Toutankhamon


Toutankhamon

Toutânkhamon

Cartouche pharaon.jpg
Articles de la série Pharaon
Classements
alphabétique - chronologique
Dynasties
0 - Ire - IIe - IIIe - IVe - Ve - VIe - VIIe - VIIIe - IXe - Xe - XIe - XIIe - XIIIe - XIVe - XVe - XVIe - XVIIe - XVIIIe - XIXe - XXe - XXIe - XXIIe - XXIIIe - XXIVe - XXVe - XXVIe - XXVIIe - XXVIIIe - XXIXe - XXXe - XXXIe - Les Ptolémées

Toutânkhamon (né v. -1345, mort v. -1327) est le onzième pharaon de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire). Il est peut-être le fils d'Akhénaton et de son épouse, Nefertiti. Manéthon l’appelle Toutânkhamon (Chebres). Sa date de début de règne est l'objet de controverses parmi les égyptologues.

On situe son règne aux alentours de -1336 / -1335 à -1327[1].

Lorsque, le 4 novembre 1922, l'archéologue britannique Howard Carter découvre la sépulture de Toutânkhamon et ses incroyables richesses, il offre à un jeune souverain, au règne bien effacé, l'occasion unique d'entrer dans l'histoire.

Sommaire

Généalogie

Toutânkhaton de son nom de naissance, serait né à Thèbes ou à Amarna où il grandit dans le cercle de la famille royale. Son nom signifie « L'image vivante du dieu Aton », c'est-à-dire une réincarnation terrestre d'Aton.

La filiation de Toutânkhaton reste un mystère. Sa mère est-elle une simple épouse du harem royal, ou bien est-elle Tiyi, la grande veuve royale du pharaon Amenhotep III, ou encore Kiya mystérieuse épouse secondaire d'Amenhotep IV, connu aussi sous le nom d'Akhénaton, ou, comme il est admis aujourd'hui par une grande majorité de spécialistes, est-il le fils d'Amenhotep IV et de la reine Néfertiti ?

Ses origines restent donc très obscures, d'autant plus que durant le règne d'Horemheb, un de ses successeurs, son nom et celui des souverains amarniens précédents sont effacés.

Toutânkhamon
Naissance vers -1345 Décès -1327
Père Amenhotep IV (?) Grands-parents paternels
Amenhotep III (?)
Tiyi (?)
Mère Kiya (?) Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Smenkhkarê (?)
1re épouse Ânkhésenpaamon Enfant(s) pas d'enfant connu
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Titulature

Colosse de Toutânkhamon
Chevalière au nom de Toutânkhamon


Nom d'Horus
Hiéroglyphe
G5
E1
D44
t G43 t F31 s t G43 Z2
Srxtail.jpg
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) Hr kA nxt twt-mswt
Transcription Kanakht toutmesout
Traduction « Taureau puissant, celui qui est beau de naissance »
Nom de Nebty
Hiéroglyphe
G16
nfr O4
p
G43 M40 Z3 s W11
r
V28 D36
N17
N17
N21
N21
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) nfr-hpw sgrH-tAwi sHtp-nTrw-nbw
Transcription Néfer-hépou-segereh-taouy sehetep-netjerou nebou
Traduction « Celui dont les lois sont parfaites, qui pacifie les Deux Terres et satisfait tous les dieux »
Nom d'Horus d'or
Hiéroglyphe
G8
U39 N28
Z2
O34 R4
t p
R8A
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) wTs-xaw sHtp-nTrw
Transcription Outjes-khâou sehetep-netcherou
Traduction « Celui qui porte les couronnes, qui réjouit les dieux »
Nom de Nesout-bity
Hiéroglyphe
M23
X1
L2
X1
Hiero Ca1.svg
N5 L1 Z2
nb
Hiero Ca2.svg
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) nb-xprw-ra (HqA-mAat)
Transcription Nebkhéperourê (Heqa Maât)
Traduction « Rê est le maître des transformations, seigneur de Justice »


Nom de Sa-Rê - Première Titulature
Hiéroglyphe
G39 N5
Hiero Ca1.svg
i t
n
N5
t G43 t S34 n
Aa1
Hiero Ca2.svg
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) twt-anx-itn
Transcription Toutânkhaton
Traduction « Image vivante d'Aton »


