Rakhine


Rakhine

État d'Arakan

ရခိုင်ပြည်နယ်
(État d'Arakan)
Drapeau de l'État d'Arakan.
Drapeau de l'État d'Arakan
Localisation de l'État d'Arakan (en rouge) à l'intérieur de la Birmanie.
Localisation de l'État d'Arakan (en rouge) à l'intérieur de la Birmanie.
Administration
Pays Flag of Myanmar.svg Birmanie
Capitale Sittwe
Date de création 1974
Géographie
Superficie 36 762 km²
Démographie
Population 2 698 000 hab.
Densité 73,4 hab./km²
Groupes ethniques Rakhines, Rohingya, Chins, Mros

L'État d'Arakan (que le régime birman actuel appelle Rakhine) est une subdivision administrative de la Birmanie. Situé sur la côte occidentale du pays, il est bordé par l'État Chin au nord, les divisions de Magway, Bago et Ayeyarwady à l'est, le golfe du Bengale à l'ouest et le Bangladesh au nord-ouest. Sa capitale est Sittwe (ancienne Akyab).

La zone côtière est parsemée d'îles, les plus importantes étant Cheduba, Ramree et Shahpura. On y trouve des volcans de boue.

Le climat est brûlant et insalubre. Le pays produit du riz et du bois de construction. On y trouve de l'or, de l'argent et des hydrocarbures, particulièrement offshore.

L'État s'étend entre les latitudes 17°30' et 21°30' nord et les longitudes 92°10' et 94°50' est. Sa superficie est de 36 762 km². Sa population en 1985 était estimée à 2 698 000. Les principaux groupes qui le peuplent sont les Arakanais et les Rohingya. Parmi les autres groupes, on trouve notamment les Mro, les Khami ou Khumi, les Kaman, les Dienet et les Marmagri. La majorité de la population est bouddhiste, sauf les Rohingya qui sont musulmans.

La chaîne de l'Arakan, qui culmine à 3 063 m avec le pic Victoria, sépare l'État d'Arakan du reste de la Birmanie.

Sommaire

Histoire

La tradition évoque des capitales royales existant vers 3000 avant J. C.

Toutefois, la plus ancienne trace écrite connue en Arakan est l'inscription dite d'Anacandra, datée de 729 après J. C., qui raconte que le roi Dvancandra (370-425 après J. C.) "a construit une cité ornée d'un mur d'enceinte et d'un fossé". Cette cité est l'actuelle Dhanyawadi, qui a révélé des sculptures de style Gupta (une dynastie qui a régné sur le nord de l'Inde du milieu du IIIe siècle à 535) et qu'on peut dater du Ve siècle après J. C.

Dans le village de Wethali ou Vesali, des fouilles effectuées dans les années 1980 ont révélé plusieurs constructions de brique, puis d'objets en pierre et en bronze. Le site remonterait à une période entre les VIe et X siècles.

Un 3e site, Mrauk-U, date d'une période allant du XVe au XVIIIe siècles. On trouve des vestiges de postes fortifiés sur les collines entourant le site. Des récits racontent qu'au XVIe siècle le roi Minbin ouvrit les écluses des réservoirs de la ville pour repousser les envahisseurs birmans (le roi Tabinshwehti, qui régnait à Pégou, attaqua la ville en 1546-1547).

Article détaillé : Mrauk U.

L'armée birmane du roi Bodawpaya s'empara de Mrauk U le 2 janvier 1785, mettant fin au royaume d'Arakan comme entité indépendante. La région fut ensuite conquise par les Britanniques lors de la première Guerre anglo-birmane en 1824.

Population

La population de l'État d'Arakan s'élevait dans le dernier siècle à près de 2 000 000 habitants. Mais la guerre contre les Birmans et les émigrations ont réduit ce chiffre à 730 000 environ(2001).

La langue arakanaise fait partie du groupe dit "lolo-birman" de la branche tibéto-birmane des langues sino-tibétaines.

Les Arakanais sont adeptes du bouddhisme theravada tout en continuant d'observer leur religion traditionnelle.

Économie

L'Arakan et ses eaux côtières recèlent des réserves d'hydrocarbures, prospectées par plusieurs compagnies internationales. En décembre 2008, un consortium dirigé par la compagnie sud-coréenne Daewoo a conclu un accord avec le régime birman pour l'exploitation du champ gazier offshore de Shwe. Un gazoduc devrait être construit depuis la côte jusqu'au Yunnan, pour l'exportation du gaz naturel vers la Chine. Ce gazoduc traverserait des zones fortement peuplées de la division de Magway, ce qui, au vu de l'expérience du gazoduc de Yadana (dans la Division de Tanintharyi) fait craindre d'importants déplacements de population.[1]

Il est également question de la construction d'un port en eaux profondes, qui permettrait à la Chine de recevoir du pétrole du Moyen-Orient sans passer par le détroit de Malacca.

Liens externes

Références

  • Hudson, Bob, "Ancient geography and recent archaelogy : Dhanyawadi, Vesali and Mrauk-u", "The Forgotten Kingdom of Arakan" History Workshop, Bangkok, 2005.
  1. Time International, 30 mars 2009
  • Portail de la Birmanie Portail de la Birmanie
Ce document provient de « %C3%89tat d%27Arakan ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rakhine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rakhine — Saltar a navegación, búsqueda Rakhine Arakan Estado de Birmania …   Wikipedia Español

  • Rakhine — Admin ASC 1 Code Orig. name Rakhine Country and Admin Code MM.01 MM …   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • Rakhine — ISO 639 3 Code : rki ISO 639 2/B Code : ISO 639 2/T Code : ISO 639 1 Code : Scope : Individual Language Type : Living …   Names of Languages ISO 639-3

  • Rakhine State — ရခိုင်ပြည်နယ် Arakan State   State   Myanma transcription(s) …   Wikipedia

  • Rakhine people — Infobox Ethnic group group=Rakhine (Arakanese) poptime=3.5 4 million (est.) popplace=Myanmar, Eastern Bangladesh rels=Theravada Buddhism langs=Arakanese related=The Rakhine people (MYname|MY=ရခိုင္လူမ်ဳိး၊MLCTS=ra. khuing lu myo:; IPA2|ja̰kʰàin… …   Wikipedia

  • Rakhine State Cultural Museum — The Rakhine State Cultural Museum is a museum that display figurings of Rakhine races and their traditional dresses, traditional looms and arts of Rakhine people, models of stone inscriptions, musical instruments, coins, Buddha images, paintings …   Wikipedia

  • Rakhine Mountains — ▪ mountains, Myanmar Burmese  Rakhine Yoma,  also called  Arakan Mountains         mountain arc in western Myanmar (Burma), between the Rakhine (Arakan) coast and the Irrawaddy River valley. The arc extends northward for about 600 miles (950 km)… …   Universalium

  • History of Rakhine — The Rakhine people (Arakanese) claim a history that began in 2666 BC and certain archaeological evidence have been supposed to be found to support this claim. According to legend, the first independent kingdom was established in 2666 BC by King… …   Wikipedia

  • État de Rakhine — État d Arakan ရခိုင်ပြည်နယ် (État d Arakan) Drapeau de l État d Arakan …   Wikipédia en Français

  • Arakan (Rakhine) State —    One of Burma s 14 states and divisions, it has an area of 36,778 square kilometres (14,200 square miles) and a population estimated at 2.7 million in 2000 (1983 census figure: 2,045,559). Ethnically, the majority of the population are… …   Historical Dictionary of Burma (Myanmar)