Billet De Banque


Billet De Banque

Billet de banque

Billet drapeau de 100 francs fabriqué aux États-Unis

Le billet de banque est un moyen de paiement en papier imprimé, émis par une banque. C'est la monnaie fiduciaire, appelée plus familièrement papier-monnaie ou monnaie-papier.

Depuis le XIXe siècle, les billets de banque sont imprimés sur un papier couché fin, très résistant au vieillissement et aux manipulations, porteur d'un filigrane, composé exclusivement de pâte de chiffon de coton ayant subi un raffinage très poussé ; ce papier non collé, est enduit de gélatine puis séché à l'air, avant de subir un très fort calandrage.

Depuis une trentaine d'années, de plus en plus de pays adoptent des billets en polymères (comme le polypropylène), qui sont beaucoup plus durs à déchirer et à froisser. En 2008, cinq pays avaient la totalité de leurs billets en polymères : l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Brunei, la Roumanie et le Vietnam. Une dizaine d'autres ont de tels billets en circulation.

Sommaire

Impression

Dans une première étape une machine offset imprime simultanément, sur les deux faces des feuilles de papier, différents entrelacs de lignes avec une précision telle que la concordance entre les lignes du recto et du verso produit des effets en transparence. Dans une deuxième étape, l'impression du nombre caméléon (la valeur du billet est imprimée avec une encre qui change de teinte lorsqu'elle reçoit la lumière sous un angle différent) et du nombre magique (il n'apparaît que sous un angle précis de lumière), tous deux appliqués par sérigraphie. Ensuite, une machine appose un «kinégramme» – une technique qui donne aux chiffres une impression de déplacement – ainsi que les chiffres scintillants. Ensuite vient le tour de l'impression en taille-douce qui aura pour effet de donner à l'impression ce relief si identifiable sur les billets. Puis l'attribution à chaque billet d'un numéro différent, par impression classique et, enfin, le vernissage pour éviter la salissure et augmenter la durée de vie du billet.

Historique

Billets de la banque royale de France, 1720

La monnaie-papier a sans doute été introduite par les négociants en thé chinois au début du Xe siècle qui réglaient les grosses transactions avec des billets à ordre afin d'éviter le transport des monnaies métalliques. L'administration chinoise adopte officiellement les billets de banque en 1024. Les pièces métalliques sont symboliquement représentées sur les billets des Songs.

La première mention occidentale d'une forme de billet de banque est faite par Marco Polo (extrême fin du du XIIIe siècle). Lorsque qu'il les découvre en Chine, il écrit : « le Grant Kaan fait prendre pour monnoie escorces d'arbres qui semblent chartres » (Le Devisement du monde, chapitre XCVI).

Les premiers billets de banque sont apparus en Europe vers le milieu du XVIIIe siècle, notamment avec la Banque de Law, mais ils ont été précédés par des proto-billets (lettre de change, traite endossables etc.) bien avant. La première banque qui émit des billets fut, en 1658, la Riksbank de Stockholm. Les premiers billets de la Banque de France sont apparus en 1803.

Billet d'un dollar des États-Unis

Questions sanitaires

On s'est longtemps demandé si les pièces de monnaies ou les billets de banque qui sont les objets qui passent de mains en mains et circulent parfois rapidement dans le monde entier pouvaient véhiculer des micro-organismes pathogènes (champignons, bactéries et virus).

Les employés des commerces alimentaires qui touchent les aliments et qui encaissent l'argent des clients sont-ils des agents de transmission d'épidémies ? Alors que la menace d'une pandémie grippale reste d'actualité[1], une étude a en 2007 confirmé que des virus grippaux peuvent survivre jusqu’à cinq jours sur des billets de banque (billets de 50 francs suisses de la Banque nationale suisse). Ils survivent mieux quand la concentration virale est élevée et encore mieux s’ils sont protégés dans du mucus. Pour cette étude, des sécrétions nasales de 14 malades de la grippe ont été utilisées. Dans la moitié des cas, le virus a survécu 24 heures et dans 5 cas, il était encore présent après 48 heures. La variante H5N1 de la grippe aviaire, trop dangereux, n’a pas été utilisé pour ce test[2]. Les billets de banque seraient donc des vecteurs potentiels de pandémies grippales, mais en temps normal, la circulation de la monnaie pourrait contribuer à entretenir l'immunité humaine face aux microbes bénins les plus courants.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Wiktprintable without text.svg

Voir « billet de banque » sur le Wiktionnaire.

Liens internes

Lien externe

Notes et références

  1. Cf. messages réguliers de l'OMS de 2005 à 2007
  2. Étude conduite par le laboratoire de virologie des hôpitaux universitaires de Genève citée par Le Figaro des 15 et 16 septembre 2007
  • Portail de l’économie Portail de l’économie
  • Portail de la numismatique Portail de la numismatique
Ce document provient de « Billet de banque ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Billet De Banque de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Billet de banque — Billet drapeau de 100 francs fabriqué aux États Unis Le billet de banque est un moyen de paiement en papier imprimé, émis le plus souvent par la banque centrale d un pays (appelé aussi Institut d émission). Ce type de monnaie appelée papier… …   Wikipédia en Français

  • BILLET DE BANQUE — Rectangle de papier illustré portant l’indication d’une valeur monétaire, émis par la banque centrale ou nationale d’un pays, et destiné à servir d’instrument pour le paiement. Connu en Chine dès le VIIIe siècle, l’usage du billet de banque ne… …   Encyclopédie Universelle

  • Billet de banque —    Droit commercial, droit financier: titre au porteur émis par la Banque de France et servant de monnaie …   Lexique de Termes Juridiques

  • Le Billet de banque — est un film français réalisé par Alice Guy en 1907. Sommaire 1 Synopsis 2 Analyse 3 Fiche technique 4 Autour du film …   Wikipédia en Français

  • billet — [ bijɛ ] n. m. • 1459; a. fr. billette (1389), altér. de bullette, dimin. de bulle; d apr. 2. bille I ♦ Courte lettre. ⇒ missive. Écrire, envoyer, faire parvenir un billet. ⇒ mot. Billet doux, billet galant : lettre d amour. ⇒fam. poulet …   Encyclopédie Universelle

  • Banque de France — Eurosystème Entrée de l hôtel de Toulouse, siège de la Banque de France, dans la rue Croix des Petits Champs Siège …   Wikipédia en Français

  • Banque De France — Eurosystème Siège Paris (  France) Création 18  …   Wikipédia en Français

  • Banque de france — Eurosystème Siège Paris (  France) Création 18  …   Wikipédia en Français

  • banque — [ bɑ̃k ] n. f. • 1458; it. banca « banc », puis « table, comptoir des changeurs » 1 ♦ Commerce de l argent et des titres fiduciaires de toute nature, effets de commerce et valeurs de Bourse. Les opérations de banque. ⇒ 2. bourse, change, crédit,… …   Encyclopédie Universelle

  • Billet Drapeau — Verso d un billet drapeau de 5 francs Un billet drapeau est un billet de banque français fabriqué aux États Unis durant la Seconde Guerre mondiale en vue de remplacer ceux fabriqués sous l occupation allemande. Le terme billet drapeau vient de la …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.