Solomon Burke


Solomon Burke
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burke.
Solomon Burke
Solomon Burke.jpg
Naissance 21 mars 1940
Philadelphie, Pennsylvanie (États-Unis)
Pays d’origine Américaine
Décès 10 octobre 2010
Haarlemmermeer, Hollande-Septentrionale (Pays-Bas)
Activité principale Chanteur
Genre musical gospel, rhythm and blues, soul, country

Solomon Burke (né le 21 mars 1940[1],[2] à Philadelphie, Pennsylvanie et mort le 10 octobre 2010 à Haarlemmermeer, Pays-Bas[3]) est un chanteur de gospel, de rhythm and blues, de soul et de country américain. Surnommé « The King of Rock n' Soul », il est, avec Sam Cooke ou Ray Charles, un des pionniers de la musique soul. Sa chanson la plus célèbre, Everybody Needs Somebody to Love, fut reprise par The Rolling Stones ou The Blues Brothers.

Sommaire

Biographie

Dès l'âge de neuf ans, il chante avec son père dans la chorale de l'église. A douze ans, il prêche déjà à la radio dans Solomon's Temple et tourne dans le circuit gospel sous le nom de The Wonder Boy Preacher. Il enregistre des disques de gospel pour Apollo entre 1955 et 1958. Jerry Wexler l'engage chez Atlantic en 1960 et le baptise « King of Rock n' Soul ». Âgé de 24 ans, il est marié et père de neuf enfants.

Le titre Just Out Of Reach, qui figure sur son premier album éponyme (1963), est son premier grand succès (7e des ventes R&B, 24e des ventes Pop). Burke signera 4 albums en autant d'années au service d'Atlantic, dont on retiendra les réussis et populaires Cry to Me, Everybody Needs Somebody to Love ou If You Need Me, Got To Get You Off My Mind (en mémoire de Sam Cooke)... En 1968, il quitte le label.

Après avoir enregistré Soul Meeting avec Don Covay, Ben E. King, Arthur Conley et Joe Tex, il signe chez Bell pour qui il enregistre et produit en 1969 l'album Proud Mary aux studios de Muscle Shoals. Il migre ensuite chez MGM et sort une série de nouveaux albums, dont un hommage à Martin Luther King en 1974. Il revient à la religion dans les années 1980, gravant des titres de pur gospel et prêchant à l'église sous le nom de Bishop Burke.

2002 marque son retour avec l'enregistrement de Don't Give Up On Me. Entouré par Van Morrison, Bob Dylan, Brian Wilson, Elvis Costello ou encore Tom Waits, le chanteur remporte un Grammy du meilleur disque de blues contemporain. L'année précédente, il fait son entrée au Rock and Roll Hall of Fame. Bien qu'il ne fréquente plus les hit-parades depuis longtemps, il continue sa carrière, oscillant entre gospel, soul et country, comme dans son dernier album Nashville.

Solomon Burke est un personnage étonnant.[évasif] C'est un grand gaillard à la voix puissante, bagues aux doigts et sceptre à la main, grand amateur de bourbon. Partagé entre sa carrière musicale et sa carrière ecclésiastique, il est aussi chef d'entreprises de pompes funèbres et de location de limousines. Ses chansons ont fait l'objet de nombreuses reprises par les Moody Blues, les Blues Brothers, Wilson Pickett, Southside Johnny, Betty Harris, etc. Les Rolling Stones en ont enregistré pas moins de quatre (Everybody Needs Somebody, Cry To Me, You Can Make It If You Try et If You Need Me).

Cry To Me est utilisé dans le film Dirty Dancing, tandis que son Everybody needs somebody to love rentre dans la légende grâce au film The Blues Brothers. Il donne son dernier concert le 4 septembre 2010 à Seattle (Etat de Washington, USA) dans le cadre du Bumbershoot Festival.

Il meurt le 10 octobre 2010 à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, alors qu'il devait se produire deux jours plus tard au Paradiso à Amsterdam, à l'invitation du groupe De Dijk.

Il est inhumé au cimetière Forest Lawn Memorial Park (Hollywood Hills) à Los Angeles.

