Tristan Klingsor


Tristan Klingsor

Tristan Klingsor, à l'état-civil Léon Leclère, né le 8 août 1874 à Lachapelle-aux-Pots dans l' Oise, mort le 3 août 1966 au Mans dans la Sarthe, était un poète, musicien, peintre et critique d'art français.

Sommaire

Biographie

Tristan Klingsor publie ses premiers vers entre 1890 et 1900 dans La Plume, La Revue Blanche, Le Mercure de France. Son premier recueil, Filles-fleurs (1895), était en vers de onze syllabes. Par la suite, il utilisa souvent une forme personnelle de vers libres rimés.

Il fut également peintre (exposant à partir de 1905 au Salon d'automne), auteur de plusieurs études sur l'art, et musicien (plusieurs recueils de mélodies, chansons à quatre voix, etc.). Comme peintre, il fit des paysages, des natures mortes, et des portraits de poètes. Certains de ses poèmes ont par ailleurs été mis en musique par d'autres compositeurs : Maurice Ravel (Shéhérazade), René Berthelot, Charles Koechlin, Georges Migot... Il appartint au groupe des Apaches.

Il reçoit en 1956 le Grand Prix des Poètes Français.

Il est décrit par Alexandre Arnoux de l'Académie Goncourt : « poète exquis, délicat, aérien, rompu aux rythmes rigoureusement libres, abondant en images transparentes et irisées, un des plus purs et des plus nécessaires de son temps ».

Vers de Tristan Klingsor
(Jardin des Poètes, Paris).

Bibliographie

Poésie

  • Filles-Fleurs, Mercure de France, 1895
  • Squelettes fleuris, Mercure de France, 1897
  • L’Escarpolette, Mercure de France, 1899
  • Le Livre d'Esquisses, Mercure de France, 1900
  • Schéhérazade, Mercure de France, 1903
  • Le Valet de Cœur, Mercure de France, 1908
  • Poèmes de Bohème, Mercure de France, 1913
  • Chroniques du Chaperon et de la Braguette, 1913
  • Humoresques, 1921
  • L'Escarbille d'or, Chiberre, Paris, 1922
  • Poèmes du Brugnon, 1928
  • Poèmes du Brugnon, 1933
  • Khalif ou pauvre
  • Mesures pour rien, in Poésie 42, 1942
  • Cinquante Sonnets du Dormeur éveillé, 1949
  • Le Tambour voilé, Mercure de France, 1960
  • Florilège poétique, poèmes choisis par Georges Bouquet et Pierre Menanteau, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1955
  • Poèmes de la princesse Chou, 1974

Contes

  • La Jalousie du Vizir, Mercure de France, 1899

Monographies consacrées à des peintres

  • Hubert Robert et les paysagistes français du XVIIIe siècle, 1913
  • Cézanne, Rieder, Paris, 1923
  • Joseph Bernard, Nouvelle Revue Française, Paris, 1923
  • Chardin, collection Maîtres Anciens et Modernes, Nilsson, Paris, 1924
  • Léonard de Vinci, avec soixante planches hors texte en héliogravure (Maîtres de l'art ancien), Rieder, Paris, 1930

Essais d'esthétique

  • Les caprices de Goya, essai critique, 1909
  • Les derniers-états des lettres et des arts : la peinture, 1913
  • La Peinture (L’art français depuis vingt ans), Rieder, Paris, 1921
  • La Peinture (L’art français depuis vingt-cinq ans), Rieder, Paris, 1922
  • Essai sur le chapeau, Les Cahiers de Paris, 1926
  • L’Art de peindre, collection Initiations, Braun, Paris

Recueils de mélodies

  • Chansons de ma Mère l'Oie
  • Chansons de bonne humeur
  • Chansons villageoises
  • Chansons à quatre voix

Divers

  • Petits métiers des rues de Paris, prose, 1904
  • La Duègne apprivoisée, comédie, 1907
  • Les Femmes de théâtre au XVIIIe siècle, 1911
  • G.Dufrénoy, Albert Lévy, 1926
  • Album, 1955
  • Claude Lepape, 1958
  • Second florilège, Avec portrait et fleurons dessinés par le poète, 1964
  • Maisons Aloysius, 1964

Liens

Sources

  • Anthologie des poètes français contemporains, , T4, Delagrave, Paris, 1958

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tristan Klingsor de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tristan Klingsor — (eigentlich Arthur Justin Léon Leclère), * 8. August 1874 in Lachapelle aux Pots (Département Oise); † 1966 in Paris) war ein französischer Schriftsteller, Komponist, Maler und Musikkritiker. Nach der Schulausbildung in seinem Geburtsort besuchte …   Deutsch Wikipedia

  • Tristan Klingsor — Tristan Klingsor, birth name (Arthur Justin) Léon Leclère (born Lachapelle aux Pots, Oise department, 8 August 1874; died Paris, August 1966), was a French poet, musician, painter and art critic, best known for his artistic association with the… …   Wikipedia

  • KLINGSOR (T.) — KLINGSOR LÉON LECLÈRE dit TRISTAN (1874 1966) Poète français, Tristan Klingsor débute comme compositeur chansonnier, et restera toujours influencé par la musique. Il tentera d’en restituer le mouvement dans ses vers. Mais c’est aussi la liberté… …   Encyclopédie Universelle

  • Klingsor — (Léon Leclère, dit Tristan) (1874 1966) peintre néo impressionniste et écrivain français …   Encyclopédie Universelle

  • Celestino Piaggio — (* 20. Dezember 1886 in Concordia; † 26. Oktober 1931 in Buenos Aires) war ein argentinischer Komponist, Dirigent und Pianist. Piaggio entstammte einer Musikerfamilie. Neben seinem Vater Victor(io) Piaggio, einem Dirigenten, wurden auch seine… …   Deutsch Wikipedia

  • Maurice Ravel — « Ravel » redirige ici. Pour les autres significations, voir Ravel (homonymie). Maurice Ravel …   Wikipédia en Français

  • Ravel — Maurice Ravel « Ravel » redirige ici. Pour les autres significations, voir Ravel (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Ecole fantaisiste — École fantaisiste L’École fantaisiste est le nom donné, à partir de 1912, à un groupe de poètes français dont les principaux étaient : Paul Jean Toulet, Tristan Derème, Léon Vérane, Jean Marc Bernard, Tristan Klingsor, Jean Pellerin, Francis …   Wikipédia en Français

  • L'école fantaisiste — École fantaisiste L’École fantaisiste est le nom donné, à partir de 1912, à un groupe de poètes français dont les principaux étaient : Paul Jean Toulet, Tristan Derème, Léon Vérane, Jean Marc Bernard, Tristan Klingsor, Jean Pellerin, Francis …   Wikipédia en Français

  • Rene Berthelot — René Berthelot René Berthelot est un compositeur et chef d orchestre français, né le 11 janvier 1903 à Orléans et mort le 6 janvier 1999 à Orléans. René Berthelot Portrait de René Berthelot …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.