La Semeuse (association)


La Semeuse (association)

La Semeuse est une association d’éducation populaire créée à Nice en 1904. Il s'agit de l'une des plus anciennes associations de la ville. Créée à l’origine sous la forme d’un patronage paroissial, celle-ci est devenue laïque au fil des ans. De par le grand nombre de niçois l’ayant fréquentée enfants ou adolescents, ainsi que par le nombre de personnalité qui en ont été membres, celle-ci est une composante incontournable de la vie sociale locale.

Sommaire

La fondation

En septembre 1904, un patronage est créée à Nice sur l’initiative de l’évêque de Nice et du directeur des œuvres du diocèse de Nice, le chanoine Porcier. Le nouveau patronage est rattaché à la paroisse de l'église Saint-Jacques-le-Majeur de Nice dite du Gesù. Il est installé dans un immeuble délabré du haut Vieux-Nice, quartier à l’importante population ouvrière.

Le développement

  • 1904 : Création de l’association
  • 1906 : Un certain nombre d’activités sont mises en place afin d’intéresser le maximum de jeunes et d’enfants : école de solfège, chant choral, clique (clairons et tambours), section théâtre. Pour les adultes, la Maison du Peuple est ouverte dans les locaux de la Semeuse. Création du cercle d’études Léon XIII.
  • 1909 : Création d’une section sportive au nom de la Vaillante, on y pratique la marche, le tir, mais surtout la gymnastique. La section culturelle prend le nom de l’Orphéon de la Semeuse.
  • 1911 : La Semeuse ouvre un dispensaire dans la vieille ville. Il permet aux enfants du quartier de se faire soigner gracieusement et organise des conférences d’"hygiène populaire" à destination des adultes. Cette année-là est aussi créée l’œuvre des projections populaires
  • 1926 : Création d’une section "jeunes guides"
  • 1928 : Naissance de la première colonie de garçons du Château de Nice ; il s’agit de s’occuper des enfants et des jeunes pendant leur temps libre
  • En 1930 viennent s’ajouter d’autres activités : bibliothèque, cinéma-éducateur, formation professionnelle…
  • 1931 : La section théâtre joue régulièrement des pièces à l’emplacement du théâtre actuel
  • 1934 : Création de la chorale
  • 1939 : Ouverture d’une cantine pour les enfants du quartier
  • 1945 : Les nouveaux statuts mettent l’accent sur le volet social. Fort développement de la section football, entraînée par l’ancien international de football Raoul Chaisaz.
  • 1946 : Partielle remise en état d’un bâtiment dans la vallée de la Gordolasque. Premier groupe accueilli sur ce site en colonie de vacances
  • 1969 : Création de la section natation à l’occasion de l’ouverture de la piscine Saint François dans le Vieux Nice
  • 1971 : Fin de la séparation des garçons et des filles dans les activités
  • 1974 : Nomination du premier directeur laïc, les séjours de vacances deviennent mixtes
  • 1979 : Dépôt de statuts faisant de la Semeuse une "Œuvre d’Education Populaire"
  • 1982 : Inauguration de la salle de théâtre rénovée
  • 1984 : Début de la rénovation du centre de vacances de Berthemont-les-Bains
  • 1992 : La Société de Musique Ancienne de Nice est accueillie dans les locaux de la Semeuse, elle contribuera au fort développement de l’école de musique
  • 1994 : Inauguration de l’Espace J Notre-Dame pour agir face aux difficultés sociales croissantes du centre ville de Nice
  • 2002 : Inauguration du Centre Culturel de la Providence. Mise en place du service de prévention spécialisée
  • 2005 : L’Espace J Notre-Dame devient le Centre social La Ruche et déménage en 2006 rue Trachel.

Aujourd’hui

La Semeuse est constituée de plus de 3000 membres. Son action est menée par plus de 80 salariés et plus de 100 bénévoles.

Le Théâtre de la Semeuse

C’est une salle de 100 places toujours installée dans les locaux du haut Vieux Nice. Il s’agit d’un endroit où se pratiquent :

  • cours de théâtre
  • diffusion et programmation de spectacles de théâtre et de danse
  • créations de pièces par la troupe de la Semeuse
  • collaboration avec le Théâtre National de Nice

Le Centre Culturel de la Providence

Lieu de pratique culturelle et artistique proposant des cours de musique, d’arts plastiques et des activités de découverte du patrimoine. Il accueille aussi des spectacles toute l'année. Le lieu accueille un centre de loisirs axé sur les pratiques culturelles. La Société de Musique Ancienne de Nice en est résidente. Cet établissement est installé dans l’ancien couvent de la Visitation et tient son nom des Filles de la Providence, ordre créé par Eugène Spitalieri de Cessole et ayant occupé les locaux.

Les sections sportives

  • Natation, proposant une pratique de l’école de nage au loisir en passant par la compétition
  • Tennis de Table, proposant une pratique pour tous les âges, loisir comme compétition

Le Centre Social La Ruche

Anciennement Espace J Notre Dame, cet équipement de quartier a été transformé en centre social en 2005. Installé rue Trachel, il est un pôle d’animation pour le centre ville. Il propose des activités variées pour tous les âges ainsi qu’un soutien administratif aux habitants du quartier. Le lieu accueille un centre de loisirs ainsi qu’un espace Jeunes ouvert aux adolescents du quartier.

