Berenice (opéra)


Berenice (opéra)

Berenice, regina d'Egitto (Bérénice, Reine d'Egypte) (HWV 38) est un opéra en trois actes composé par Georg Friedrich Haendel. Le livret est en italien et fut rédigé par Antonio Salvi en Italie en 1709. La première eut lieu au Théâtre de Covent Garden à Londres, le 18 mai 1737. L'opéra ne remporta pas un fort succès et ne fut ainsi joué que quatre fois.

L'histoire se fonde en grande partie sur la vie de Bérénice III, fille de Ptolémée IX (le personnage principal d'un autre opéra de Haendel, Tolomeo). La scène se déroule aux alentours de 81 avant Jésus-Christ.

Sommaire

Histoire

Bérénice fut le dernier opéra que Haendel écrivit pour le Théâtre de Covent Garden. Le faible succès et le nombre de représentations limitées de Bérénice s'expliquent en partie par la situation délicate de l'opéra italien en Angleterre; en effet, le public a tendance à délaisser ces représentations. L'opéra fut repris une fois en 1743, à Brunswick, avant de tomber dans l'oubli.

Argument

En Égypte, vers l'an 81 av. J-C

Acte I

Bérénice aime Demetrio, qui s'est allié à l'ennemi de l'Égypte, le roi Mithridate ; mais elle est prête à laisser la politique gouverner son coeur : pour conclure une alliance avec Rome, elle épousera un Romain. Fabio, l'envoyé romain, lui présente l'homme que Rome lui a choisi pour époux, Alessandro. Ce dernier tombe amoureux de Bérénice dès qu'il la voit. Mais voilà qu'elle refuse que l'on choisisse pour elle. Fabio rappelle à Alessandro que si Bérénice le refuse, il devra épouser sa sœur Sélène. Il suggère à Alessandro de suivre l'exemple de l'abeille, qui ne s'arrête jamais longtemps sur une fleur. Dans les appartements royaux de la princesse Sélène

Demetrio et Sélène s'aiment en secret. Sélène sait que sa sœur, la reine, serait furieuse si elle l'apprenait et le supplie de partir. Mais il lui confie que son ami Mithridate pourrait l'aider à détrôner sa sœur. Il part et Sélène apprend de la bouche d'Aristobolo que Rome insiste maintenant pour que Bérénice épouse Alessandro ; Demetrio doit être exécuté. La nouvelle bouleverse Sélène. Bérénice vient informer sa sœur qu'elle doit épouser « un prince de sang royal ». Lorsqu'elle comprend qu'il s'agit d'Arsace, Sélène est amèrement déçue. Bérénice prend la rougeur qui monte aux joues de Sélène pour une preuve d'amour. Arsace s'imagine que l'amour qu'il porte à Sélène a maintenant quelque chance de succès.

Une salle du palais

Alessandro a sauvé la vie de Demetrio, et Bérénice le regarde maintenant d'un nouvel oeil. Mais il repousse sa gratitude : il ne recherche que le mérite de l'honneur. Bérénice promet à Demetrio qu'elle prendra son parti : ses ennemis à lui seront ses ennemis à elle (duo Se il mio amor).

Acte II

Dans les appartements de la reine

Sans sa chère Sélène, Demetrio dépérit. Il a perdu le goût du pouvoir et est horrifié lorsqu'il entend Fabio annoncer que Rome désire maintenant qu'Alessandro épouse Sélène. Bérénice rejette la requête en affirmant que Sélène est déjà promise à Arsace. Fabio lui présente une alternative simple, la guerre ou la paix. Demetrio reste impassible à l'idée d'une guerre, ce qui plaît à Bérénice, car elle aime le voir en colère. Resté seul, Demetrio s'imagine que Sélène l'a trahi en acceptant d'épouser Arsace. Pour se venger, il conspirera avec Mithridate, et même avec les Furies des Enfers, contre l'Égypte (Su, Megera, Risifone, Aletto !) Alessandro rêve d'adorer sa déesse Bérénice. Il entend Aristobolo ordonner à Arsace de laisser Sélène à Alessandro afin de préserver la paix avec Rome. Alessandro refuse de se marier sans amour et est donc heureux de céder Sélène à Arsace. Mais Aristobolo persuade Arsace de renoncer à Sélène. Arsace évalue les risques conflictuels de l'amour et de la gloire, et accepte avec perplexité. Comme le souligne Aristobobo, sans la politique le monde serait beaucoup plus honnête. Dans les appartements de Sélène

La jalousie pousse Demetrio à accuser Sélène d'infidélité ; il menace de tuer son rival Arsace et admet avoir feint d'aimer Bérénice. Bérénice entend cette révélation et explose de fureur contre la trahison de Demetrio. D'une manière vindicative, la reine force Sélène à accorder sa main à Arsace. Toutefois, Arsace insiste pour sacrifier son propre bonheur à l'Egypte et offre donc Sélène à Alessandro, qui la refuse à son tour, car elle ne l'aime pas. Furieuse, Bérénice envoie Demetrio à la tour. Il se déclare enfin : il aimera toujours Sélène, même en prison (Si, tra i ceppi). Sélène rejette Arsace parce qu'il s'est montré indigne d'elle.

