Vienne (riviere)


Vienne (riviere)

Vienne (rivière)

Disambig colour.svg Homonymes de « Vienne » : (Autriche) - (Isère) - (département) - (rivière) - ...

Vienne
La Vienne à Cubord.
La Vienne à Cubord.
Caractéristiques
Longueur 372 km
Bassin 21 105 km2
Bassin collecteur Bassin de la Loire
Débit moyen 210 m3⋅s-1 (Candes-Saint-Martin)
Cours
Source Mont Audouze, plateau de Millevaches
 · Localisation Millevaches, France
 · Altitude 859 m
 · Coordonnées 45° 39′ 42″ N 2° 05′ 03″ E / 45.6617, 2.0842
Confluence Loire
 · Localisation Candes-Saint-Martin, France
 · Altitude 30 m
 · Coordonnées 47° 12′ 48″ N 0° 04′ 29″ E / 47.2133, 0.0747
Géographie
Principaux affluents
 · Rive gauche Briance, Clain
 · Rive droite Maulde, Taurion, Creuse
Pays traversés France France

La Vienne (en occitan limousin Vinhana) est une rivière française traversant les départements du même nom (Haute-Vienne et Vienne) et une partie de la Corrèze, de la Charente ainsi que de l'Indre-et-Loire. D'une longueur de 372 kilomètres, elle est un des principaux affluents de la Loire, avec l'Allier et le Cher.

S'écoulant entre le plateau de Millevaches et la plaine de Touraine, elle a la particularité de traverser des paysages extrêmement diversifiés, comme la plupart des cours d'eau issus de l'ouest du Massif central.

Sommaire

Géographie

Elle prend sa source en Corrèze, au pied du Mont Audouze sur le Plateau de Millevaches à 920 mètres d'altitude et se jette dans la Loire à Candes-Saint-Martin. L'écrivain Laurent Bourdelas lui a consacré un très beau texte, "(Ad) Vienne", publié dans un livre d'artiste édité par Jean-Paul Ruiz (2008).

Affluents et sous-affluents

La Vienne possède de très nombreux affluents et sous-affluents. Les principaux sont le Taurion ou Thaurion, la Creuse avec son affluent la Gartempe, et le Clain.

Rive gauche


Rive droite


La Vienne près de Peyrelevade
La Vienne près de Rempnat
La Vienne à Eymoutiers
La Vienne à Limoges
La Vienne à Aixe-sur-Vienne
La Vienne à Chabanais

Principales villes traversées

Autres sites traversés

Hydrologie

Bassin supérieur ( source ; Limoges )

La Vienne naît sous le Puy Lacaux, par deux sources situées respectivement à 860 m et 885 m d'altitude, tout près du signal d'Audouze (956 m), non loin du village de Millevaches.

Elle amène ses eaux vers le nord et reçoit son tout premier affluent en rive droite, le "ruisseau de Vieille Maison". La Vienne bifurque vers l'ouest et contourne par le sud le bourg de Peyrelevade, traverse un étang et se joint à son deuxième affluent de rive droite, le "ruisseau aux ponts". Continuant vers l'ouest, recevant son premier affluent de rive gauche, le "ruisseau de Chamboux", elle se jette dans le lac de Servières avec un débit de 3.5m3/s. Ce lac a la particularité d'avoir deux exutoires : un qui est naturel, il s'agit de la Vienne, dont le débit est alors de 1.8 m3/s, l'autre étant la Rigole du Diable alimentant le lac du Chammet pour 2 m3/s. Le cours d'eau longe Tarnac et continue vers l'ouest, recevant un affluent de rive droite avec un débit plus important, la Chandouille, qui reçoit les eaux du lac du Chammet.

Elle continue toujours vers l'ouest, servant de frontière naturelle entre la Haute-Vienne et la Creuse. A noter que la Vienne est donc le seul cours d'eau de la région à traverser le territoire des trois départements, même si la portion creusoise n'est que d'un peu plus de 2 km.

Recevant d'autres affluents de faible importance, elle arrive à Eymoutiers, où son débit atteint désormais 6.850 m3/s . D'Eymoutiers jusqu'à Saint-Priest-Taurion, elle reçoit ses deux premiers affluents importants ; la Combade avec un débit de 3.6 m3/s et la Maulde 7m3/s . À Saint-Priest Taurion, la rivière roule en moyenne 23,7 m³ par seconde. Là, elle reçoit les eaux du Taurion, son premier affluent d'importance, soit en moyenne 18,9 m³ supplémentaires par seconde et son débit passe ainsi à 42,6 m³ par seconde. Elle s'engage entre Le Palais-sur-Vienne et Panazol et pénètre dans l'agglomération de Limoges, quittant la partie haute du département.

