Société des agathopèdes


Société des agathopèdes

La Société Pantechnique et Palingénésique des Agathopèdes, appelée couramment Société des agathopèdes, est une société d'agrément fondée à Bruxelles le 24 septembre 1846 par Antoine Schayes.

Sommaire

Les Agathopèdes dans l'Histoire

Le symbole des Agathopèdes, le « pentastigme », apparaît la première fois en 1393 dans le Ménagier de Paris et consiste en cinq points, les quatre premiers disposés aux coins d'un rectangle imaginaire et le cinquième en son centre et est le symbole de la Connaissance[1].

La Société des agathopèdes de 1846

La Société des agathopèdes, constituée au départ par sept membres, fut composée de brillants érudits désirant se distraire honnêtement en s'adonnant à la gastronomie ainsi qu'à la création de canulars. Les membres juraient d'être de braves compagnons.

Malgré le caractère gaudriolesque de cette société de joyeux lurons, elle ne tarda pas à jouir d'un renom culturel prestigieux, principalement à cause des ouvrages de qualité publiés sous son égide et qui sont toujours recherchés par les bibliophiles.

Emblème

L'emblème de la société était un cochon conjoint à un canard avec comme devise Tout pour un canard et comme cri de guerre, Amis comme cochons.

L'annuaire

L'association publiait chaque année son fameux "Annuaire agathopédique et saucial" dans lequel figurait un calendrier dont les mois étaient, par exemple, raisinaire, boudinal, jambonose, truffose, petitpoisidor et autres melonidor...

L'organisation

La société avait un président qui portait le nom de "Grand pourceau royal".

Le rituel

Chaque membre en entrant recevait lors de son "baptême" un nom d'animal, soit comestible, soit tiré du "Roman de Renart".

Lieux de réunion

Dès 1846, les Agathopèdes se réunissaient à Bruxelles, au café "Au Ballon", Cantersteen 18, puis en 1847 au "café de l'Univers" et enfin, en 1848, la société eut son propre local au numéro 10 Galerie de la Reine. Dès la séance terminée les membres se rendaient non loin de là au "restaurant Dubost".

Lors des tenues de Chapitre, la réunion se faisait au restaurant "Chez Perin" et lors de la belle saison les membres émigraient à la campagne et principalement à Boitsfort. Ces repas étaient appelés "glandées", repas communicatifs menant à la connaissance. Le "Panage" était une glandée dirigée par des dignitaires de rang supérieurs. La symbolique du chêne et du gland était liée au culte de Zeus et de Jupiter.

Membres notables de la société

Bibliographie

  • Achille Comte, Sociétés savantes étrangères, dans La Patrie (Journal), 6 janvier 1851
  • Paul Nève, Les pourceaux de Bruxelles peints par eux-mêmes, Bruxelles, 1863
  • Arthur Dinaux, Les Agathopèdes dans Société badines, Paris, Bachelin Deflorenne, 1867
  • Jean Amalaure, Les Agathopèdes, 1982
  • Jean Amalaure, Les Agathopèdes à Bruxelles, dans Le Folklore Brabançon, n° 235, Bruxelles, septembre 1982, pp. 239 à 320

Liens internes

Notes et références

  1. Un symbole similaire apparaît à la même époque chez les Arabes, à la différence que les points sont disposés en étoile.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Société des agathopèdes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Société des douze — Fondation 1823 Ville Bruxelles Pays  Belgique …   Wikipédia en Français

  • Société d'émulation — Une Société d émulation, est le nom donné dès le XVIIIe siècle à des sociétés d hommes cultivés désireux de s adonner ensemble à des études dans les domaines des arts, des sciences et des lettres et souvent à publier le résultat de leurs… …   Wikipédia en Français

  • Société d'émulation de Bruges — Carte d entrée à la première séance annuelle de la société d émulation de Bruges le 16 septembre 1839 …   Wikipédia en Français

  • Société royale d'archéologie de Bruxelles — Page de titre d un exemplaire des Annales de la Société Royale d Archéologie de Bruxelles, de 1930. La Société royale d Archéologie de Bruxelles ASBL, est une société savante citoyenne et indépendante fondée à Bruxelles en 1887. Suite à la rapide …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Madou — Pour les articles homonymes, voir Madou. Le bon conseil par Madou Jean Baptiste Madou est un peintre, illustrateur, lithographe et …   Wikipédia en Français

  • Félicien Rops — Pour les articles homonymes, voir Rops. Félicien Rops Portrait de Félicien Rops …   Wikipédia en Français

  • Renier Chalon — Pour les articles homonymes, voir Chalon. Renier Hubert Ghislain Chalon, né à Mons (Belgique) le 4 décembre 1802 et décédé le 23 février 1889 à Bruxelles, fut notamment un numismate, photographe et collectionneur belge.… …   Wikipédia en Français

  • Pentastigme — Le pentastigme est le symbole de la Connaissance. Première apparition Le pentastigme apparaît la première fois en 1393 dans le Ménagier de Paris. Description Il consiste en cinq points, les quatre premiers disposés aux coins d un rectangle… …   Wikipédia en Français

  • Antoine Schayes — Antoine Guillaume Bernard Schayes (Louvain, 11 janvier 1808 Ixelles 8 janvier 1859) est un historien et antiquaire (c est à dire archéologue comme on dit de nos jours) de nationalité belge. Biographie Antoine Schayes fit ses… …   Wikipédia en Français

  • Bruno Renard (général) — Bruno Renard, né à Tournai le 15 avril 1804 et décédé à Bruxelles le 3 juillet 1879, est un militaire belge et historien militaire qui fut ministre de la Guerre. Sommaire 1 Biographie 2 Publications 3 Sa carrière …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.