Acte III

Bérénice entend Demetrio confirmer qu'il est prêt à mourir pour Sèlène. Rome perd patience envers l'Égypte. Bèrénice confie à Fabio son anneau royal : à lui de décider qui elle épousera ; l'homme qu'il aura choisi lui rapportera l'anneau. Seule, elle constate que cette divinité aveugle qu'est l'amour a des caprices incompréhensibles (Chi t'intende). Le jardin royal

Arsace fait à nouveau la cour à Sélène, qui promet de l'épouser s'il libère Demetrio. Alessandro apporte à Arsace l'anneau royal : comme il provient de Fabio et non de Bérénice elle-même, Alessandro refuse naturellement d'en tirer avantage. Arsace l'accepte et promet de faire connaître à la reine les sentiments d'Alessandro. Lorsque Fabio revient pour mener Alessandro à son mariage, il est horrifié de découvrir que le Romain insiste encore pour laisser Bérénice choisir elle-même son mari. Alessandro explique que Cupidon a remis son sort entre les mains de la reine. Bérénice décide de punir Demetrio pour sa double trahison et ordonne à Aristobolo de lui apporter la tête de Demetrio au temple. Elle s'ordonne à elle-même de ne pas pleurer (Avvertite, mie pupille).

Bérénice confie Demetrio à la déesse Isis et à ses ministres. Sélène la supplie de le laisser en vie, puis demande de se joindre à Demetrio dans la mort. Arsace intervient, offre sa propre vie et rend son anneau à Bérénice. Alessandro explique qu'il l'a donné à Arsace, car il souhaitait être choisi pour mari par Bérénice et non par Rome. Émue par le beau geste d'Alessandro, elle découvre qu'elle l'aime. Dans un duo, ils célèbrent leur amour mutuel. Bérénice laisse à Alessandro le soin de décider du sort de Demetrio et il lui sauve la vie. Arsace autorise ensuite Demetrio à épouser Sélène et tous célèbrent la fin des querelles entre l'amour et la politique.

Rôles

Rôle Voix Distribution de la première, 18 mai 1737
Bérenice, Reine d'Egypte soprano Anna Maria Strada
Sélène, sa sœur alto Francesca Bertolli
Alessandro, un noble Romain soprano castrat Gioacchino Conti
Demetrio, un prince alto castrato Domenico Annibali
Arsace, un autre prince alto Maria Caterina Negri
Fabio, un messager Roman ténor John Beard
Aristobolo, un capitaine basse Henry Reinhold

Enregistrements

  • Un enregistrement studio avec Julianne Baird (soprano), Jan Opalach (basse), D'Anna Fortunato (mezzo-soprano) et Drew Minter (contre-ténor), avec the Brewer Baroque Chamber Orchestra dirigé par Rudolph Palmer, a été édité en 1995 sur CD (Newport Classics 1161828).

E-book

Partition de Berenice (éd. Friedrich Chrysander, Leipzig 1883)

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Berenice (opéra) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Berenice (ópera) — Saltar a navegación, búsqueda Berenice, regina d Egitto (HWV 38) es una ópera en tres actos de Georg Friedrich Handel sobre un texto italiano de Antonio Salvi escrito en Italia en 1709. Fue estrenada en el Covent Garden en Londres el 18 de mayo… …   Wikipedia Español

  • Berenice (opera) — Berenice, regina d Egitto ( Berenice, Queen of Egypt ) (HWV 38) is an opera in three acts by George Frideric Handel to an Italian text by Antonio Salvi originally written in Italy in 1709.It was first performed at the Covent Garden Theatre in… …   Wikipedia

  • Berenice (disambiguation) — Berenice is a feminine name.Berenice may also refer to:People* Berenice I of Egypt, mother of Magas of Cyrene and wife of Ptolemy I of Egypt * Berenice (Seleucid queen), daughter of Ptolemy II of Egypt and wife of Seleucid monarch Antiochus II… …   Wikipedia

  • Berenice (daughter of Herod Agrippa I) — Berenice of Cilicia, also known as Julia Berenice and sometimes spelled Bernice (28 AD ndash; ?), was a Jewish client queen of the Roman Empire during the second half of the 1st century. Berenice was a member of the Herodian Dynasty, who ruled… …   Wikipedia

  • Bérénice (Racine) — Bérénice Édition Claude Barbin, 1671 Auteur Jean Racine Genre Tragédie Pays d origine …   Wikipédia en Français

  • Berenice — Saltar a navegación, búsqueda Berenice o Berenike (en macedonio: Βερενίκη, Berenikē) es un nombre de origen macedonio, que significa portadora de la victoria (correspondiente en idioma griego *phere nikē). Se puede referir a: personas Berenice,… …   Wikipedia Español

  • Berenice Bejo — Bérénice Bejo Bérénice Bejo Fichier:Cover de Oui Magazine 55 (Automne 08).jpg Bérénice Bejo en couverture de Oui magazine. Naissance 7 juillet 1976 Buenos Aires, Argentine Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Bérénice Bejo — au festival de Cannes 2011 Données clés Naissance …   Wikipédia en Français

  • Bérénice Béjo — Bérénice Bejo Bérénice Bejo Fichier:Cover de Oui Magazine 55 (Automne 08).jpg Bérénice Bejo en couverture de Oui magazine. Naissance 7 juillet 1976 Buenos Aires, Argentine Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Berenice Almaguer — Saltar a navegación, búsqueda Berenice Almaguer (nacida el 13 de diciembre de 1971 en Nuevo Laredo, Tamaulipas, radicada en Monterrey) es una actriz de cine y teatro además cantante que alcanzó el reconocimiento con su primer largometraje… …   Wikipedia Español


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.