Cours moyen (Limoges ; Ingrandes-sur-Vienne )

La Vienne traverse Limoges, laissant la majeure partie de la ville sur sa droite, et recevant de nombreux affluents, tels le ruisseau du Palais , l'Auzette en pleine ville, la Valoine , puis en sortant de Limoges, à L'Aiguille, elle reçoit la Briance roulant plus de 8 m3/s portant le débit global de la rivière à 56 m3/s. Elle reçoit encore d'autres affluents, comme l'Aurence et l'Aixette qui lui portent son débit à 61 m3/s au pont de la Gabie.

Serpentant entre Aixe-sur-Vienne et Saint-Junien, elle est alors longée par la voie ferrée Limoges-Angoulême. La vallée, encore profonde jusqu'à Saint-Junien, s'élargit alors, préfigurant la fin des hauteurs du Massif central.

Jusqu'à Etagnac, elle reçoit de nombreux affluents, parmi eux la Glane à Saint-Junien, la Gorre à Saillat-sur-Vienne, qui porte son débit à 71.4m3/s au niveau du Pont de Pilas [1]. La rivière arrose Chabanais, et bifurque brutalement vers le nord après Exideuil, arrosant Confolens, Availles-Limouzine, L'Isle-Jourdain, Lussac-les-Châteaux, Chauvigny, et conserve cette direction jusqu'à sa confluence avec le Clain a Châtellerault. Elle sert de refroidissement à la centrale nucléaire de Civaux.

Elle reçoit quelques affluents qui contribuent faiblement à une augmentation de son volume, tels le Goire, la Blourde, la Dive et l'Ozon. Arrivée à Lussac, son débit atteint 81.7m3/s .

Cours inférieur ( Ingrandes ; jusqu'à la Loire )

A Ingrandes , son débit atteint 121 m3/s , grâce à l'apport de l'ozon , et surtout du Clain (21 m3/s). Elle continue vers le nord pour recevoir à sa droite son plus important affluents , la Creuse (85 m3/s) qui porte le débit de la vienne à plus de 200 m3/s à Nouâtre.

À Nouâtre, localité située entre Châtellerault et Chinon, peu en aval du confluent entre la Creuse et la Vienne, son débit, observé durant 48 ans de 1958 à 2005, se monte à 201 m³ par seconde pour un bassin versant de 19 920 km² sur un bassin total de 21 105 km².

La rivière présente des fluctuations saisonnières de débit importantes, avec des hautes eaux d'hiver portant la moyenne mensuelle entre 290 et 362 m³ par seconde de décembre à mars inclus avec un maximum en janvier-février, et des basses eaux d'été, de juillet à octobre inclus, caractérisées par une baisse du débit moyen mensuel jusqu'à un minimum confortable de 62,3 m³ au mois d'août[2].

Lors des étiages, le VCN3 peut chuter jusqu'à 25 m³ par seconde, en cas de période quinquennale sèche, ce qui reste appréciable [3].

Débit moyen mensuel de la Vienne (en m³/seconde) mesuré à la station hydrologique de Nouâtre
Données calculées sur 48 ans

La Vienne à Confolens
La centrale nucléaire de Civaux, à gauche, utilise les eaux de la Vienne, à droite, pour son refroidissement
La Vienne à Chinon
Le confluent avec la Loire

D'autre part la rivière est sujette à des crues parfois violentes et son débit peut atteindre alors de 2 500 à 3 000 m³ par seconde. Les QIX 2 et QIX 5, ou débits instantanés calculés de crue biennal et quinquennal, valent respectivement 1 400 et 1 900 m³. Le QIX 10 ou débit instantané calculé de crue décennale est de 2 200 m³ par seconde, le QIX 20 ou débit instantané de crue vicennal atteint 2 600 m³. Enfin le QIX 50, ou débit instantané de crue calculé pour une période de 50 ans, est de 3 000 m³ par seconde à cet endroit (voir note [4]).

Le débit instantané maximal enregistré a été de 2 480 m³ par seconde le 1er janvier 1962. En comparant cette valeur à l'échelle des QIX calculés de la rivière, on constate que cette crue était à peine vicennale, et donc nullement exceptionnelle.

La lame d'eau écoulée dans le bassin de la Vienne est de 319 millimètres annuellement, et le débit spécifique (Qsp) se monte de ce fait à 10,1 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin, soit un niveau équivalent à la moyenne observée sur l'ensemble de la France, mais nettement supérieur aux affluents de la rive droite de la Loire, comme la Sarthe et surtout le Loir.