L’Espace J La Condamine

Cet établissement éducatif de proximité est implanté dans le Vieux-Nice, dans les locaux ayant autrefois abrité le couvent de la paroisse de l’église du Gesù de Nice. On y mène des activités éducatives visant l’insertion sociale des enfants et des jeunes de 4 à 25 ans. Un espace jeunes y est ouvert aux adolescents du quartier, leur proposant des activités périscolaires. Le lieu accueille un centre de loisirs dans ses locaux et a créé en 2009 un nouveau centre de loisirs implanté sur le quartier du Port (Nice). L’établissement accueille aussi une partie des cours de l’école de musique et de l’école de danse de la Semeuse.

Prévention spécialisée

Depuis 2002 la Semeuse est missionnée par le conseil général des Alpes-Maritimes pour mener des actions de prévention spécialisée après des jeunes en difficulté du Vieux-Nice et du centre ville de Nice.

Le Village Vacances de Berthemont-les-Bains

La Semeuse y propose des séjours de vacances familiales. Elle y accueille aussi des groupes : classes transplantées, stages, groupes de randonneurs... Les colonies de vacances de Berthemont-les-Bains sont toujours accueillies dans ce cadre.

Le centre de vacances de la Gordolasque

Les bâtiments accueillent toujours une colonie de vacances l’été.

Anecdotes

  • C’est Bernard Issautier, un donateur, qui, à la naissance du patronage, lui trouva son nom en référence à la célèbre représentation figurant sur les pièces de monnaie. Cette idée lui serait venue en proposant d’organiser un tirage au sort à l’aide d’une pièce, alors que le débat portait sur le futur nom du patronage.
  • La tradition raconte que des jeunes issus de la section football de la Semeuse en ont été exclus en raison d’une conduite inconvenante lors d’une réception. Ceux-ci auraient été à l’origine de la création de la section football du Gymnaste Club Niçois (OGC Nice)[réf. nécessaire].
  • Le manque de moyens a conduit certains jeunes footballeurs de la Semeuse a quitter la Vaillante pour former l’Union Sportive Saleya qui, à nouveau par manque de moyens, fusionnera avec l’Unions Sportive Carabacel afin de former en 1933 le Gallia Football Club, qui deviendra par la suite le Cavigal.
  • En 2005, la rue du Vieux Nice où se trouvent siège de l'association et théâtre a été rebaptisée montée Auguste Kerl, du nom du président de la Semeuse de 1946 à 1999.

Personnalités liées

Sources

  • Yvan Gastaut & Stéphane Mourlane, La Semeuse, histoire d'un patronage niçois, Serre Editeur, 2004, ISBN 2-86410-409-1
  • Plaquette d’activités 2009/2010 de la Semeuse

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Semeuse (association) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Semeuse — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Type Semeuse de 1937 surchargé en 1941. La Semeuse est le nom d un dessin d Oscar Roty qui a …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Sociétés Et Industries D’Hellemmes — Sommaire 1 Les sociétés locales 1.1 Sports 1.2 Les scouts de France 1.2.1 Éclaireuses Éclaireurs de France Groupe Alfr …   Wikipédia en Français

  • Liste des societes et industries d’Hellemmes — Liste des sociétés et industries d’Hellemmes Sommaire 1 Les sociétés locales 1.1 Sports 1.2 Les scouts de France 1.2.1 Éclaireuses Éclaireurs de France Groupe Alfr …   Wikipédia en Français

  • Liste des sociétés et industries d'Hellemmes — Liste des sociétés et industries d’Hellemmes Sommaire 1 Les sociétés locales 1.1 Sports 1.2 Les scouts de France 1.2.1 Éclaireuses Éclaireurs de France Groupe Alfr …   Wikipédia en Français

  • Liste des sociétés et industries d’Hellemmes — Sommaire 1 Les sociétés locales 1.1 Sports 1.2 Les scouts de France 1.2.1 Éclaireuses Éclaireurs de France Groupe Alfr …   Wikipédia en Français

  • Liste des sociétés et industries d’hellemmes — Sommaire 1 Les sociétés locales 1.1 Sports 1.2 Les scouts de France 1.2.1 Éclaireuses Éclaireurs de France Groupe Alfr …   Wikipédia en Français

  • Roger Marche — Pas d image ? Cliquez ici. Biographie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Jargeau — 47° 52′ 00″ N 2° 07′ 20″ E / 47.866761, 2.122099 …   Wikipédia en Français

  • Histoire d'Hellemmes — Cet article retrace l histoire d Hellemmes, une ancienne commune du Nord de la France, associée à Lille en avril 1977. Elle s appelait autrefois Hellemmes lez Lille. Sommaire 1 Géographie 1.1 Le courant Maître David 2 Étymologie …   Wikipédia en Français

  • Marianne (timbre-poste) — Pour les articles homonymes, voir Marianne (homonymie) . Marianne, allégorie de la République française, figure sur de nombreux timbres poste modernes français ; la plupart sont des timbres d usage courant émis depuis 1944, mais aussi… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.