CAMY


CAMY

Communauté d'agglomération de Mantes-en-Yvelines

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mantes.
Communauté d'agglomération
de Mantes-en-Yvelines

Camy.gif

Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Forme d'intercommunalité Communauté d'agglomération
Date de création 2 décembre 1999
Président Dominique Braye (UMP)
Budget 24 651 932 € (2008)
Site internet www.mantesenyvelines.fr
Siège rue des Pierrettes
78200 Magnanville
Statistiques
Superficie 84,44 km²
Population 82 418 hab. (2006)
Densité 976 hab./km²
Subdivisions
Communes 12


La communauté d'agglomération de Mantes-en-Yvelines ou CAMY est un établissement public de coopération intercommunale (EPIC) créé le 2 décembre 1999. Elle est située dans le département des Yvelines, dans la région Île-de-France, en France. Elle fut l'une des premières structures intercommunales à être créée dans la région.

Sommaire

Histoire

Créée le 2 décembre 1999, la CAMY a succédé au District urbain de Mantes (DUM), créé en 1966. Le DUM avait lui-même remplacé le syndicat intercommunal d'assainissement de l'agglomération mantaise fondé en 1951.

Aimé Bergeal et Jacques Boyer, anciens présidents du DUM, ont fortement contribué au développement du territoire du Mantois.

Suite au départ de Jacques Boyer en 1995, Dominique Braye devient le président du DUM puis de la CAMY.

Depuis juillet 2004, la CAMY est au centre d'un schéma de cohérence territoriale (SCOT) regroupant 50 communes. Ce schéma, qui s’inscrit dans le cadre de la loi SRU (solidarité et renouvellement urbains) de décembre 2000, doit définir les orientations de développement du territoire de la Seine-Aval pour les années à venir. Ce projet est piloté par l'Établissement public d'aménagement du Mantois Seine-Aval (EPAMSA).

Géographie

Le territoire de la CAMY se situe à l'ouest de l'agglomération parisienne, autour de la vallée de la Seine et de la ville de Mantes-la-Jolie.

Composition

A sa création en 1999, la CAMY regroupait huit communes. En 2004 et 2005 de nouveaux membres ont rejoint la CAMY qui compte désormais douze communes :

A noter que la deuxième ville de l'agglomération, Limay, 16 005 habitants, qui est aussi la plus industrialisée, n'a pas souhaité adhérer à la CAMY.

Fonctionnement

Le siège de la CAMY à Magnanville

Le siège

Le siège de la CAMY se trouve à Magnanville.

Les élus

Le conseil communautaire de la CAMY est composé de 43 membres issus des douze communes. Chacune d'entre elles possède un minimum de 3 sièges, ce qui permet aux petites communes d'avoir un certains poids face aux plus grandes. Les membres du conseil communautaire sont répartis de la manière suivante :

Communes Sièges
Mantes-la-Jolie 6
Mantes-la-Ville 5
Magnanville 4
Buchelay - Drocourt - Follainville-Dennemont - Guerville - Méricourt
Mousseaux-sur-Seine - Porcheville - Rolleboise - Rosny-sur-Seine
3

Le bureau communautaire de la CAMY est composé de membres du conseil communautaire. Il comprend le président de la communauté d'agglomération, des vice-présidents (les maires des communes) et des membres :

Fonction Attributions Nom Notes
Président Dominique Braye Sénateur (UMP) des Yvelines
Conseiller municipal de Buchelay
1e vice-président Politique de la ville Michel Vialay Conseiller général (UMP) des Yvelines
Maire de Mantes-la-Jolie
2e vice-présidente Emploi - Insertion Monique Brochot Maire de Mantes-la-Ville
3e vice-président Finances Michel Boulland Maire de Guerville
4e vice-président Equipement Gérard Ours Prisbil Maire de Mousseaux-sur-Seine
5e vice-président Développement durable Philippe Gueslan Maire de Méricourt
6e vice-président Culture - Personnel André Sylvestre Conseiller général (PS) des Yvelines
Maire de Magnanville
7e vice-président Enseignement supérieur - Formation Paul Martinez Maire de Buchelay
8e vice-président Eau - Assainissement Paul Le Bihan Maire de Porcheville
9e vice-présidente Aménagement de l'espace communautaire Françoise Descamps-Crosnier Conseillère régionale (PS) d'Île-de-France
Maire de Rosny-sur-Seine
10e vice-président Déplacements Dominique Pierret Maire de Drocourt
11e vice-président Développement touristique - Loisirs de plein air Maurice Boudet Maire de Rolleboise
12e vice-président Accessibilité des personnes handicapées Samuel Boureille Maire de Follainville-Dennemont
Membre du bureau Équilibre social de l'habitat Jean-Luc Santini 2e adjoint au maire de Mantes-la-Jolie
Membre du bureau Sports Patrick Lefoulon 1e adjoint au maire de Mantes-la-Ville
Membre du bureau Cécile Dumoulin Députée (UMP) des Yvelines
1e adjointe au maire de Mantes-la-Jolie