La vienne contribue à 1/3 du débit de la Loire à Saumur à 20 km en aval de la confluence, tout au long de l'année avec un petit plus pour la période des hautes eaux ; c'est l'affluent majeur de la Loire largement devant l'Allier et la Maine . A sa confluence avec la Loire à Candes-Saint-Martin, son débit moyen final atteint 210 m³ par seconde, contre 145 pour l'Allier et 130 pour la Maine.

Histoire

Le 30 novembre 879, une petite troupe de Vikings commandée par Hasting est battue par le roi Carloman, sur la Vienne[5].

Notes et références

  1. Ministère de l'Écologie et du Développement Durable - Bulletin hydrologique annuel (page 5) [pdf]
  2. Banque Hydro - Station L7000610 - La Vienne à Nouâtre (ne pas cocher la case "Station en service")
  3. Le VCN3 est la quantité minimale écoulée ou débit minimal sur trois jours consécutifs.
  4. Le QIX 20 ou débit calculé pour une crue vicennale, est la valeur du débit instantané calculé pour une crue n'ayant statistiquement lieu que tous les 20 ans.
    On calcule aussi le QIX 50, c'est-à-dire la valeur du débit instantané calculé pour une crue cinquantennale, n'ayant statistiquement lieu que tous les 50 ans.
    Enfin le QIX 2 et le QIX 5 sont les débits instantanés calculés pour une crue biennale et quinquennale, c'est-à-dire une crue qui doit se produire en moyenne tous les deux ou cinq ans. Ils permettent d'apprécier les risques à plus court terme.
  5. Michel Dillange, Les Comtes de Poitou, Ducs d'Aquitaine (778-1204), Geste éditions, coll. « La Crèche », 1995, 304 p. (ISBN 2-910919-09-9) , p 73

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens internes

Liens externes


Affluents de la Loire
Rive gauche : Borne · Arzon · Ance · Bonson · Mare · Lignon du Forez · Aix · Renaison · Vouzance · Besbre · Acolin · Allier · Aubois · Vauvise · Loiret · Beuvron · Cher · Indre · Vienne · Thouet · Aubance · Layon · Èvre · Divatte · Sèvre nantaise · Acheneau ·
Rive droite : Aigue Nègre · Gazeille · Lignon du Velay · Semène · Ondaine · Furan · Coise · Toranche · Rhins · Rhodon · Sornin · Arconce · Arroux · Aron · Ixeure · Nièvre · Nohain · Cisse · Choisille · Roumer · Authion · Maine · Erdre · Chézine · Brivet
  • Portail du Limousin Portail du Limousin
  • Portail de l’eau Portail de l’eau
  • Portail de la région Centre Portail de la région Centre
  • Portail de la région Poitou-Charentes Portail de la région Poitou-Charentes
Ce document provient de « Vienne (rivi%C3%A8re) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vienne (riviere) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vienne (rivière) — Pour les articles homonymes, voir Vienne. Vienne La Vienne à Cubord, sur la commune de Valdivienne …   Wikipédia en Français

  • Vienne (riviere autrichienne) — Vienne (rivière autrichienne) Homonymes de « Vienne » : (Autriche) (Isère) (département) (rivière) ... la Vienne …   Wikipédia en Français

  • Vienne (rivière autrichienne) — 48° 09′ 38″ N 16° 02′ 17″ E / 48.1606, 16.0381 …   Wikipédia en Français

  • Vienne — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Géographie 1.1 Villes et communes 1.2 …   Wikipédia en Français

  • Rivière Creuse — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Creuse. Creuse: rivière française affluent de la Vienne; Rivière Creuse: rivière canadienne du Québec; affluent d …   Wikipédia en Français

  • Vienne (departement) — Vienne (département) Homonymes de « Vienne » : (Autriche) (Isère) (département) (rivière) ... Vienne …   Wikipédia en Français

  • Vienne (Isere) — Vienne (Isère) Homonymes de « Vienne » : (Autriche) (Isère) (département) (rivière) ... Vienne …   Wikipédia en Français

  • VIENNE — Deux facteurs ont favorisé la croissance de Vienne et son robuste destin. L’un, géographique, le Danube, qui coule ici dans une plaine où aboutit l’une des routes naturelles des Alpes par le col du Semmering; l’autre, politique, la résidence de… …   Encyclopédie Universelle

  • Vienne-en-val — Pour les articles homonymes, voir Vienne. Vienne en Val Administration Pays France Région Centre Département …   Wikipédia en Français

  • Riviere Bosna — Rivière Bosna Rivière Bosna La source Vrelo Bosne Caractéristiques Longueur 271 km Bassin …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.