Conquistadors


Conquistadors

Conquistador

CartedAmerique.jpeg
Colonisation espagnole des Amériques
Histoire de la conquête

Inter Coetera
Alaska
Californie
Chili
Floride
Guatemala
Mexique
Empire Inca
Yucatán

Conquistadores

Vasco Núñez de Balboa
Francisco Vásquez de Coronado
Hernán Cortés
Juan Ponce de León
Francisco de Montejo
Pánfilo de Narváez
Francisco Pizarro
Diego de Almagro
Hernando de Soto
Sebastián de Belalcázar
Pedro de Valdivia
Juan de Oñate
Francisco de Orellana


Les Conquistadores (terme qui signifie conquérant en portugais et en espagnol) sont les soldats, explorateurs, aventuriers des XVe, XVIe et XVIIe siècles qui s'emparèrent d'immenses territoires dans le Monde au nom des couronnes espagnole et portugaise. Le terme conquistador désigne un aventurier espagnol ou portugais parti à la conquête de l'Amérique. Cet épisode de l'histoire est désigné sous le terme colonisation espagnole des Amériques.

Les voyages de Christophe Colomb permirent à l'Espagne d'envoyer des colons sur le continent américain. Peu de temps après le retour de Colomb, des expéditions furent organisées pour conquérir et évangéliser le Nouveau Monde.

Les chefs de ces expéditions étaient appelés conquistadores. Ce nom évoquait la reconquista (711-1492), la reconquête des territoires de la péninsule Ibérique occupés par des musulmans.

De nombreux conquistadores étaient des hobereaux (nobles peu fortunés) hidalgos, dont beaucoup venaient d'Estrémadure « extrême et dure », authentiques, durs à cuire, individualistes, mercenaires dans l'âme, amants des défis qui voulaient s'enrichir dans les « Indes » car ils ne pouvaient pas le faire en Europe.

De là partit Juan Ponce de León pour conquérir Porto Rico. Diego Velázquez (compagnon de Colomb) prit Cuba en 1511. Vasco Núñez de Balboa fonda en 1512 la première colonie sur le continent, dans l'actuel Panama et decouvre le Pacifique.


Les plus grands succès furent ceux de Hernán Cortés au Mexique, puis de Francisco Pizarro et Diego de Almagro au Pérou. Avec des troupes bien inférieures en nombre à celles des empires auxquels ils s'attaquèrent, ils parvinrent à soumettre et à éliminer les plus puissants souverains, aidés par une supériorité technologique certaine, une détermination sans faille, des circonstances politiques exceptionnellement favorables et – il faut le dire pour certains d'entre eux – un manque total de scrupules, ainsi que par la propagation de nombreuses maladies apportées par les Européens et les Africains, qui décimèrent les habitants du Nouveau Monde pour qui elles étaient complètement nouvelles (variole, grippe, typhus...).

Des rumeurs faisant état de cités d'or circulèrent. Ainsi, une ville merveilleuse portant le nom de Cibola se serait trouvé en Amérique du Nord et Eldorado en Amérique du Sud. Plusieurs expéditions partirent à la recherche de ces cités, mais de nombreuses revinrent bredouille ou en ramenant moins d'or qu'ils n'espéraient. Ils trouvèrent d'autres métaux précieux comme l'argent qui, lui, était particulièrement abondant (mines du Potosí).

Certains Espagnols, comme par exemple Bartolomé de Las Casas prirent la défense des populations autochtones, car un certain nombre de conquistadores se montrèrent cruels envers les indigènes qu'ils massacrèrent ou réduisirent en esclavage. Mais d'autres (tel Cortés) eurent en général de bons rapport avec les populations indigènes. En 1542, des lois pour protéger les indigènes furent promulgués, mais peu d'administrations coloniales les respectèrent quand elles entraient en opposition avec les profits en particulier miniers.

En 1552, Bartolomé de Las Casas publia Brevísima relación de la destrucción de las Indias, livre dont se servirent les autres puissances européennes pour critiquer avec un rien d'hypocrisie la colonisation espagnole et en firent souvent un prétexte pour attaquer les galions qui amenaient ces immenses richesses dans la métropole.

Les abus des conquistadors ont été dénoncés dans la lettre apostolique Immensa Pastorum (Benoît XIV, 20 décembre 1741) et l'encyclique Lacrimabili Statu (Pie X, 7 juin 1912).

Sommaire

Les conquistadors espagnols

Portrait d'un hidalgo.

Voici une liste de conquistadores et explorateurs espagnols. Vous trouverez entre parenthèses la date des lieux conquis ou explorés et les années concernées.

Les conquistadors portugais

Voir aussi

Notes et références

Bibliographie

  • Bernard Grunberg, Dictionnaire des conquistadors du Mexique, L'Harmattan, 2003, 632 pages (ISBN 9782747510073)
  • Bernard Grunberg, « L'univers des conquistadores dans la conquête de la Nouvelle Espagne pendant la première moitié du XVIe siècle », Histoire, économie & société, 1993, no 3, p. 373-379. [lire en ligne]

Autres lectures

  • Les conquistadors espagnols, par F.A. Kirkpatrick, Payot, Paris, 1935.

Article connexe

  • Hidalgo, titre de petite nobilité établi à l'issue de la Reconquista


  • Portail de l’Amérique précolombienne Portail de l’Amérique précolombienne
Ce document provient de « Conquistador ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Conquistadors de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conquistadors — ● conquistador, conquistadores ou conquistadors nom masculin (espagnol conquistador, conquérant) Nom donné aux Espagnols qui réalisèrent la découverte, la conquête et la colonisation de l Amérique …   Encyclopédie Universelle

  • Conquistadors Vanuatu — (Порт Вила,Вануату) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: Pango Tops, 0 П …   Каталог отелей

  • Conquistadors (TV Series) — Conquistadors Genre Documentary Country of origin  United Kingdom Language(s) …   Wikipedia

  • 1973–74 San Diego Conquistadors season — NBA season team = San Diego Conquistadors end year = 1974 wins = 37 losses = 47 division = Western division place = 4th conf place = 4th coach = Wilt Chamberlain arena = Golden Hall (3,200) playoffs = Lost Western Division SemifinalsThe 1973 74… …   Wikipedia

  • San Diego Conquistadors — NBA team name = San Diego Conquistadors logo =ConquistadorsLogo.png imagesize = conference = none division = Western Division founded = 1972 history = San Diego Conquistadors 1972 1975 arena = Peterson (San Diego State) Gymnasium 1972 1973 Golden …   Wikipedia

  • Roselle Park Conquistadors — The Roselle Park Conquistadors Drum Bugle Corps are an all age drum and bugle corps based in Vestal, New York. The corps is currently in the develpoing stages and hopes to begin competition by the year 2010.HistoryThe Conquistadors were born into …   Wikipedia

  • San Diego Conquistadors — San Diego Sails San Diego Sails Généralités Date de fondati …   Wikipédia en Français

  • San Diego Conquistadors — Saltar a navegación, búsqueda San Diego Conquistadors Liga ABA División División Oeste …   Wikipedia Español

  • San Diego Conquistadors — Gründung 1972 Auflösung 1975 Geschichte San Diego Conquistadors 1972 1975 San Diego Sails 1975 Stadion Peterson (San Diego State) Gymnasium 1972 1973 Golden Hall 1973 1974 …   Deutsch Wikipedia

  • Requirement (Conquistadors) — The Requirement was a document that Spanish conquistadores upon arriving in the New World read to native populations before attacking them. The text gave a brief overview of the history of the world, focusing on the rise of Christianity, and… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.