Stanislas Joseph Francois Xavier Rovere


Stanislas Joseph Francois Xavier Rovere

Stanislas Joseph François Xavier Rovère

Stanislas Joseph François Xavier Rovère 1748-1798, orignaire de Bonnieux, frère de Siméon Rovère.

Sommaire

Avant la Révolution

Son père était un aubergiste aisé de Bonnieux. Il fait de bonnes études. Avec une fausse généalogie, il se fait passer pour le marquis de Fontvielle, seigneur de La Ramide. Il entre dans les mousquetaires du roi et malgré son riche mariage, il est obligé de revendre son commandement, à cause de son train de vie dispendieux.

Sous la Révolution

Il est candidat de la noblesse de Provence aux États généraux de 1789 mais n'est pas élu. En 1792, il est élu à l'Assemblée législative pour représenter le nouveau département de Vaucluse après sa création par un décret de la Convention du 25 juin 1793. Il fut ensuite élu à la Convention par le département des Bouches-du-Rhône. Il sera député pour ce département du 16 juillet 1748 au 11 septembre 1798.[1]

Au procès de Louis XVI, il vote la mort. Il est envoyé en mission à plusieurs reprises, notamment dans le Midi où il se signale pas des excès qui irritent la Convention. Il participe à la chute de Maximilien de Robespierre le 9 thermidor an II -(27 juillet 1794). Il se signale par de nouveaux excès lors de la réaction thermidorienne.

Sous le Directoire

Il est président de la Convention du 20 janvier 1795 au 4 février 1795.[2]

Compromis dans l'Insurrection des royalistes du 13 vendémiaire an IV (5 octobre 1795), il est toutefois élu au Conseil des Anciens. Il est envoyé au bagne après le Coup d'État du 18 fructidor an V (4 septembre 1797).

Le bagne

Envoyé à Sinamary en Guyane, il tombe malade et demande alors à pouvoir s'installer à Cayenne. Après plusieurs refus, il est finalement autorisé à se rendre à Cayenne. Fortement affaibli et incapable de marcher, il est embarqué accompagné de l'abbé Brottier à bord d'une goélette. Pour des raisons de mauvaise mer, le bateau doit faire demi-tout pour retourner à Sinamary où il meurt le 11 septembre 1798.[3]

Notes et références

Bibliographie

Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article : source utilisée pour la rédaction de cet article

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
Ce document provient de « Stanislas Joseph Fran%C3%A7ois Xavier Rov%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stanislas Joseph Francois Xavier Rovere de Wikipédia en français (auteurs)