Mercure De France


Mercure De France

Mercure de France

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mercure.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Mercure du XIXe siècle.
 Mercure Galant
{{{nomorigine}}}
1672 Mercure Galant January title page.png

Pays France France
Langue(s) Français
Périodicité hebdomadaire, mensuel
Genre politique, mondain, littéraire
Date de fondation 1672
Ville d’édition Paris

ISSN -

www.mercuredefrance.fr

Le Mercure de France est à l'origine une revue française, fondée au XVIIe siècle sous le nom de Mercure Galant, et qui évoluera en plusieurs étapes et rebondissements pour devenir une maison d'édition au XXe siècle.

Sommaire

Une revue

Le Mercure Galant

Le Mercure Galant fut fondé à la fin du XVIIe siècle par Donneau de Visé, tout d’abord sous la forme d’un hebdomadaire (puis d’un mensuel), le Mercure Galant, dont le but était d’informer le public des sujets les plus divers et de publier des poèmes ou des historiettes. La première livraison date de 1672.

Le Mercure dont il est question est le dieu romain du commerce et des voleurs, le messager des dieux, que la tradition classique a fini par confondre avec le dieu grec Hermès, dieu protecteur.

Le Mercure de France

La revue continuera à paraître au-delà de la mort de son fondateur. Sous Laroque, elle change de titre en 1724 et devient le Mercure de France. La Harpe en est le rédacteur pendant vingt ans, associé avec Mallet du Pan. Elle cessera de paraître en 1825.

À la fin du XIXe siècle la revue littéraire du Mercure de France est fondée par Alfred Vallette avec un groupe d’amis dont les réunions avaient lieu au café de la Mère Clarisse, rue Jacob. Citons Jean Moréas, Ernest Raynaud, Jules Renard, Remy de Gourmont, Louis Dumur, Alfred Jarry, Albert Samain et Saint-Pol-Roux : la génération symboliste. La première livraison de la revue date du 1er janvier 1890. La revue accède progressivement à la reconnaissance. Mallarmé et Heredia y font paraître quelques inédits. Il devient bimensuel en 1905. Un tel succès, dans un secteur fortement concurrentiel, s’explique par un grand sérieux, une très grande liberté de ton et une capacité à se situer au-dessus des écoles. Philéas Lebesgue y tiendra par exemple une chronique régulière notamment de Lettres néo-grecques.

En 1889, Alfred Vallette épouse la romancière Rachilde dont l’œuvre et la personnalité feront beaucoup pour le rayonnement de la revue. Auteur du scandaleux Monsieur Vénus, qui lui vaudra une condamnation pour outrage aux bonnes mœurs, elle participe à la revue jusqu’en 1924 et tiendra salon tous les mardis, les fameux « mardis du Mercure », qui virent défiler bon nombre de futurs grands écrivains.

Une maison d'édition

Comme nombre de revues, le Mercure se mettra à éditer des livres. Outre les textes symboliques et les premières traductions de Nietzsche en français, l’éditeur publiera les premiers textes de Gide et de Claudel, de Colette, d’Apollinaire. Plus tard : Henri Michaux, Pierre Reverdy, Pierre Jean Jouve, Louis-René des Forêts, Pierre Klossowski, Eugène Ionesco et Yves Bonnefoy.

En 1958, les éditions Gallimard rachètent le Mercure de France dont la direction est confiée à Simone Gallimard. En 1995, Isabelle Gallimard prend la direction de la prestigieuse maison d’édition.

Anecdotes

Le 5 mars 1683, Boursault donna au théâtre la pièce le Mercure galant, ou la Comédie sans titre. Donneau de Visé s’étant plaint qu’on avait eu l’intention de le jouer, pendant longtemps, cette comédie, qui fut jouée et imprimée sous le nom de Poisson, ne fut intitulée que la Comédie sans titre.

C’est chez Mercure de France et avec la complicité de Simone Gallimard que Romain Gary publiera les romans signés Émile Ajar qui permettront à leur auteur d’obtenir deux fois le Prix Goncourt.

Pendant la première guerre mondiale, le 17 mars 1916, Guillaume Apollinaire est blessé à la tête par un éclat d'obus dans sa tranchée alors qu'il lisait le Mercure De France.

Volumes disponibles en ligne sur Gallica

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
  • Portail de l’édition Portail de l’édition
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
Ce document provient de « Mercure de France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mercure De France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mercure de france — Pour les articles homonymes, voir Mercure.  Ne doit pas être confondu avec Mercure du XIXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Mercure de France — País …   Wikipedia Español

  • MERCURE DE FRANCE (LE) — MERCURE DE FRANCE LE Le Mercure de France , dont le premier numéro parut le 1er janvier 1890, fut fondé par un groupe de jeunes écrivains (G. Albert Aurier, J. Court, L. Denise, E. Dubus, L. Dumur, R. de Gourmont, J. Leclercq, E. Raynaud, J.… …   Encyclopédie Universelle

  • Mercure de France —   [mɛrkyrdə frãs], Titel französischer Zeitschriften:    1) Literatur und Kulturzeitschrift, die 1672 von Jean Donneau de Visé (* 1638, ✝ 1710) als »Mercure galant« gegründet wurde, u. a. 1724 91 als »M. de F.«, bis 1797 als »Mercure français«,… …   Universal-Lexikon

  • Mercure de France — «MERCURE DE FRANCE» один из старейших французских журналов, выходящий с 1672 с перерывами до настоящего времени. Неоднократно менял свое направление. Основанный де Визе (de Vise), «M. de F.» являлся на протяжении XVIII в. своего рода органом… …   Литературная энциклопедия

  • Mercure de France — revue litt. française (1889 1940 et 1946 1965) …   Encyclopédie Universelle

  • Mercure de France — French literature By category French literary history Medieval 16th century  …   Wikipedia

  • Mercure de France — Pour les articles homonymes, voir Mercure.  Ne doit pas être confondu avec Mercure du XIXe siècle. Mercure Galant …   Wikipédia en Français

  • Mercure de France — Erste Ausgabe des Mercure Galant 1672 Der Mercure Galant auch Mercure Gallant ist eine stilprägende (eingehender hierzu das Stichwort Galant) französischsprachige Zeitschrift des ausgehenden 17. und frühen 18. Jahrhunderts. Die Leser erhielten… …   Deutsch Wikipedia

  • Mercure de France — Титульный лист журнала, 1672 Mercure de France (Французский Меркурий …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.