Stephane Guillon


Stephane Guillon

Stéphane Guillon

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillon (homonymie).
Stéphane Guillon
Naissance 06 décembre 1963
Paris
Nationalité Française
Pays d'accueil France
Conjoint(s) Muriel Cousin

Stéphane Guillon, né le 6 décembre 1963 à Neuilly-sur-Seine[1], est un humoriste et acteur français.

Sommaire

Biographie

Fils d'un conseiller patrimonial et d'une galeriste, Stéphane Guillon est exclu de son lycée en seconde. Alors que ses parents l'ont inscrit dans une boîte à bac près de la gare Saint-Lazare, à Paris[1], il suit une formation de comédien[2]. Ayant échoué à percer, avec une dizaine de téléfilms de 17 à 35 ans, il débute une carrière d'humoriste en 1990[1].

Mais c'est en tant que chroniqueur qu'il devient connu du grand public. Il intervient en effet dans La Grosse Émission sur Comédie ! en 2001-2002[3]. Puis, après s'être fait remarquer sur scène dans son one-man-show Petites horreurs entre amis au festival d'Avignon en 2002 puis à la Main d'or au printemps 2003[4], il rejoint Stéphane Bern à la radio dans l'équipe du Fou du roi, sur France Inter. Celui-ci lui propose de le suivre à la télévision, sur Canal+, dans son émission 20h10 pétantes, où il assure une chronique entre 2003 et 2005. Suite à l'arrêt de l'émission, il continue sur Canal+ avec Thierry Ardisson dans Salut les Terriens à partir de 2006. Depuis la rentrée 2008, il tient également une chronique intitulée « L'humeur de... » à 7h55 du lundi au mercredi dans le Le Sept dix sur France Inter.

Il continue à mener en parallèle sa carrière sur scène avec En avant la musique, son dernier spectacle en date, ainsi que d'acteur au cinéma.

Son humour se veut noir, corrosif et sans tabou, « politiquement incorrect ».

Famille

Stéphane Guillon a un frère, Bernard[1]. Depuis 2005, Stéphane Guillon vit en couple avec Muriel Cousin, avec laquelle il a eu une fille, Violette, le 12 septembre 2006. Il est également père de trois autres enfants, d'une précédente union[5].

Filmographie

Cinéma

Télévision

DVD

  • 2007 : En avant la musique
  • 2008 : Portraits au vitriol

Bibliographie

Stéphane Guillon a publié deux livres chez Canal+ éditions / Albin Michel :

  • 2005 : Jusque-là... tout allait bien !, 287 p. (ISBN 2-226-14422-6) 
  • 2006 : Guillon aggrave son cas, 283 p. (ISBN 2-226-14443-9) 

Chroniques controversées

Dans 20h10 pétantes

Dans l'émission 20h10 pétantes, il a parfois été confronté à la colère ou au mépris des invités :

  • Vincent Delerm lui a reproché de quitter le plateau juste après sa chronique, empêchant ainsi toute réponse de sa part.
  • Agnès Soral lui a reproché de faire de l'humour à propos du viol dont elle a été victime. Ce à quoi Stéphane Guillon a répondu qu'il fustigeait la police espagnole chargée de retrouver le violeur et qu'il ne voulait pas heurter Agnès Soral.

Sur Dominique Strauss-Kahn

Le 17 février 2009, Dominique Strauss-Kahn, directeur général du Fonds monétaire international (FMI), fut la cible de Stéphane Guillon dans sa chronique matinale sur France Inter[6]. Avant de commencer son entrevue qui a suivi la chronique, Strauss-Kahn a déclaré avoir « assez peu apprécié les commentaires » de Guillon[7],[8], ce qui a déclenché un nombre record de connexions à la vidéo de la chronique[9]. Le 2 mars 2009, Guillon fut l'invité de l'émission Mots croisés sur France 2 pour débattre de l'humour et de ses limites[10] et revenir sur l'épisode Strauss-Kahn. Le 6 mars 2009, l'humoriste a également participé, accompagné de Didier Porte, à un plateau d'Arrêt sur images (web) sur le thème « Les humoristes sont des journalistes de complément ». Cette affaire DSK a eu un large retentissement, certains organes de presse non francophones ayant repris l'information[11] et le président Nicolas Sarkozy ayant dénoncé « l'humour méchant » du chroniqueur[8],[12].

