Tulum


Tulum
Parc national Tulum
Image illustrative de l'article Tulum
Tulum et la mer des Caraïbes
Catégorie UICN III (monument naturel)
Identifiant 5407
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État Quintana Roo
Ville proche Solidaridad
Coordonnées 20° 13′ 17″ N 87° 25′ 38″ W / 20.22125649, -87.4271114220° 13′ 17″ N 87° 25′ 38″ W / 20.22125649, -87.42711142
Superficie 6,64 km2
Création 23 avril 1981

Géolocalisation sur la carte : Mexique

(Voir situation sur carte : Mexique)
Parc national Tulum
Vue d'ensemble des ruines

Tulum (ou Tuluum) est un site archéologique d’une ancienne cité maya. Il se situe dans la péninsule du Yucatan, au sud-est du Mexique, (État du Quintana Roo) dans une région appelée la Riviera Maya le long de la mer des Caraïbes. Le site fait partie depuis 1981 du parc national Tulum.

Sommaire

Contexte historique du site

La cité côtière de Tulum était une forteresse de commerçants alliée à la cité de Mayapan.

La fondation de la cité semble remonter à 564 comme l’indique certaines inscriptions. La cité maya de Cobá, dont l’apogée se situe vers 650 utilisait le site de Tulum comme un important port de pêche et peut être aussi de commerce pour les échanges vers d’autres cités de la région. Des artefacts en silex, des poteries de la péninsule du Yucatan, des objets en obsidienne ou en jade du Guatemala et des grelots et anneaux en cuivre du plateau central mexicain, démontrent l’importance de ces échanges. La structure 59 montre également l’empreinte du style de l’époque classique maya.

Mais la majeure partie des vestiges datent de la période postclassique tardive, c'est-à-dire après 1200. Certaines fresques découvertes à l'intérieur des bâtiments laissent suggérer une influence mixtèque.

De récentes analyses tendent à démontrer que Tulum eut un rôle majeur du XIIIe au XIVe siècle. L’archéologue Ernesto Vargas a montré que la cité se trouvait stratégiquement placée entre les provinces (kuchkabaloob) de Cochuah et Cozumel, ce qui, si on ajoute son édification sur le point le plus élevé de la Côte et son système de murailles défensives, l’ont placé dans un lieu inévitable pour n’importe quelle route commerciale et pour l’exploitation des importantes ressources maritimes de la région.

Comme le montrent les fresques peintes et certains bas-reliefs, Tulum semble avoir été un site majeur dédié au culte du Dieu Plongeur.

Tulum fut un centre religieux et commercial prospère à partir de 1200 environ, jusqu'à la conquête espagnole.

La cité était encore habitée par les populations maya lors de l'arrivée des conquistadors espagnols, mais elle fut abandonnée au cours du XVIe siècle. Jusqu'au début du XXe siècle, certains villageois des environs avaient l'habitude d'apporter des offrandes à Tulum, mais les visites continues des touristes provoquèrent la fin de cette pratique.

Histoire du site

Cette cité maya a été identifiée comme ayant eu pour nom originel Zamá, ce qui signifie la cité de l’aube. Tulum est aussi un mot maya signifiant barrière ou clôture, ce qui se comprend aisément puisque la cité est entourée d’épaisses murailles protectrices.

Le premier à identifier la cité fut Juan Diaz, en 1518, qui appartenait à l’expédition de Juan de Grijalva. Il la décrivit comme une cité riche et magnifique à l’image de Séville en Espagne. Mais la première étude détaillée du site fut réalisée par les célèbres explorateurs John Lloyd Stephens et Frederick Catherwood qui publièrent en 1843 le livre « Incidents of Travel in Yucatan ».

Temple principal Le Castillo à Tulum (Catherwood, 1844)

De nos jours des milliers de touristes viennent quotidiennement visiter les ruines dans le cadre d’excursions organisées par les hôtels et voyagistes de la région. Tulum est le 3e site archéologique le plus visité du Mexique après Teotihuacan et Chichen Itza et juste devant Monte Albán.

Plage du site archéologique.

Visite du site

Le site de Tulum paraît modeste et peu étendu (6 km le long de la côte), surtout si on le compare avec ceux de Cobá ou de Chichen Itza mais il est édifié dans un site naturel exceptionnel, en bordure de la mer des Caraïbes mexicaine aux couleurs turquoise et sur un promontoire rocheux qui met les bâtiments particulièrement en valeur. La plupart des monuments avaient des fonctions cérémonielles. Des traces de peinture de couleur rouge peuvent être observées sur certains édifices. Cela suggère qu’ils étaient peints durant la période maya.