Nom de Sa-Rê - Deuxième Titulature
Hiéroglyphe
G39 N5
Z1
Hiero Ca1.svg
M17 Y5
N35
X1 G43 X1 S34 S38 O28 M26
Hiero Ca2.svg
Codage ( M17 Y5:N35 X1:G43:X1 S34 S38 O28 M26 )
Translittération (Unicode) Twt-ˁnḫ-Jmn ḥq3-Jwnw-rsj
Translittération (ASCII) twt-anx-imn HqA-iwnw-Smai
Transcription Toutânkhamon héqa Iounou Shemai
Traduction « Image vivante d'Amon, Régent de l'Héliopolis du sud (i. e. Thèbes) »


Nom grec
Hiéroglyphe
Hiero Ca1.svg
{{{hiero}}}
Hiero Ca2.svg
Codage codage inconnu
Translittération (Unicode) translittération inconnue
Translittération (ASCII) translittération inconnue
Transcription Chebres (selon Manéthon)
Traduction « traduction inconnue »


Règne

Masque d'or de Toutânkhamon
Toutânkhamon
Période Nouvel Empire
Dynastie XVIIIe dynastie
Fonction Pharaon
Prédécesseur Ânkh-Khéperourê et Smenkhkaré
Prise du pouvoir Mort naturelle du précédent
Dates de règne -1355 à -1346 (selon D. B. Redford)
-1348 à -1339 (selon R. A. Parker)
-1348 à -1338 (selon D. Arnold)
-1347 à -1339 / -1338 (selon A. H. Gardiner, E. Hornung)
-1343 à -1333 (selon A. D. Dodson)
-1340 à -1331 (selon C. Aldred, K. A. Kitchen)
-1336 / -1335 à -1327 (selon le British Museum, J. Málek, I. Shaw, N. Grimal)
-1335 à -1325 (selon J. von Beckerath)
-1334 à -1324 (selon E. F. Wente)
-1333 à -1323 (selon R. Krauss)
-1319 à -1309 (selon H. W. Helck)
Durée du règne Inconnue
Successeur Aÿ
Passation du pouvoir Mort naturelle
Sépulture Non trouvé
Date de découverte Inconnue
Découvreur Inconnu
Fouillée par ?

En l'an -1338, Akhénaton meurt d'une éprouvante maladie [réf. nécessaire] ; lui succède une reine du nom de Ânkh-Khéperourê, reconnue aujourd'hui comme la sœur ainée de Toutânkhaton, Mérytaton. Elle disparaît rapidement (pour des raisons inconnues) et Toutânkhaton monte sur le trône de la Haute et Basse-Égypte, bien qu'il ne soit encore qu'un enfant de neuf ans. Il est légitimé en épousant[2] Ânkhésenpaaton, née à la fin de l’an VII d'Akhénaton, la troisième fille de Néfertiti et d'Amenhotep IV, qui sera son épouse royale sous le nom de Ânkhésenpaamon.

Trop jeune pour régner, c'est le divin père Aÿ et le général Horemheb qui détiennent le véritable pouvoir administratif et militaire. La contre-réforme est puissamment amorcée. Sous l'influence des prêtres et thuriféraires de l'ancienne religion, qui le manipulent, l'enfant-pharaon renoue avec les traditions et prend le nom de Toutânkhamon, signe d'Amon, le dieu excommunié rétabli, tandis que son épouse devient Ânkhésenpaamon. Conversion strictement politique ? Ils lui font restaurer le culte Amonien et quitter Akhetaton pour retourner à Thèbes puis à Memphis, qui redevient la capitale de l'empire. Cependant, il ne semble pas que le couple royal ait abandonné totalement la religion atonienne comme en témoigne le trône où l'on peut apercevoir le disque solaire Aton tendre la croix de vie au pharaon et à sa femme.

Toutânkhamon établit la restauration des temples endommagés sous l'épisode amarnien et se fait ériger à l'ouest de Thèbes un nouveau temple. Il n'a pas le temps de se faire construire sa demeure d'éternité, disparaissant brusquement en -1327, à dix-huit ans[3], par maladie, accident ou sous les coups d'un assassin, sans avoir pu affermir son pouvoir. Sans héritier, avec lui disparait la lignée Ahmosis. Il est enseveli à la hâte dans une petite tombe qui n'avait pas été construite pour lui. La tombe initialement prévue pour lui allait devenir celle de son successeur Aÿ.

