Île-Rousse — 42° 38′ 08″ N 8° 56′ 17″ E / 42.63556, 8.93806 …   Wikipédia en Français

  • L'ile Rousse — L’Île Rousse (L’Isula rossa) DEC …   Deutsch Wikipedia

  • L'Île-Rousse — L’Île Rousse (L’Isula rossa) DEC …   Deutsch Wikipedia

  • L'Île Rousse — L’Île Rousse (L’Isula rossa) DEC …   Deutsch Wikipedia

  • L'Île Rousse — Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.