Didier Porte


Didier Porte
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Porte.
Didier Porte
Didier Porte le 1er juillet 2010
Didier Porte le 1er juillet 2010

Naissance 29 janvier 1958 (1958-01-29) (53 ans)
Compiègne
Nationalité Française
Pays de résidence France
Activité principale journaliste, chroniqueur
et humoriste

Didier Porte, né le 29 janvier 1958 à Compiègne, est un journaliste, chroniqueur et humoriste français.

Sommaire

Biographie et parcours

Né à Compiègne en janvier 1958, père de quatre enfants, il obtient une maîtrise de sciences économiques à l’université Paris-X. Journaliste depuis 1984, il collabore à La Dépêche du Midi, au Matin de Paris (journal depuis disparu), à L’Étudiant, et à diverses radios comme Canal 102 (basée à Évry), TSF 93, RMC, RFM, Europe 2, Ouï FM, pour leurs journaux et diverses chroniques de télévision.

Pendant huit ans, il est reporter-réalisateur dans l’émission Culture Pub et rédige des chroniques régulières pour le mensuel du même nom. Il collabore aux Lois de la jungle puis à Éconoclaste sur La Cinquième, à Tutti frutti et à Comme au cinéma sur France 2, ainsi qu'à Héros vinaigrette, ultime émission animée par Bernard Rapp.

Avec Anne Magnien, il est le co-auteur de l’émission La Nuit de la connerie sur Canal+. Cette émission sera complétée par un livre, rédigé avec William Reymond, Le Grand Livre de la connerie.

Sur France Inter, il est successivement chroniqueur dans Zappinge (émission de Gilbert Denoyan), Zoom et Audimatraquage (émissions d’Isabelle Motrot), Rien à cirer, Les P’tits Déj’s et Changement de direction (émissions de Laurent Ruquier) avant d'être « remercié » de la station en 1996 pour « inhumanité »[1].

Il la réintègre fin 1999 pour y donner ses chroniques dans Rien à voir (émission de Laurence Boccolini), et dans l’émission qui l’a remplacée, Le Fou du roi de Stéphane Bern, où on peut entendre en 2010 sa chronique quotidienne vers 12 h 05. Il y brocarde pêle-mêle les acteurs de la vie politique, les chaînes de télévision ou les émissions de télé-réalité.

Entre avril 1998 et juin 2006, il anime une chronique quotidienne consacrée à la télévision sur Ouï FM.

Depuis le début 2008, il tient également une chronique hebdomadaire le jeudi à 7 h 53, dans l’émission matinale de Nicolas Demorand sur France Inter. Le mercredi 23 juin 2010, il annonce son licenciement de la station à l'antenne[2], aussi bien pour la matinale que pour Le Fou du roi.

Le vendredi 25 juin 2010, Daniel Schneidermann annonce que Didier Porte aura désormais une chronique, mise en ligne tous les jeudis à 7h53 sur le site Arrêt sur images[3]. Depuis 2011, il n'a cette chronique plus qu'une semaine sur deux.

Depuis septembre 2010, il tient également une chronique hebdomadaire enregistrée chaque lundi dans un café parisien, pour le journal d'information en ligne Mediapart, intitulée MediaPorte[4].

En 2010, il participe au Comité de la carte, émission animée par Philippe Vandel sur Paris Première.

Entre 2008 et 2010, il contribue aussi régulièrement à l’hebdomadaire satirique Siné Hebdo, créé par le dessinateur Siné.

Sur les planches, il est à l'affiche de plusieurs one-man-shows respectivement intitulés L’ami des vedettes, Entracte manqué, Didier Porte joue et gagne à être connu. Le dernier en date est Didier Porte aime les gens.

À la rentrée 2011, il réintègre l'équipe de chroniqueurs de Stéphane Bern dans sa nouvelle émission sur RTL, À la bonne heure.

Le style de Didier Porte

L’humour de Didier Porte repose sur un style tribun et un positionnement d’extrême gauche[5] dont il joue pour faire des portraits à charge de l’invité. Il utilise un alliage d’ironie et de franc-parler pour évoquer des sujets parfois très polémiques[réf. souhaitée]. Il se conçoit davantage comme un contre-pouvoir, chargé d’attaquer les puissants, plutôt que comme un humoriste ou un comédien, selon ses propres termes[6].

Engagement politique

Polémiques et prises de position

Dans sa chronique du Fou du roi, Didier Porte est adepte des portraits à charge de l’invité.

  • Il a vigoureusement raillé l’animateur Arthur[8]
  • En 2008-2009, il a régulièrement pris position contre la détention de Julien Coupat.
  • En juin 2010, quelques jours après le licenciement de Stéphane Guillon (autre chroniqueur à France Inter), Didier Porte annonce en direct son licenciement de La Matinale et du Fou du Roi. Ces deux événements déclenchent une vague d'indignation au sein de la station[10].

Publications

  • 1994 Le Grand Livre de la connerie, en collaboration avec William Reymond, d’après une émission de Canal+, éd. Canal+ Editions
  • 2003 Sauvé des ondes, éd. l'Archipel (réédité en février 2011 aux éditions Archipoche)
  • 2008 Porte flingue, éd. Ramsay
  • 2009 Les Pipoles à la porte !, éd. La Découverte
  • 2010 Insupportable ! Chronique d'un licenciement bien mérité, First Editions (Gründ).
  • 2011 Incorrigible ! Chroniques d'un multirécidiviste, First Editions (Gründ).

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Didier Porte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Porte — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Porte », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Porte est à la fois un nom commun et un nom… …   Wikipédia en Français

  • Didier Sandre — est un acteur et metteur en scène français né à Paris le 17 août 1946. Sommaire 1 Biographie 2 Filmographie 2.1 Cinéma …   Wikipédia en Français

  • Porte Desilles — Porte Désilles 48°41′53″N 6°10′27″E / 48.69806, 6.17417 …   Wikipédia en Français

  • Porte Désilles — Présentation Période ou style Classique Type Porte Architecte Didier Joseph François Mélin Date de construction …   Wikipédia en Français

  • Didier Ruef — (born 1961) is a Swiss documentary photographer best known for his portrayal of Man Waste, Africa and Switzerland. Contents 1 Life and career 2 Awards 3 Books 4 Collections …   Wikipedia

  • Didier Super — en concert lors du 5ème festival Aux Zarbs d Auxerre en juillet 2007. Nom Olivier Didier Haudegon …   Wikipédia en Français

  • Didier Leroux — est un homme politique français, né le 21 décembre 1946 à Paris, il fut président de plusieurs partis non indépendantistes et divers droite opposés à Jacques Lafleur et au RPCR (devenu depuis le Rassemblement UMP), à savoir : Une Nouvelle… …   Wikipédia en Français

  • Didier Migaud — Didier Migaud, en décembre 2009 Mandats 36e premier président de la Cour des comptes …   Wikipédia en Français

  • Didier Pironi — au Grand Prix de Monaco de Formule 2 en 1977 Années d activité 1973 1987 Date de naissance 26 mars 1952 Lieu de naissance …   Wikipédia en Français

  • Didier Daeninckx — à la Fête de l Humanité en 2006 Activités Romanc …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.