Une « légende », aussi attribuée à Mérytaton (et avec plus de certitude), fait que sa veuve, Ânkhésenpaamon, supplia le roi hittite Suppiluliuma de lui envoyer un fils, pour monter sur le trône, ce qu'il accepta en faisant partir le prince Zannanzach (ou Zananza) qui n'arriva jamais. On ne sait pas ce que devient la veuve, certains avancent un mariage avec son successeur Aÿ qui succéda au jeune pharaon.

Sépulture

Toutânkhamon
Type Hypogée
Emplacement Vallée des Rois, tombe KV 62
Date de découverte 1922
Découvreur Howard Carter
Fouilles Howard Carter
Objets découverts 171 objets, avec du mobilier.

Au bout de soixante-dix jours, on l'inhume selon les rites funéraires royaux dans sa maison d'éternité : momification, masque mortuaire en or pur, cercueils et sarcophages, quadruples vases canopes pour les viscères, mobilier et objets funéraires, jouets et souvenirs du pharaon enfant.

Sur les raisons de sa mort, nous ne savons rien si ce n'est que l'examen de sa momie a révélé une blessure au bas du crâne qui pourrait laisser supposer qu'il n'est pas mort d'une mort naturelle. Certains vont même jusqu'à avancer que son décès aurait été provoqué par des coups à l'arrière du crâne donnés par quelqu'un agissant sur l'ordre d'un de ses deux successeurs. Les derniers indices relevés lors d'un examen au scanner de la momie, en février/mars 2005, écartent la piste d'un coup sur la tête (le caillot de sang supposé être une blessure était en réalité une erreur de la part des momificateurs, dû à leur travail hâtif) et laissent supposer qu'il serait mort des suites d'une infection généralisée provoquée par une plaie au niveau des jambes (il existe une fracture de l'extrémité inférieure du fémur gauche, avec des signes d'infection locale à la tomodensitométrie). La cause de sa mort demeure toutefois toujours mystérieuse à ce jour (blessure consécutive à un accident, à une tentative de meurtre ou à un combat)...

Depuis le 4 novembre 2007, sa momie est installée dans une vitrine la protégeant de l'humidité et révèle pour la première fois le visage du roi au public.

Deux momies d'enfants (un foetus de sept mois et un mort-né atteint de spina bifida) ont été retrouvées dans sa tombe, lors de la découverte en 1922 du tombeau par Howard Carter. Conservées depuis à l'Université du Caire, l'Égypte a annoncé le 7 août 2008 qu'elle allait procéder à des tests ADN pour tenter d'en savoir plus sur l'arbre généalogique de l'enfant-roi. Si les restes s'avéraient être ceux des enfants du pharaon et de son épouse Ânkhésenpaamon, fille de Néfertiti, les tests aideraient alors à identifier la famille du roi Toutânkhamon, en particulier ses parents.

Une incertitude est encore présente sur le sarcophage de Toutânkhamon. Le sarcophage de Toutânkhamon possède des déesses ailées sculptées à ses angles, ce qui est commun aux sépultures masculines. En revanche il a été découvert qu'à l'origine il n'y avait pas d'ailes sous les bras des déesses et qu'elles ont été rajoutées par la suite lors du placement du defunt. A sa confection la sépulture n'était peut-être pas destinée à Toutânkhamon, mais à une reine.

Trésor de Toutânkhamon

Le fabuleux trésor retrouvé dans la tombe de Toutânkhamon, qui est l'une des seules sépultures à avoir été découverte intacte, laisse augurer de la richesse des autres tombeaux dans leur état d'origine, à jamais perdu.

Selon le journal de Carter, la tombe de Toutânkhamon recelait 171 objets[4] : du mobilier, dont un splendide trône, plusieurs lits, dont un surprenant lit aux deux longues vaches dorées, qui témoignent d'une habileté technique rarement égalée dans la suite des temps[5], des bijoux, des statuettes, têtes et masques, des cannes (environ 130), des vases, des éventails, etc .

