Tsui Hark


Tsui Hark
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Tsui, précède le prénom.

Tsui Hark

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Tsui Hark au Festival international du film de Dubaï en 2008

Naissance 2 janvier 1951 (1951-01-02) (60 ans)
Drapeau du Viêt Nam Viêt Nam
Nationalité Drapeau : Hong Kong Hong-Kongais
Profession Réalisateur, Producteur, Scénariste, Acteur
Films notables The blade,
Zu, les guerriers de la montagne magique,
Shanghai Blues,
Il était une fois en Chine,
Green Snake
The Lovers,
Time and Tide
Seven Swords

Tsui Hark (徐克 en chinois, Xú Kè en hànyǔ pīnyīn, Cheui4 Hak1 en cantonais) né Tsui Man-kong, est un réalisateur hong-kongais né au Viêt Nam le 2 janvier 1951 (alors en Cochinchine française), à qui l'on doit notamment la série des Il était une fois en Chine avec Jet Li. Il est également producteur, acteur et scénariste.

Sommaire

Biographie

Né au Viêt Nam, il étudie à Hong Kong, puis part aux États-Unis, au Texas dans les années 1970 pour étudier le cinéma. Il revient à Hong Kong en 1977. Il tourne d'abord des séries pour la télévision avant de passer au cinéma en 1979 avec The Butterfly Murders (un film de sabre, le Wu Xia Pian, très populaire dans le monde chinois), puis deux autres films : We're Going to Eat You et L'Enfer des armes. Ceux-ci, extrêmement agressifs et provocateurs, sont rejetés par le public. En 1981, il entre à la Cinema City du producteur Karl Maka pour tourner des films plus conventionnels mais qui marchent.

En 1983, Zu, les guerriers de la montagne magique est le film qui marque le tournant de sa carrière. Il marque également le renouveau du film de combat hong-kongais avec des combats spectaculaires, des experts en arts martiaux qui volent... Il essaie d'apporter des effets spéciaux qui tiennent la route comme dans les films occidentaux, mais le film, sorti trop tôt à son goût, ne va pas avoir un succès public. Il retourne donc au cinéma commercial.

Pour avoir son indépendance, il fonde sa propre maison de production, Film Workshop, en 1984. Il tourne de nouvelles œuvres importantes : Shanghai Blues et Peking Opera Blues. Il déborde d'idées et cherche notamment à remettre au goût du jour la culture chinoise. En tant que producteur, il s'attaque au polar avec Le Syndicat du crime en 1986, au film en costumes avec Histoires de fantômes chinois en 1987, au film de sabre avec Swordsman en 1990. Comme réalisateur, il renouvelle le film de kung-fu avec Il était une fois en Chine en 1991.

Il crée sa propre société d'effets spéciaux, Cinefex. Il s'entoure, malgré son caractère un peu despotique, de gens talentueux : les réalisateurs John Woo (avec qui il se brouille en 1990), Ching Siu-tung, Yuen Woo-ping, Kirk Wong, Ringo Lam, les acteurs Chow Yun-fat, Leslie Cheung ou Zhao Wen-zhou, sans oublier Jet Li (qui se brouillera aussi momentanément avec lui après Il était une fois en Chine 3 : le tournoi du Lion) et Brigitte Lin.

Dans le mitan des années 1990, la crise du cinéma n'a pas épargné Hong Kong et la Film Workshop. Tsui Hark s'est recentré sur ses propres réalisations. Il signe alors quelques unes de ses œuvres majeures : Green Snake (1993) d'après la Légende du serpent blanc, The Lovers (1994) d'après la légende des amants papillons et L'Épée de la vengeance (The Blade, 1995), remake plus ou moins avoué du classique de Chang Cheh pour la Shaw Brothers : La Rage du tigre. Puis il tente sa chance à Hollywood pour deux films mineurs avec Jean-Claude Van Damme. Il ne s'est pas fait aux méthodes américaines et est donc revenu à Hong Kong où il réalise une nouvelle œuvre majeure, Time and Tide.

Par la suite, il poursuit ses films liés à la culture chinoise en retournant une nouvelle version de Zu en 2001, La Légende de Zu, un film contenant une débauche d'effets spéciaux. En 2005, il adapte la nouvelle Seven Swordsmen from Mountain Tian, de Liang Yusheng avec Seven Swords.

En 2007, il réalise la première partie de Triangle; les deux autres parties étant réalisés par Ringo Lam et Johnnie To.

Tsui Hark a également collaboré à la réalisation d'un film d'animation : Histoire de fantômes chinois: The Tsui Hark Animation, dirigé par Andrew Cheng.

Filmographie

Réalisateur

Après la création de Worshop Film, il devient également producteur

Acteur

Empreintes sur l'avenue des stars à Hong Kong

Producteur

Récompenses

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tsui Hark de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tsui Hark — (2008) Tsui Hark (chinesisch 徐克 Xú Kè, W. G. Hsü K o; * 2. Februar 1951 in Kanton) ist ein Regisseur und Produzent aus Hongkong. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Tsui Hark — (徐克, jyutping: ceoi4 hak1, pinyin: Xú Kè ) es un productor, guionista y director chino, nacido en Vietnam el 15 de febrero de 1950. Biografía En 1966, a la edad de 16 años Tsui Man …   Wikipedia Español

  • Tsui Hark — Infobox Chinese language singer and actor name = Tsui Hark caption = chinesename = tradchinesename = simpchinesename = pinyinchinesename = Xú Kè jyutpingchinesename = Ceoi4 Hak1 birthname = Tsui Man kong (徐文光) ancestry = Haifeng, Guangdong origin …   Wikipedia

  • Tsui Hark — (Xu Ke) b. 1951, Vietnam Film director, producer, screenwriter, actor A versatile, original filmmaker, Tsui Hark has been a major figure in Hong Kong cinema since the 1980s. Like his colleagues of the ‘Hong Kong New Wave’ (see Fong, Allen), one… …   Encyclopedia of Contemporary Chinese Culture

  • Histoire de fantômes chinois: The Tsui Hark Animation — (小倩) est un film hongkongais réalisé par Andrew Chan, sorti en 1997. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Hark Tsui — Tsui Hark (chin. 徐克, Xú Kè, W. G. Hsü K o; * 2. Februar 1951 in Kanton) ist ein Regisseur und Produzent aus Hongkong. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Regisseur 3 Produzent 4 S …   Deutsch Wikipedia

  • Tsui — ist der Familienname folgender Personen: Daniel Chee Tsui (* 1939), chinesisch US amerikanischer Physiker Kenneth Tsui (* 1949), hongkong chinesischer Tennisspieler Max Tsui (* 1979), deutscher Kameramann Tsui Hark (* 1951), Regisseur aus… …   Deutsch Wikipedia

  • Hark — If you searched for Hark you may be looking for: *Hark! The Herald Angels Sing, a Christmas carol by Charles Wesley *Hark the Herald Angels Sing, a single from Christian pop and rock artist Rebecca St. James *Hark! Songs for Christmas Vol. II, an …   Wikipedia

  • 徐克 — Tsui Hark Tsui Hark est un nom chinois ; le nom de famille, Tsui, précède donc le prénom. Tsui Hark Empreintes sur l avenue des stars à Hong Kong …   Wikipédia en Français

  • All About Women — For the unaired Canadian television series, see All About Women (TV series). All About Women Promotional poster Simplified 女人不坏 …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.