Les compétences

  • Déplacements
  • Aménagement de l'espace communautaire
  • Développement économique et emploi
  • Voirie d'intérêt communautaire
  • Équilibre social de l'habitat
  • Culture et sport
  • Environnement
  • Politique de la ville

Déplacements

  • Tam-en-Yvelines : réseau de bus de l'agglomération mantaise comprenant une vingtaine de lignes et plus 300 points d'arrêt
  • Tamy-en-Yvelines : transport à la demande
  • Ceinture verte : réseau de circulations douces traversant l'agglomération

Equipements

  • Hospice Saint-Charles de Rosny-sur-Seine
  • Stade nautique international de Mantes-en-Yvelines
  • Patinoire de Mantes-en-Yvelines
  • Golf de Guerville
  • Base de loisirs de Moisson-Mousseaux
  • École nationale de musique, de dans et de théâtre de Mantes-en-Yvelines
  • Pôle nautique de Mantes-en-Yvelines (en construction)
  • Piscine de Mantes-la-Ville (en projet)

Divers

La CAMY a mis en service, en juin 2003, la première éolienne d'Île-de-France dans un terrain lui appartenant sur le site du centre d’enfouissement technique de déchets ultimes (classe 1) exploité dans la commune de Guitrancourt par la société EMTA (groupe ONYX). Il s'agit d'une éolienne de moyenne puissance, 60 kW de puissance nominale, installée sur un mât de 40 m de haut. L'hélice a 15 m de diamètre.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des Yvelines Portail des Yvelines
Ce document provient de « Communaut%C3%A9 d%27agglom%C3%A9ration de Mantes-en-Yvelines ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article CAMY de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Camy — Fréquent en pays gascon, le nom désigne celui qui habite près du chemin (cami). La variante Cami se rencontre aussi dans les Pyrénées Orientales …   Noms de famille

  • Camy — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Localités Camy, commune française de Luzech dans le Lot (code postal 46140). Voir aussi château de Camy et église Notre Dame de Camy Camy, ancienne… …   Wikipédia en Français

  • CAMY — C A S Medical Systems, Inc. (Business » NASDAQ Symbols) …   Abbreviations dictionary

  • CAMY — abbr. C A S MEDICAL SYS INC NASDAQ …   Dictionary of abbreviations

  • camy — …   Useful english dictionary

  • Etienne Camy-Peyret — Étienne Camy Peyret Étienne Camy Peyret est un syndicaliste français, né le 20 juin 1922 à Mauléon et décédé le 21 décembre 2006 à La Verrière. Biographie Fils d un instituteur laïque du Béarn, il suit dans un premier temps la voie tracée par son …   Wikipédia en Français

  • Étienne camy-peyret — est un syndicaliste français, né le 20 juin 1922 à Mauléon et décédé le 21 décembre 2006 à La Verrière. Biographie Fils d un instituteur laïque du Béarn, il suit dans un premier temps la voie tracée par son père et entrea en 1938 à l école… …   Wikipédia en Français

  • Étienne Camy-Peyret — est un syndicaliste français, né le 20 juin 1922 à Mauléon et décédé le 21 décembre 2006 à La Verrière. Biographie Fils d un instituteur laïque du Béarn, il suit dans un premier temps la voie tracée par son père et entrea en 1938 à l école… …   Wikipédia en Français

  • Château de Camy — Château français située dans le Quercy sur la commune de Luzech dans le département du Lot et la région Midi Pyrénées Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Villa Camy — (Синая,Румыния) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Strada Mihai Eminescu nr.9, 10 …   Каталог отелей