Medecins sans frontieres


Medecins sans frontieres

Médecins sans frontières

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MSF.
Logo de MSF
Logo de Médecins sans frontières
Contexte général
Champs d'action Aide d'urgence aux personnes victimes de conflit armé, épidémie, exclusion et catastrophes naturelles ou causées par l'homme.
Zone d'influence Monde
Fiche d’identité
Fondation 22 décembre 1971
Siège central Genève, canton de Genève, Suisse
Membres 26 000
Site internet http://www.msf.org/

Médecins sans frontières, abrégé MSF, est une organisation non gouvernementale internationale à but humanitaire d'origine française mais dont le Bureau international siège à Genève (Suisse).

Elle offre une assistance médicale d'urgence dans des cas comme les conflits armés, les catastrophes naturelles, les épidémies et les famines. MSF offre aussi des actions à plus long terme lors de conflits prolongés ou d'instabilité chronique, dans le cadre de l'aide aux réfugiés ou à la suite de catastrophes. Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 1999[1].

Sommaire

Histoire

Elle a été créée le 22 décembre 1971 par des médecins français qui s'étaient rendus au Biafra avec la Croix-Rouge pour tenter d'y aider la population lors de la guerre qui avait opposé cette région indépendantiste au gouvernement central nigerian entre 1967 et 1970. Estimant que la politique de neutralité et de réserve de la Croix-Rouge avait été une erreur, ils voulurent fonder une association qui allierait aide humanitaire et actions de sensibilisation auprès des médias et des institutions politiques.

Bernard Kouchner, le plus médiatique des treize fondateurs, a créé en premier lieu l'Organisation pour la lutte contre le génocide au Biafra, et l'année suivante, le Groupe d'intervention médicale et chirurgicale en urgence (GIMCU) qui était en effet l'ossature de MSF.

En même temps, le cyclone de Bhola frappe le Pakistan oriental, actuel Bangladesh, et fait près de 500 000 victimes. Les rédacteurs du journal médical Tonus ont commencé à y envoyer les médecins, sous le nom de Secours médical français (SMF). Bernard Kouchner a jugé qu'une association serait meilleure pour les deux organisations, et après quelques mois, MSF voit le jour.

Les fondateurs de Médecins sans frontières sont [2],[3] :

  • Raymond Borel, de la revue Tonus
  • Dr Jean Cabrol, chirurgien
  • Dr Vladan Radoman, chirurgien
  • Dr Jean-Michel Wild, chirurgien
  • Dr Pascal Greletty-Bosviel, médecin généraliste

À l'occasion de l'opération « Un bateau pour le Viêt-nam » en 1979, le fondateur le plus connu du public, Bernard Kouchner, a défendu l'idée d'affréter un bateau avec des médecins et des journalistes pour témoigner des violations des Droits de l'homme dans ce pays et aussi pour évacuer les Vietnamiens qui avaient fui leur pays après que le Viêt Nam fut devenu un pays totalement communiste. Il s'ensuivit une violente querelle à l'origine d'une scission avec la direction de MSF qui estima l'opération trop racoleuse. Bernard Kouchner quittera alors définitivement MSF et créera avec une quinzaine d'autres médecins l'organisation Médecins du monde en 1980.

Rony Brauman, Directeur de recherches à la Fondation Médecins sans Frontières et participant aux travaux du Crash, le Centre de réflexion sur l'action et les savoirs humanitaires, fut président de Médecins sans frontières France de 1982 à 1994.

Médecins sans frontières (MSF) au Tchad

MSF a reçu le prix Nobel de la paix en 1999. À cette occasion, le 14e dalaï-lama, également lauréat (et sans doute conseiller) du prix Nobel de la paix, adressa un message de remerciement à MSF notamment pour son travail au Tibet[4]. Pourtant, en 2002, MSF a pris la décision controversée de se retirer du Tibet après 14 ans de collaboration avec les Tibétains sur des projets d'aides humanitaires et médicaux. Les autorités chinoises maintiennent un contrôle strict sur l'activité des ONG étrangères au Tibet[5].

La Charte

La Charte de MSF[6] rappelle que les interventions se font au nom de l'éthique médicale universelle et ne permet aucune discrimination de race, de religion, de philosophie ou de politique. Son auteur est Philippe Bernier.

