Ateliers De Construction Du Nord De La France


Ateliers De Construction Du Nord De La France

Ateliers de construction du Nord de la France

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ANF.

La société des Ateliers de construction du Nord de la France (ANF), est devenue, en 1989 une filiale du groupe canadien Bombardier.

Sommaire

Historique

La société des Ateliers de construction du Nord de la France (ANF) est un constructeur ferroviaire français implanté à Crespin, près de Valenciennes. Filiale de la société anonyme Belge La Métalurgique qui l'a créé en 1882, elle construit du matériel ferroviaire et notamment les locomotives à vapeur Blanc-Misseron entre 1885 et 1945.

Article détaillé : Blanc-Misseron.

En 1989 la société devenue « ANF industries », deuxième fabricant ferroviaire français, est au bord de la faillite, confrontée à un problème financier récurent. Elle est rachetée par le constructeur Bombardier, qui en fait une filiale européenne en pointe dans le domaine ferroviaire[1]. L'usine Bombardier du site de Crespin a notamment construit des voitures pour le Transmanche, les TGV et les trains régionaux. Il a aussi signé des contrats qui prévoient des productions sur le site de Crespin, notamment : une participation à la construction du MF 2000, des rames Autorail à grande capacité AGC et Francilien NAT[2].

Article détaillé : Bombardier Transport.

Sources

Notes et références

  1. Bombardier, « reprise des Ateliers du Nord de la France (ANF Industries) en 1989 par Bombardier. À cette époque, ANF industries est le 2 constructeur ferroviaire français, mais éprouve de grandes difficultés. Elle est la propriété d’un pool bancaire, porteur des dettes contractées par l’entreprise. A cette époque, l’entreprise compte un peu plus de 1000 salariés dont l’emploi est menacé ».
  2. Site Francilien Bombardier, lien du 5 juillet 2009.

Bibliographie

  • Bombardier, Le site de Crespin : la réussite d’un intégrateur ferroviaire, Dossier de presse, Salon des transports publics, Paris, 10-12 juin 2008.

Annexes

Article connexe

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
Ce document provient de « Ateliers de construction du Nord de la France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ateliers De Construction Du Nord De La France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ateliers de construction du nord de la france — Pour les articles homonymes, voir ANF. La société des Ateliers de construction du Nord de la France (ANF), est devenue, en 1989 une filiale du groupe canadien Bombardier. Sommaire 1 Historique …   Wikipédia en Français

  • Ateliers de construction du Nord de la France — Pour les articles homonymes, voir ANF. La société des Ateliers de construction du Nord de la France (ANF), est devenue, en 1989 une filiale du groupe canadien Bombardier. Sommaire 1 Historique 2 Sources …   Wikipédia en Français

  • France (paquebot) 1962 — France (paquebot) Pour les articles homonymes, voir France (homonymie), section Navires et Norway (homonymie). France …   Wikipédia en Français

  • France (paquebot de 1960) — France (paquebot) Pour les articles homonymes, voir France (homonymie), section Navires et Norway (homonymie). France …   Wikipédia en Français

  • Nord-PLM — Voitures de banlieue Nord Nord PLM Les voitures de banlieue Nord et les voitures Nord PLM étaient des voitures de chemin de fer à bogies destinées au trafic de trains de banlieue. Elles furent construites respectivement à 410 et 72 unités.… …   Wikipédia en Français

  • France (paquebot) — Pour les articles homonymes, voir France (homonymie), section Navires et Norway (homonymie). France À Hong Kong en 1974 pour son dernier tour du monde …   Wikipédia en Français

  • Ateliers orléanais de réalisations ferroviaires — Création 2003 Fondateurs Jean Luc Remondeau Personnages clés Bernard Richard, M. Cadoux, Bernard Dubois …   Wikipédia en Français

  • FRANCE - Naissance d’une nation — Si la Gaule romaine peut apparaître avec le recul des siècles comme une ancêtre de la France, les territoires qui devaient constituer celle ci ne formèrent que lentement, au cours du Moyen Âge, la préfiguration de son entité nationale. Divisée au …   Encyclopédie Universelle

  • France II — France II  kurz nach Indienststellung in Bordeaux Die France II war eine stählerne 5.633 BRT große fracht und personenfahrende Fünfmastbark unter französischer Flagge. Sie war der zweite fünfmastige französische Großsegler dieses Namens mit… …   Deutsch Wikipedia

  • France (1911) — France Die France kurz nach Indienststellung in Bordeaux p1 …   Deutsch Wikipedia