Notes et références

  1. a , b , c  et d (fr) Mathias Gurtler, « CV de stars : Stéphane Guillon », sur vsd.fr, 20 décembre 2006. Consulté le 22 mars 2009.
  2. (fr) Mikaël Demets et Mélanie Carpentier, « Le masque et la plume : Interview de Stéphane Guillon », sur Evene, novembre 2005. Consulté le 22 mars 2009.
  3. (fr) « La Grosse Émission : les 3 éditions », sur tele7.fr. Consulté le 22 mars 2009.
  4. (fr) « Biographie de Stéphane Guillon : Un matador malin et malicieux », sur le site officiel de Stéphane Guillon, 20h40 productions. Consulté le 22 mars 2009.
  5. (fr) « Bio de Stéphane Guillon », sur gala.fr.
  6. (fr) « L'humeur de... Stéphane Guillon - Visite de DSK à France Inter : tous aux abris », sur le site de France Inter, 17 février 2009. Consulté le 22 mars 2009. La chronique de Guillon.
  7. (fr) « Le Sept dix : Dominique Strauss-Kahn », sur le site de France Inter, 17 février 2009. Consulté le 22 mars 2009. La réaction de Strauss-Kahn à la chronique de Guillon.
  8. a  et b (fr) François-Xavier Bourmaud et Charles Jaigu, « Les politiques sous le feu roulant des humoristes », sur lefigaro.fr, 20 mars 2009. Consulté le 22 mars 2009.
  9. (fr) Gégoire Biseau et Marie Guichoux, « Stéphane Guillon, le tombeur de DSK », sur liberation.fr, 20 février 2009. Consulté le 22 mars 2009.
  10. (fr) « Mots croisés, 2e débat : Peut-on rire de tout ? », sur le site de France 2, 2 mars 2009. Consulté le 22 mars 2009.
  11. (en) Lara Marlowe, « Intrigue in France as compelling as its politics », dans The Irish Times, 3 mars 2009 [texte intégral] .
  12. (fr) « L'humeur de... Stéphane Guillon - Enfin la reconnaissance du président ! », sur le site de France Inter, 3 mars 2009. Consulté le 22 mars 2009.

Liens externes

  • Portail de la télévision Portail de la télévision
  • Portail de la radio Portail de la radio
  • Portail du cinéma français Portail du cinéma français
Ce document provient de « St%C3%A9phane Guillon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stephane Guillon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stéphane Guillon — Pour les articles homonymes, voir Guillon (homonymie). Stéphane Guillon …   Wikipédia en Français

  • Guillon (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Guillon est un nom de famille notamment porté par : Guillaume Guillon Lethière (1760 1832), peintre français ; Marie Nicolas Silvestre …   Wikipédia en Français

  • Stéphane et prénoms voisins — Cette page donne par ordre alphabétique de noms les 700 et quelques pages commençant par Stéphane, ou un prénom similaire, car on dénombre une dizaine d orthographes différentes, pour un prénom qui est essentiellement le même, et avec des noms… …   Wikipédia en Français

  • Stéphane — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Stéphane », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Stéphane est un prénom épicène. En langue… …   Wikipédia en Français

  • Stéphane Pauwels — Pour les articles homonymes, voir Pauwels. Stéphane Pauwels, né le 18 août 1968 à Mouscron (Belgique). Sommaire 1 Biographie 1.1 Carrière de diri …   Wikipédia en Français

  • Loic Guillon — Loïc Guillon Pour les articles homonymes, voir Guillon (homonymie). Loïc Guillon, né le 11 janvier 1982 à Limoges, est un footballeur français. Ce défenseur gaucher (1,86m pour 80kg) évolue aujourd hui au FC Nantes avec le numéro 24. Premier… …   Wikipédia en Français

  • Gérald Dahan — Pour les articles homonymes, voir Dahan. Gérald Dahan Gérald Dahan, né le 17 mai 1973 à Cognac, est un …   Wikipédia en Français

  • Salut les Terriens — Genre Talk show Réalisation Didier Froehly Présentation Thierry Ardisson Participants …   Wikipédia en Français

  • Jean-Luc Hees — Pour les articles homonymes, voir Hees (homonymie). Jean Luc Hees, né à Évreux le 10 août 1951, est un journaliste et animateur de radio français. Il est, depuis le 12 mai 2009, président du groupe Radio France. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • France Inter — Création 16 février 1947 Slogan « France Inter, la différence » Langue Français Pays …   Wikipédia en Français