Organisation interne

MSF compte 19 sections implantées dans autant de pays (Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Chine (Hong Kong), Danemark, Espagne, États-Unis, France, Grèce, Italie, Japon, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse). Seules cinq sont dites opérationnelles, c'est-à-dire en charge d'opérations humanitaires sur le terrain. Celles-ci sont :

  • MSF Belgique, basée à Jette-Bruxelles
  • MSF Espagne, basée à Barcelone
  • MSF France, basée à Paris
  • MSF Pays-Bas, basée à Amsterdam
  • MSF Suisse, basée à Genève

Depuis quelques années, les sections sont devenues des centres opérationnels. On parle aujourd'hui par exemple de l'OCB (Operational Center of Brussels), l'OCA (Operational Center of Amsterdam) en utilisant l'acronyme anglais et ne se basant plus sur la section mais sur le siège où gravitent les sections satellites. Une nouvelle vague a débuté aussi en « décentralisant » les opérations des 5 sections opérationnelles vers les sections satellites (ou encore appelées « sections partenaires »). Nous avons ainsi une cellule à Rome pour l'OCB, une à Berlin et à Toronto pour l'OCA, une à New York et à Tokyo pour l'OCP (Operational Center of Paris). Cette dernière abréviation n'est pas très utilisée, on parle encore de MSF France. Les deux autres abréviations sont OCG (Operational Center of Geneva) et OCBA (Operational Center of Barcelona). Les cellules opérationnelles de Luxembourg et Athènes sont respectivement liées à l'OCB et à l'OCBA.

Toutes les sections sont actives au niveau des campagnes de sensibilisation et de mobilisations de fonds. Les sections non opérationnelles ont généralement un partenaire privilégié parmi les sections opérationnelles.

Un Bureau international situé à Genève se charge de la coordination de l'action entre les différentes sections. Sur le terrain, une coordination inter-section plus informelle assure la cohérence des opérations. À titre d'exemple, les 5 sections opérationnelles de MSF sont présentes en République démocratique du Congo au cours de la Deuxième guerre, mais sur des projets différents quant à leur localisation, leurs actions dans la durée (des situations d'urgence au support au système de santé) ou leur nature (urgence, Sida, campagnes de vaccination, support au système de santé…).

En France, des « antennes régionales », animées par des bénévoles, participent aux activités d'information et de communication de l'association ainsi qu'à l'accueil et au recrutement des nouveaux volontaires au départ en mission.

Chiffres

En 2006, MSF France a :

  • collecté 117,3 millions d'euros
  • expédié 7 020 tonnes de matériel
  • envoyé 1 361 personnes sur le terrain

En 2006, MSF France a dépensé près de 129 millions d'euros au titre de ses missions sociales.

Notes et références

  1. (en) Site officiel du prix Nobel.
  2. (fr) La création de Médecins Sans Frontières, 18 octobre 2004, Médecins sans frontières. Mis en ligne le 18 octobre 2004, consulté le 25 janvier 2009
  3. (fr) Marie-Édith Alouf, « Médecins sans frontières : une histoire d'aventures », 6 janvier 2005, Politis. Mis en ligne le 6 janvier 2005, consulté le 25 janvier 2009
  4. (en) Dalai Lama sends good wishes to Medicins Sans Frontieres
  5. (en) Médecins Sans Frontières draws it frontiers at Tibet, Mysterious illness haunts Tibetan highlands
  6. (fr) La Charte de MSF

Sources

  • Anne Vallaeys, Médecins sans frontières, la biographie, Fayard, 2004. ISBN 2-213-61676-0

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’humanitaire et du développement Portail de l’humanitaire et du développement

Ce document provient de « M%C3%A9decins sans fronti%C3%A8res ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Medecins sans frontieres de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Médecins Sans Frontières — Founded 1971 Location Geneva, Switzerland Médecins Sans Frontières (MSF) (pronounced [medəsɛ̃ sɑ̃ fʁɔ̃tjɛʁ] ( …   Wikipedia

  • Médecins Sans Frontières — Demande de traduction Médecins sans frontières → …   Wikipédia en Français

  • Médecins sans Frontières — Demande de traduction Médecins sans frontières → …   Wikipédia en Français

  • Médecins sans frontières — Pour les articles homonymes, voir MSF. Demande de traduction …   Wikipédia en Français

  • Médecins Sans Frontières — Ärzte ohne Grenzen Gründer Bernard Kouchner Gegründet 1971 Sitz …   Deutsch Wikipedia

  • Médecins sans frontières — Ärzte ohne Grenzen Gründer Bernard Kouchner Gegründet 1971 Sitz …   Deutsch Wikipedia

  • Médecins sans Frontières — Mé|de|cins sans Fron|tières an international organization, similar to the ↑Red Cross, that provides medical help to people who are suffering as a result of war or natural ↑disasters. Its French name means Doctors without Borders …   Dictionary of contemporary English

  • Médecins Sans Frontières —  Medical aid charity, known in the United States as Doctors Without Borders …   Bryson’s dictionary for writers and editors

  • Médecins Sans Frontières — /meɪdˌsæ̃ sɒ̃ frɒ̃ˈtjɛə/ (say mayd.san son fron tyair) noun a French based international aid organisation, concerned mainly with medical aid and human rights, founded in 1971; awarded the Nobel Peace prize 1999. Abbrev.: MSF {French: Doctors… …   Australian English dictionary

  • Traducteurs sans frontieres — Traducteurs sans frontières Traducteurs sans frontières (TSF) (Translators Without Borders TWB) est une association qui assure bénévolement les traductions des organisations humanitaires. Ces associations peuvent ainsi allouer le budget… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.