Muraille

La muraille ceint le centre de la cité des côtés Ouest et Nord-Sud. Le côté Est se trouve en bordure de mer et bénéficie d’une petite falaise naturelle protectrice. On dénombre 5 accès et deux tours d’observation. Cela montre à quel point on souhaitait protéger le cœur de la cité. Un nombre très important d’habitations se trouvaient à l’extérieur de la muraille. À l’intérieur de la cité on observera les traces d'une seconde muraille de protection.

Le Castillo.

Castillo

Bâtiment le plus élevé du site, que le conquistador Bernard Diaz décrivit comme une « Tour », on le remarque aussi par sa situation et la façade singulière du temple supérieur. Celui-ci possède trois accès décorés de colonnes serpentines, d’une représentation du Dieu plongeur et de deux médaillons zoomorphes aux angles.

L’aspect actuel du monument est le résultat de plusieurs étapes distinctes de construction. La plus récente est représentée par les deux petits temples placés de chaque côté de l’escalier principal. Devant on remarque une plateforme peut-être destinée à certaines danses ou processions et sur les côtés d’autres bâtiments complémentaires à la structure d’ensemble et parmi lesquels il faut mentionner le Temple des Séries Initiales où est inscrite la date la plus récente du site.

Temple du Dieu plongeur

Situé au nord du site, il se compose d’un petit soubassement sur lequel fut construit un temple orné de l’image du Dieu plongeur, élément principal de l’iconographie du site.

Chaussée principale

C’est une véritable rue bordée de divers édifices résidentiels. Le plus important d’entre eux est le Temple des fresques.

Temple des fresques.

Temple des fresques

A l'origine il s’agit d’une construction accompagnant une habitation entourée par un portique sur trois côtés. Les fresques conservées sur ses murs dépeignent selon l’archéologue Arthur Miller, une série d’êtres surnaturels vivant dans l’inframonde (Xibalba), qui durant quelques instants apparaissent entre l’obscurité et la lumière. Ces fresques constituent l’un des témoignages picturaux les plus importants de la période maya avec ceux de Bonampak et San Bartolo. Les angles du bâtiment sont ornés de gravures et sculptures remarquables, que l’on associe à Kukulkán, le dieu serpent à plumes des mayas.

Autres monuments

Casa de las columnas et Casa del Halach Uinik Elles sont situées dans le secteur de la chaussée principale et constituent des exemples intéressants de l’architecture résidentielle de Tulum.

Casa del cénote Les cénotes sont des puits d’eau douce naturels, résurgence des nappes phréatiques de la péninsule du Yucatan. Pour les mayas ces sites était sacrés car non seulement ils apportaient une source de vie indispensable : l’eau, mais ils étaient aussi des portes d’entrée vers chibalba (l’inframonde). Tulum possède, au Nord du site, un cénote qui a été protégé par un ensemble de constructions accolé à la muraille défensive. Ce qui en montre son importance.

Ensemble de Kukulcán Situé juste au Nord du Castillo, il comprend diverses structures mineures, dont la plus notable est le Temple du Dieu du vent. Il fut appelé ainsi en raison de son soubassement arrondi traditionnellement rattaché à Kukulcán, Dieu des vents ou à Ehécatl (Dieu aztèque du vent).

Stèle 1 Stèle maya traditionnelle portant des inscriptions dont une date correspondant à l’année 564 apr. J.-C..

Structure 59 Monument comportant des éléments stylistiques caractéristiques de la période maya du Classique ancien (400 à 500 apr. J.-C.).

Plage On observera la petite baie qui permettait facilement d’accéder à la mer pour tous les bateaux destinés à la pêche et au commerce.

Informations sur le site

Le site archéologique de Tulum est situé à 3 km d’une petite ville du même nom. L’ambiance y est tranquille et détendue. Même si Tulum appartient à l’ensemble touristique appelé Riviera Maya, cette bourgade a su se préserver de l’urbanisation exponentielle de Playa del Carmen (situé à 55 km) ou encore de Cancún (130 km). La ville de Tulum développe une zone hôtelière mais dans un esprit beaucoup plus respectueux de la nature et du développement durable.

Le site possède une superbe plage en contrebas du Castillo, à laquelle on accède facilement par un bel escalier en bois. Après avoir parcouru les ruines dans la chaleur pesante il est très agréable de s’offrir un moment de rafraîchissement et d’amusement dans les vagues de la mer des caraïbes.

