Universite de Liege


Universite de Liege

Université de Liège

50°38′27″N 05°34′29″E / 50.64083, 5.57472

Université de Liège
Université de Liège
Informations
Fondation 1817
Type Université publique de la Communauté française de Belgique
Localisation Liège, Belgique
Campus Liège centre-ville
Sart-Tilman
Gembloux
Régime linguistique Français
Fondateur Guillaume Ier des Pays-Bas
Administrateur François Ronday
Recteur Bernard Rentier
Étudiants env. 17.000
Affiliation AUF
Académie Wallonie-Europe
réseau TIME
Site web ulg.ac.be

L’Université de Liège est une université de Belgique située à Liège. C’est une université publique et pluraliste. Elle comportait 8 facultés. Celles-ci ont été redistribuées, au 1er janvier 2005, suite à la fusion avec HEC (Hautes Études Commerciales de Liège), en 9 facultés (par ordre alphabétique : Droit, Médecine, Médecine Vétérinaire, Philosophie et Lettres, Psychologie et Sciences de l’Éducation, Sciences, Sciences appliquées, Architecture et Sciences agronomiques), un Institut (Institut des Sciences Humaines et Sociales) et deux Écoles (HEC-Ecole de Gestion de l'ULg et l'École de Criminologie Jean Constant), 45 départements, 200 formations complémentaires et de troisième cycle. Elle est située principalement au Sart-Tilman ainsi que sur la place du 20-Août.

Sommaire

Historique de l’Université de Liège

Quelques dates

  • XVe siècle : Premiers grades acquis par d’illustres étudiants (Pétrarque, ...). Liège est la « Nouvelle Athènes »
  • 1496 : Inauguration du « Collège » sur l’actuelle place du 20-Août auquel succéderont le Grand Collège en Île et l’Académie
  • 1817 : Fondation officielle de l’Université de Liège par Guillaume Ier des Pays-Bas
  • 1883 : Début de l’essaimage de l’Université
  • 1955 : Création de l’Université de Lubumbashi (Élizabethville à l’époque) par l’Université de Liège
  • 1967 : Début du transfert de l’Université vers le Sart-Tilman;
  • 2005 : HEC Liège (Ecole des Hautes Etudes Commerciales) et la faculté d'économie de l'Université de Liège fusionnent pour donner naissance à la business school "HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège";
  • 2009 : La faculté universitaire des sciences agronomiques de Gembloux (FUSAGx) est intégrée à l'université de Liège et rebaptisée à l'occasion "Gembloux Agro-Bio Tech". Par la fusion du département d'architecture de la faculté de sciences appliquées avec les instituts supérieurs d'architecture de St-Luc Liège et Lambert Lombard, une nouvelle faculté voit le jour: la faculté d'architecture et d'urbanisme (art de bâtir, génie urbanistique, ingénierie architecturale et environnementale).

Historique

La fondation de l’Université de Liège en 1817, à l’initiative du roi Guillaume Ier des Pays-Bas, est l’aboutissement d’une longue tradition intellectuelle qui remonte aux origines de la Principauté. À partir du XIe siècle, sous l’impulsion des princes-évêques, les écoles liégeoises constituent, en effet, un pôle d’attraction pour les étudiants et les chercheurs qui viennent y conquérir leurs premiers grades ou, comme Pétrarque, exploiter les richesses des bibliothèques.

Si la réputation des écoles médiévales valut à Liège le nom de nouvelle Athènes, que dire de celle du Collège qui s’ouvrit en 1496, à l’emplacement même de l’actuel bâtiment central de l’Université, place du 20-Août ? Les frères de la Vie Commune y furent les promoteurs d’un enseignement rénové : celui des humanités et les professeurs de milliers d’étudiants liégeois et même étrangers, comme le futur pédagogue Jean Sturm, qui fit souffler l’esprit du Collège liégeois à Strasbourg et, de là, dans un grand nombre de gymnases réformés.

À la fin du XVIe siècle, les jésuites remplaceront les frères dans leur propre maison. Celle-ci abritera ensuite, après la suppression de la Compagnie de Jésus, le Grand Collège en Île, confié au clergé séculier par le prince-évêque Velbruck (prélat éclairé qui réorganisa en Académie anglaise le Collège des jésuites anglais, installé à Liège depuis 1614, et suscita tout un enseignement technique de haut niveau par la création de plusieurs écoles).

