Étienne Texier d'Hautefeuille


Étienne Texier d'Hautefeuille
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir D'Hautefeuille.
Le Mont Saint-Michel.
Portrait du Bailli d'Hautefeuille, Ambassadeur de l'Ordre de Malte.


Louis-Étienne Texier d'Hautefeuille, dit le Bailli d'Hautefeuille, né en 1626 et mort le 4 mars 1703 à Paris, est un religieux français, quarante-cinquième abbé du Mont Saint-Michel, de 1670 à 1703.

À la mort de Jacques de Souvré, des lettres royales du 14 août suivant lui donnèrent pour successeur, Texier de Hautefeuille, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, devint Grand'Croix et bailli de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Grand-Prieur d'Aquitaine de ce même ordre, et Ambassadeur extraordinaire de son ordre à la cour de France; Lieutenant-Général des Armées du Roi le 25 février 1677[1].

Sous sa prélature, la dignité prieurale de son monastère passa successivement, par décision du chapitre général de la congrégation de Saint-Maur, de Michel Gazon, appelé à de plus hautes fonctions en 1671, à Jean Godefroy, qui mourut dans ce monastère l’année même de son élection, à don Chevor, appelé à ces fonctions le 17 juin 1672, et à don Laurent Henault, dont la nomination par la diète de 1674 fut confirmée l’année suivante. Michel Brion, chargé de ces fonctions le 6 juin 1676, fut obligé, par maladie, de déposer la démission de son titre, qui fut conféré l’année même à don Philippe Rousseau, et à Guillaume de Rieux le 28 mai 1681. Son successeur, don Pierre Terrien, élu le 27 mai 1684. Don Joseph Aubrée, qui fut élu en 1687, eut pour successeur don Henry Fermelys, en 1690. Le chapitre général le remplaça, en 1693, par don Jean Loisie.

Tels furent les religieux qui se succédèrent à la tête de ce couvent, pendant que l'abbé de Hautefeuille en porta le bâton pastoral. Aucun nuage n'altéra la bienveillance qu'il témoigna constamment à ses moines. Jamais aucune de leurs réclamations ne tomba sous l'un de ses refus. Il les affranchit des réparations et de l'entretien des bâtiments monastiques dont les frais, d'après les accords antérieurs, devaient peser sur leurs revenus. Le concordat qu'il leur consentit attribuait à la communauté tous les droits et dépendances du prieuré de Cancale et de Saint-Méloir, des baronnies de Saint-Jean-Ie-Thomas et de Brion, des fiefs de Bouillon, de Bacilly et du Pré-de-la-Haize, sous la réserve seule de la présentation aux bénéfices.

Saint-Simon l’a décrit comme « un vieillard qui avoit fort servi et avec valeur, qui ne ressembloit pas mal à un spectre, et qui avoit usurpé et conservé quelque familiarité avec le roi qui lui marqua toujours de la bonté. Il étoit farci d’abbayes et de commanderies, de vaisselle et de beaux meubles, surtout de beaucoup de beaux tableaux, fort riche et fort avare. Se sentant fort mal et voulant recevoir les sacremens, il envoya lui-même chercher le receveur de l’ordre (de Malte) et quelques chevaliers, à qui il fit livrer et emporter ses meubles, ses tableaux, sa vaisselle, et tout ce qui se trouva chez lui, pour que l’ordre ne fût frustré de rien après lui. »

Sources

  • Fulgence Girard, Histoire géologique, archéologique et pittoresque de Mont Saint-Michel, Avranches, E. Tostain, 1843, p. 327-49.
  • Edmond Bonnaffé, Dictionnaire des amateurs français au XVIIe siècle, Paris, A. Quantin, 1884, p. 136.

Notes et références

  1. Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies. Par Franc̜ois Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois,Badier

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étienne Texier d'Hautefeuille de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Etienne-Charles de Lomenie de Brienne — Étienne Charles de Loménie de Brienne Cardinal Étienne Charles de Loménie de Brienne de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Etienne-Charles de Loménie de Brienne — Étienne Charles de Loménie de Brienne Cardinal Étienne Charles de Loménie de Brienne de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Etienne Charles de Loménie de Brienne — Étienne Charles de Loménie de Brienne Cardinal Étienne Charles de Loménie de Brienne de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Étienne-Charles Loménie de Brienne — Étienne Charles de Loménie de Brienne Cardinal Étienne Charles de Loménie de Brienne de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Étienne-Louis Loménie de Brienne — Étienne Charles de Loménie de Brienne Cardinal Étienne Charles de Loménie de Brienne de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Étienne-charles de loménie de brienne — Cardinal Étienne Charles de Loménie de Brienne de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Étienne-Charles de Loménie de Brienne — Pour les articles homonymes, voir Brienne. Étienne Charles de Loménie de Brienne …   Wikipédia en Français

  • Archevêque Etienne-Louis Loménie de Brienne — Étienne Charles de Loménie de Brienne Cardinal Étienne Charles de Loménie de Brienne de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • D'Hautefeuille — Famille Boudoux d Hautefeuille[1] …   Wikipédia en Français

  • Jean-Frédéric Karq de Bebembourg — Le Mont Saint Michel. Johann Friedrich Karq, baron de Bebembourg, seigneur de Kirchsletten, à Beunberg en Franconie, le 19 février 1648 et mort fin 1719, est un religieux allemand, quarante sixième abbé du Mont Saint Michel, de 1703 à …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.