Voladores de Papantla

Le tarif du billet d'entrée est de 51 pesos, si vous voulez filmer il y a une taxe de 45 pesos (aucuns frais pour photographier) et le site est ouvert 365 jours par an de 8h à 19h en été et de 8h à 17h en hiver. Un stationnement surveillé et payant se trouve à l’entrée du site. À cet endroit a été développé une zone commerciale abritant des boutiques de souvenirs et des snacks bars. Un groupe folklorique organise un impressionnant spectacle de voltige traditionnel de l’État de Veracruz, appelé les « Voladores de Papantla ». Le chemin d’accès entre l’entrée du site et l’entrée des ruines fait près de 1 km. Il existe un petit train faisant les navettes pour la somme de 20 pesos aller-retour. (source : zone archéologique de Tulum - INAH (es))

Bibliographie

  • Vogel Susana, Guide of Tulum, History,Art and Monuments, Ediciones Monclem, 1995, (ISBN 968-6434-29-1)

Autres lectures

  • Catherwood, Frédéric, Un monde perdu et retrouvé: Les cités Mayas, Bibliothèque de l'Image, 1993 ISBN 978-2-909808-02-4

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tulum de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tulum — steht für ein Musikinstrument, siehe Tulum (Instrument) einen archäologischen Fundplatz in Mexiko, siehe Tulum (Ort) eine Stadt in Mexiko, siehe Tulum (Stadt) Diese Seite ist eine Begriffsklärung …   Deutsch Wikipedia

  • tulum — tulúm, tulúmuri, s.n. (înv.) 1. burduf. 2. pachet de piei, de blănuri (20 sau 40). 3. o treime de pogon (la vie). Trimis de blaurb, 13.09.2007. Sursa: DAR  tulúm ( muri), s.m. – 1. Cantitate de 40 piei. – 2. (Mold.) Burduf, mai ales, pentru… …   Dicționar Român

  • tulum — tùlum m DEFINICIJA 1. reg. mješina za vino 2. žarg. a. zabava koja se organizira kod nekoga u kući ili na javnim prostorima (disko klubovi, sportske dvorane, stadioni i sl.) b. pren. pijanka, lumperaj, nered, bučna zabava [prirediti tulum]… …   Hrvatski jezični portal

  • Tulum — o Tuluum fue una ciudad amurallada del Imperio Maya ubicada en el Estado de Quintana Roo, al sureste de México, en la costa Mar Caribe. Aunque se han encontrado inscripciones que datan del año 564, la mayor parte de los edificios que se aprecian… …   Enciclopedia Universal

  • tùlum — m 1. {{001f}}reg. mješina za vino 2. {{001f}}žarg. a. {{001f}}zabava koja se organizira kod nekoga u kući, na javnim prostorima (disko klubovi, sportske dvorane, stadioni i sl.) b. {{001f}}pren. pijanka, lumperaj, nered, bučna zabava [prirediti… …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • Tulum — Infobox Place name =Tulum official name = other name = native name =Tulu um nickname = settlement type =Mayan ruins total type = motto = imagesize = image caption = Main temple at Tulum against the Caribbean Sea nowrap|(photo July 2005) pushpin… …   Wikipedia

  • Tulúm — Dieser Artikel beschäftigt sich mit der Maya Anlage Tulúm, nicht dagegen mit dem Musikinstrument tulum. Tulúm Schloss, vom Meer …   Deutsch Wikipedia

  • Tulum — Para otros usos de este término, véase Tulum (desambiguación). Ruinas de Tulum sobre el Mar Caribe. Tulum o Tuluum fue una ciudad amurallada de la cultura maya ubicada en el Estado de Quintana Roo, al sureste de México, en la costa del Mar Caribe …   Wikipedia Español

  • tulum — is. 1) Bazı yiyecek ve içecekler için koruyucu kap olarak kullanılan, önü yarılmadan bütün olarak yüzülmüş hayvan derisi 2) Gövdesi bu deriden yapılmış üflemeli çalgı, gayda Ben zatınıza tulum şişirmesini öğreteyim, siz de bana kemançeyi öğretin …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • Tulum — Original name in latin Tulum Name in other language TUY, Tulum, Tulun, Tuln State code MX Continent/City America/Cancun longitude 20.21237 latitude 87.46207 altitude 7 Population 8390 Date 2012 07 04 …   Cities with a population over 1000 database


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.