Élection présidentielle américaine de 1968


Élection présidentielle américaine de 1968
Élection présidentielle américaine de 1968
1964  link= 1964 1964
1972 1972  link= 1972
Élection présidentielle américaine de 1968
Richard Nixon
Élection présidentielle américaine de 1968
Hubert H. Humphrey
Parti républicain Parti démocrate
Résultats du 1er tour
31 710 470 voix 30 898 055 voix
43,02 % 42,00 %
Président sortantLyndon Johnson  link= Président sortantLyndon Johnson Président sortant
Lyndon Johnson
Président élu
Richard Nixon
Président éluRichard Nixon  link= Président éluRichard Nixon
États-Unis
US-GreatSeal-Obverse.svg
Cet article fait partie de la série sur la
politique des États-Unis,
sous-série sur la politique.


v ·
Le collège électoral en 1968

L'élection présidentielle américaine de 1968 est marquée par une campagne électorale durant laquelle l'un des candidats démocrates, Robert Kennedy, est assassiné ainsi que le révérend Martin Luther King, Jr., dirigeant de la lutte pour les droits civiques. L'élection intervient dans le contexte de l'escalade de l'engagement militaire américain dans la guerre du Vietnam à laquelle s'opposent de nombreux étudiants, parfois avec violence, sur les campus universitaires. Elle est marquée par l'impopularité et la contestation du président Lyndon Johnson ce qui l'amène à retirer sa candidature à un nouveau mandat lors des élections primaires et une convention démocrate marquée également par de violentes manifestations.

Richard Nixon en campagne

Le candidat démocrate est Hubert Humphrey, vice-président de Lyndon Johnson et le candidat républicain est Richard Nixon, ancien vice-président de Dwight David Eisenhower. Le scrutin est marquée par la présence d'un candidat Dixiecrat, George Wallace, gouverneur de l'Alabama, un ségrégationniste, qui espérait pouvoir arbitrer l'élection. Celle-ci est remportée par Richard Nixon avec 43,4% des voix et 301 grands électeurs, sur la promesse de rétablir la loi et l'ordre sur le territoire américain.

Sommaire

Les Primaires

Parti démocrate

Les primaires démocrates de 1968:

Alors que les experts politiques et les médias donnaient la désignation du Président Lyndon B. Johnson comme une chose acquise, la désignation du candidat démocrate à la présidentielle de 1968 fut longue et difficile, avec de multiples rebondissements. Le Président Lyndon B. Johnson, au début de l'année 1968, ne semble tout d'abord pas avoir d'adversaires dangereux. Seul Eugene McCarthy soutenus par les étudiants et les pacifistes du parti démocrate, avait relevé le défi d'affronter le président sortant au cours des primaires. Les sondages le créditaient alors, au mieux, de 10% des intentions de vote lors des premières primaires de l'année 1968, qui se déroulaient dans le New Hampshire. Cependant, les résultats furent nettement différents: Lyndon B. Johnson ne l'emporta que par 49% des suffrages, contre 42% à Eugene McCarthy. Pire encore, ce dernier remporta 20 des 24 délégués qui étaient attribués dans le cadre de cette primaire. Cet échec de Lyndon B. Johnson à s'imposer nettement face à un adversaire dont la campagne était perçue par beaucoup comme une candidature de témoignage, réveilla les ambitions d'autres personnalités démocrates. Peu de temps après la primaire du New Hampshire, Robert F. Kennedy rejoignit la course à la nomination. Lyndon B. Johnson, affaibli par la maladie, préoccupé par la mauvaise situation des États-Unis au Viet Nam et peu populaire, décida alors de se retirer de la course le 31 mars. Son vice-président, Hubert Humphrey, se lança alors à son tour dans la bataille. Eugene McCarthy et Robert F. Kennedy avaient un programme similaire, voire quasiment identique, pourtant aucun des deux n'accepta de se retirer en faveur de son adversaire. Robert F. Kennedy estimait que la candidature d'Eugene McCarthy ne susciterait pas assez l'enthousiasme chez les délégués du parti pour que celui-ci puisse sérieusement espérer l'emporter. Eugene McCarthy considérait la candidature de Robert F. Kennedy comme une candidature tardive et opportuniste, et estimait avoir gagné le droit de combattre au nom des personnes lui ayant accordé leur confiance lors des primaires du New Hampshire. Les deux adversaires s'entre-déchirèrent lors des primaires démocrates de mai et de juin, dans un duel sans merci. Le troisième candidat, Hubert Humphrey, entré trop tardivement dans la course pour participer aux primaires et n'ayant pas besoin de celles-ci pour s'assurer de remporter la convention, se contenta de bloquer sur son nom un certain nombre de délégués via des "fils favoris" (gouverneurs ou natifs d'un État, immobilisant les voix de cet État lors des primaires sur leur nom, mais en faveur d'un tiers) pour ne pas prendre trop de retard face à ses rivaux. Entre Robert F. Kennedy et Eugene McCarthy, la compétition fut rude. Robert F. Kennedy remporta les primaires de l'Indiana et du Dakota du Sud, mais Eugene McCarthy l'emporta dans l'Oregon, notamment grâce au soutien de partisans de Hubert Humphrey, qui désiraient nuire à Robert F. Kennedy, qu'ils considéraient comme leur rival le plus dangereux. Le round final se déroula en Californie, et Robert F. Kennedy l'emporta contre le sénateur du Minnesota par 46% contre 42%. Robert F. Kennedy ne put savourer sa victoire. Le soir même, il fut assassiné. Hubert Humphrey, en tant que vice-président, contrôlait mieux le parti qu'Eugene McCarthy, son rival resté en lice, et fut finalement désigné comme candidat démocrate à la présidentielle de 1968 lors de la convention de Chicago contre ce dernier et le Sénateur du Dakota du Sud, George McGovern.

Parti républicain

Parti tiers

La campagne présidentielle

Résultats

Candidat Parti électeurs Vote Populaire
Richard Nixon/Spiro Agnew Republican Party 301 43.4%
Hubert Humphrey/Edmund Muskie Democratic Party 191 42.7%
George Wallace/Curtis Emerson LeMay American Independent 46 13.5%
Autres Partis 0 0.3%

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Élection présidentielle américaine de 1968 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.