Le décret de Napoléon Ier du 17 mars 1808, portant sur l’organisation d’une Université impériale et désignant Liège comme siège d’une Académie comportant notamment une Faculté des Lettres et une Faculté des Sciences, est la première charte universitaire liégeoise. Ni les écoles médiévales, pourtant si renommées, ni le Collège des bords de Meuse, bien qu’il dispensât deux cours supérieurs, ni les Écoles ouvertes sous Velbruck, ni même l’Académie anglaise, en dépit de son nom, ne peuvent être considérés comme des établissements universitaires. Liège doit son université au seul souverain des Pays-Bas dont elle dépendit jamais : Guillaume Ier sut se souvenir du passé prestigieux d’enseignement et de culture de la Cité ardente, quand il décida d’implanter une université d’État en terre wallonne.

Faculté de Philosophie et Lettres, Place du XX août

Près de 200 ans après, même si elle s’est installée pour partie au Sart-Tilman, l’Université de Liège, qui dépend maintenant de la Communauté française de Belgique, est toujours à la même place, au bord de la Meuse, au centre de ce qu’on appela longtemps l’Île, Quartier latin de Liège depuis l’époque moderne.

L’Université de Liège n’a pas un long passé, mais elle a déjà une histoire et surtout de profondes racines. Est-il meilleur gage pour l’avenir, vers lequel elle est résolument tournée ? La vocation pluraliste de notre Alma mater, son ouverture sur les réalités politiques, sociales et industrielles d’aujourd’hui et de demain, sa participation active à des programmes internationaux et européens de recherche fondamentale ou appliquée, sa présence dans toutes les actions communautaires en matière de mobilité des étudiants sont autant d’atouts pour que vive Liège, Université d’Europe.

L’Université de Liège a honoré plusieurs personnalités importantes comme Yasser Arafat, Jean-Claude Trichet, Umberto Eco, Tzvetan Todorov, Salman Rushdie ou Ingrid Betancourt, en leur octroyant le titre de Docteur honoris causa.

L’actuel recteur de l’Université est le Professeur Bernard Rentier.

Patrimoine architectural

Le développement de l'université s'effectue en plusieurs phases.

Phase initiale

  • Ancien Collège des Jésuites, place du XX Août

Fin du XIXe siècle

En 1879, le ministre Walthère Frère-Orban, alors à la tête du gouvernement, fait voter un important crédit pour doter les deux universités d'état, Liège et Gand de moyens 'dignes de leur haute mission'. C'est sous le Rectorat de Louis Trasenster que l'université connaît cette belle expansion. Huit nouveaux instituts sont créés, ce sont les Instituts Trasenster[1]. Plusieurs (?tous) ont été dessinés par l'architecte liégeois, Lambert Noppius.

  • Institut d'anatomie et de physiologie, rue de Pitteurs,
  • Institut de botanique et de pharmacie, Jardin botanique de Liège (1883),
  • Institut zoologique, quai van Beneden (1885) [2],
  • Institut d'astrophysique, Observatoire de Cointe (1881),
  • Institut d'électrotechnique (Montefiore, rue Saint-Gilles), (?financement)
  • deux Instituts de chimie (?)

XXe siècle

Après la Première Guerre mondiale

  • Val Benoît, 1930-1937 sous l'impulsion de Marcel Dehalu, on construit cinq ensembles de bâtiments sur le site de l'ancienne abbaye du Val-Benoît pour héberger les sciences appliquées[3]

Fin du XXe, début du XXIe siècle

Regroupement au Sart-Tilman.

Facultés et écoles

Personnalités liées à l’Université de Liège (par ordre alphabétique)

Docteurs honoris causa

Références

  1. historique_institut.pdf Sonia WANSON, Historique de l’Institut de Zoologie “Edouard van Beneden”
  2. de l'institut de zoologie
  3. lily portugaels, « L'avenir du Val Benoît et un 80e anniversaire », http://www.LaLibre.be. Consulté le 12 mai 2008.

Liens externes


  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
  • Portail de Liège Portail de Liège
Ce document provient de « Universit%C3%A9 de Li%C3%A8ge ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Universite de Liege de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.