Discographie

  • Solomon Burke - 1962 (Kenwood)
  • Rock 'n' Soul - 1962 (Atlantic)
  • The Rest of Solomon Burke - 1965 (Atlantic)
  • I Wish I Knew - 1968 (Atlantic)
  • King Solomon - 1968 (Sequel)
  • Proud Mary - 1969
  • King Heavy - 1972
  • Electronic Magnetism - 1972
  • I Have a Dream - 1974
  • Back to My Roots - 1975
  • Music to Make Love By - 1975
  • Sidewalks, Fences & Walls - 1979
  • Lord We Need a Miracle - 1979
  • Get up and Do Something - 1979
  • King of Rock 'n' Soul - 1981
  • Take Me, Shake Me [live] - 1983
  • Soul Alive! - 1984
  • A Change Is Gonna Come - 1986
  • Love Trap - 1987
  • Into My Life You Came - 1990
  • This Is His - 1990
  • Homeland - 1990
  • Soul of the Blues - 1993
  • Live at House of Blues - 1994
  • Definition of Soul - 1997
  • We Need a Miracle' - 1998
  • Not by Water But Fire This Time - 1999
  • Soulman - 2002
  • Don't Give Up On Me - 2002
  • The Incredible Solomon Burke at His Best - 2002
  • The Apollo Album - 2003
  • Make Do With What You Got - 2005
  • Nashville - 2006
  • Like A Fire - 2008
  • Hold on Tight - 2010 (avec De Dijk)

Dans la culture populaire

On retrouve une de ses chansons à la fin de l'épisode 6 de la saison 2 de Dr House, intitulé La course au mensonge : None of us are free de l'album Don't give up on me[4]. Cette même chanson est également jouée à la fin d'un épisode de la 7ème et dernière saison de Cold Case. La chanson "Don't give up me" est diffusée à plusieurs reprises dans la serie The OC (Newport Beach)

Bibliographie

(en) Holly George-Warren (dir.) et Patricia Romanowski (dir.), The Rolling Stone Encyclopedia of Rock & Roll : Revised and Updated for the 21st Century, New York, Fireside (Simon & Schuster), 2001, 3e éd. (1re éd. 1983), 1114 p. (ISBN 978-0-7432-0120-9 et 0-7432-0120-5) 

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Solomon Burke de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Solomon Burke — (* 21. März 1940 in Philadelphia, Pennsylvania; † 10. Oktober 2010 in Haarlemmermeer, Niederlande) war ein US amerikanischer Soul und Rhythm and Blues Sänger, der in den 19 …   Deutsch Wikipedia

  • Solomon Burke — en una actuación en el Radio City Music Hall en 2008. Datos generales Nombre real James Solomon McD …   Wikipedia Español

  • Solomon Burke — Infobox musical artist Name = Solomon Burke Img capt = Img size = Landscape = Background = solo singer Birth name = Alias = The King of Rock N Soul , Big Sol Born = birth date and age|1940|3|21|mf=ycite web last = Valania first = Jonathan… …   Wikipedia

  • Down in the Valley (Solomon Burke song) — Down in the Valley Single by Solomon Burke from the album Solomon Burke s Greatest Hits (1962) A side I m Hanging Up My Heart For You Released 1962 …   Wikipedia

  • Burke (Familienname) — Burke ist eine englischsprachige Form des irischen Familiennamens de Burca. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W …   Deutsch Wikipedia

  • Solomon (Name) — Solomon (hebräisch ‏שְׁלֹמֹה‎) ist ein männlicher Vorname[1] und Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Bekannte Namensträger …   Deutsch Wikipedia

  • Burke — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir Bourke (homonymie) et Bourque. Burke est un nom irlandais d origine normande qui signifie colline fortifiée. Voir …   Wikipédia en Français

  • Solomon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cet article possède un paronyme, voir : Salomon. Somma …   Wikipédia en Français

  • Solomon White Conrad — Nacimiento 31 de julio de 1779 Montgomery County, Pennsylvania Fallecimiento …   Wikipedia Español

  • Solomon L. Hoge — Solomon Lafayette Hoge (* 11. Juli 1836 in Pickrelltown, Logan County, Ohio; † 23. Februar 1909 in Battle Creek, Michigan) war ein US amerikanischer Politiker. Zwischen 1869 und 1871 sowie noch …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.