Galerie photos

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes

Commons-logo.svg

  1. Selon le British Museum, Malek, I. Shaw, N. Grimal.
    Autres avis de spécialistes : -1355 à -1346 (D. B. Redford), -1348 à -1339 (R. A. Parker), -1348 à -1338 (D. Arnold), -1347 à -1339/ -1338 (A. H. Gardiner, E. Hornung), -1343 à -1333 (A. D. Dodson), -1340 à -1331 (C. Aldred,K. A. Kitchen), -1335 à -1325 (J. von Beckerath), -1334 à -1324 (E. F. Wente), -1333 à -1323 (R. Krauss), -1319 à -1309 (H. W. Helck).
  2. c'est par les femmes que se transmet le sang royal
  3. certains spécialistes disent vingt
  4. Selon La grande encyclopédie Larousse, vol. 19, p. 12053
  5. Selon l'Encyclopédie Universalis, corpus, vol.12, p. 393a

Bibliographie

  • Christiane Desroches Noblecourt, Toutânkhamon, 2004 (ISBN 2857040121).
    ouvrage précis sur la vie et la mort du pharaon ;
     
  • « D'Akhénaton à Toutânkhamon », dans Toutankhamon Magazine, no 19, 2005
    un numéro spécial de Toutankhamon Magazine sur la période amarnienne et le règne de Toutânkhamon.
     
Romans
  • Christian Jacq, La Reine Soleil.
    roman qui raconte la vie et la fin (possible) d'Ânkhésenpaamon ;
     
  • Christian Jacq, L'affaire Toutânkhamon.
    roman qui raconte la découverte par Howard Carter de la tombe de Toutânkhamon ;
     
  • Christian Jacq, Toutânkhamon, l'ultime secret.
    roman qui raconte la recherche des fameux papyrus de Toutânkhamon.
     
  • Sophie Crançon, Le Mystère Toutankhamon.
    Novembre 1922, Howard Carter découvre la tombe de Toutânkhamon. Sophie Crançon, rédactrice en chef d'Archéologia retrace cette aventure
     
  • Dimitri Merejkovski, Toutankhamon.
    biographie romancée de la jeunesse du roi
     

Annexe

Liens internes

Liens externes


nothumb  Histoire • Géographie • Mythologie • Dieux • Art / Pyramides • Sciences • Vie quotidienne / Organisation politique / Pharaons  Égyptologie • BibliographieLexique • Index
Egyptopedia Un article égyptologique au hasard :

Mérenrê

Modifications du jour
  • Portail de l’Égypte antique Portail de l’Égypte antique

Ce document provient de « Tout%C3%A2nkhamon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Toutankhamon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Toutankhamon — ou Tout Ankh Amon pharaon égyptien (v. 1354 v. 1346 av. J. C.) de la XVIIIe dynastie, qui, à dix ans, succéda à son beau père Aménophis IV Akhenaton. Influencé par les ministres et les prêtres de son entourage, il abolit le culte d Aton pour… …   Encyclopédie Universelle

  • Toutânkhamon — Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

  • Toutânkhamon le pharaon assassiné — 17e album de la série Papyrus Auteur Lucien De Gieter Couleurs Georges Vloeberghs Éditeur Dupuis Première publication …   Wikipédia en Français

  • Toutankhamon magazine — est un magazine bimestriel créé en été 2001 par François Tonic (rédacteur en chef de 2001 à 2008, 2009 ). Il est racheté par les éditions Neptune au printemps 2002. La rédactrice en chef fut Milena Perraud d août 2008 à février 2009. Le magazine… …   Wikipédia en Français

  • La Tombe de Toutânkhamon — Toutânkhamon Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

  • Sarcophage toutankhamon — Toutânkhamon Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

  • Tombeau de Toutânkhamon — KV 62 Tombeau de Toutânkhamon Tombeaux de l Égypte antique Masque funéraire de Toutânkhamon Emplacement Vallée des rois …   Wikipédia en Français

  • Tombe de Toutânkhamon — Tombeau de Toutânkhamon 25° 44′ 25″ N 32° 36′ 05″ E / 25.740361, 32.601444 …   Wikipédia en Français

  • Tombeau de Toutankhamon — Tombeau de Toutânkhamon 25° 44′ 25″ N 32° 36′ 05″ E / 25.740361, 32.601444 …   Wikipédia en Français

  • Tombeau de toutânkhamon — 25° 44′ 25″ N 32° 36′ 05″ E / 25.740361, 32.601444 …   Wikipédia en Français